jeudi 25 novembre 2021

Les déplacements du Président de la République Charles De GAULLE

 

Les  Déplacements  Présidentiels
du Président français Charles De GAULLE


Mise à jour: 25/11/2021


Le Général de GAULLE qui deviendra président de la République française en 1959 jusqu’en 1969 adorait se déplacer en province et que la foule puisse l’apercevoir lors des parades présidentielles.

 

Dès la libération de Paris, le Général de GAULLE parada en août 1944 sur les Champs Elysées à bord d’une Renault Vivastella décapotable.

 

Il se déplaça également à bord d’une HORCH 830 pour des cérémonies.

 

Vous pouvez retrouver de très belles photos de cette HORCH 830 

>>> en cliquant ici <<<

 

Le Président sortant René COTY à côté du nouveau président Charles De GAULLE
dans la cour de l'Elysée à bord de la Citroën 15/6 H CHAPRON 
lors de la passation de pouvoir le 08/01/59

Le Général utilisera la Citroën 15/6 H Chapron que son prédécesseur, le Président René COTY avait commandé, comme voiture d’apparat, 

 

comme ici à Tourcoing en 1959.

 

Elle servait également lors de visites d’Etat, ici avec le Roi Mohamed Zaher, Shah d’Afghanistan lors de sa visite en France en 1963

 

Le Président De GAULLE et son premier ministre POMPIDOU dans une Citroën 15/6 H Chapron

Pour la revue des troupes lors des défilés, le Président de GAULLE appréciait également cette Citroën 15/6 H Chapron, car elle lui permettait de se tenir debout et d’être vu par les militaires et la foule.

 

Il l’utilisa également lors de déplacements en province, jusqu'à la fin de son mandat présidentiel, comme ici lors d’un déplacement à Rennes en janvier 1969.

 

Le Président de la République Charles de Gaulle rentrant  à l'Elysée 
en Citroën 15/6 H FRANAY le 19/05/1968


Il utilisa aussi l’autre modèle commandé par le Président René COTY, la Citroën 15/6 H FRANAY, comme ici lors de son arrivée à l’Elysée le 19 mai 1968.

 

Il utilisera de temps en temps la Renault Vivastella comme ici, en 1959, à Issoire.

 

La SIMCA V8 « Présidence » fut aussi une voiture très utilisée par le Président de GAULLE. On la voit ici au Havre le 10 juillet 1960,

 

ou là, à Chambéry, en octobre 1960,

 

à Epinal en 1961,

 

ou encore ici, à Avignon, le 25 septembre 1963.

 

Elle servit également lors de la visite du Président américain John Fitzgerald KENNEDY à Paris le 31 mai 1961

 

Même si elle était plus petite que la Lincoln Continentale X100 du Président américain, celle-ci permit aux parisiens de voir le jeune Président JFK.


 La LINCOLN CONTINENTALE 1961 - X100

>>> Cliquez ici <<<


Le Général l’accompagna également à bord de la Citroën 15/8 H Franay à Versailles le 01 juin 1961.

 

Pour se rendre rapidement en province, il utilisait l’avion, comme ici, lors d’une visite en Auvergne le 06 octobre 1960.

 

Des trains présidentiels permettaient également de se déplacer durant ces trajets, toujours le 06 octobre 1960, ici en gare de St PRIEST, en partance vers la TOUR DU PIN.

 

Sa voiture de prédilection pour des déplacements rapides fut la Citroën DS, comme celle-ci, le même jour de cette visite en Auvergne.

 

Le Président de la République De Gaulle lors d'une visite en province à bord d'une DS19

En effet, certaines possédaient un toit décapotable, comme ici lors d’un de ses déplacements en province,

 

Ou là, à Lorient en septembre 1960.

 

ou ici lors d’une visite en Guadeloupe, le 22 mars 1963.

 

Journaliste montrant un impact de balle qui aurait pu toucher la femme du Général.

C’est d’ailleurs à bord d’une Citroën DS19 que l’on tira sur le Général de GAULLE et son épouse lors de l’attentat du Petit Clamart le 22 aout 1962…

 

Impacts de balle sur la DS19 qui fut visée lors de l’Attentat du Petit Clamart

Avec plus de 150 balles tirées en direction de la voiture du Général, aucune balle ne toucha le couple présidentiel, ni le chauffeur et l’aide de camp du Général, tout en sachant que la voiture n’était même pas blindée…

 

DS 21 Présidentielle devant la Grille du Coq où se trouve le parc de l'Elysée

Le Président De GAULLE commanda une voiture d’apparat pour remplacer le modèle 15/6 H Franay, la DS 21 Présidentielle.

 

Elle fit ses premiers tours de roues en 1968.

 

 Citroën DS 21 présidentielle lors d'un 14 juillet, début des années 70

Avec ses mesures gigantesques de 6,53 mètres de long contre 4,8mètres pour la DS21 d’origine, elle fut peu utilisée, mai 68 étant passé par là.

 

On peut voir que lors de ses déplacements, une escorte motorisée entoure la voiture du Président de la République, comme ici, lors d’un déplacement en province en 1960 autour de la SIMCA Présidence.

 

Déplacement du Président De GAULLE à Quimper le 02/02/1969

Ceci fait écho à un attentat qui avait eu lieu à Marseille en 1934 contre le Roi Alexandre 1er de Yougoslavie. Vous pouvez retrouver cette histoire sous ce lien.

 

 Citroën DS 19 lors d'une visite en province

En effet, grâce à cette escorte, cela crée une bulle de protection qui permet aux motards d’empêcher quelqu’un de s’approcher de la voiture présidentielle alors qu’elle est en mouvement…

 

Additionnés avec des barrières et des policiers le long du cortège, cela évite qu’une personne s’approche du Convoi Présidentiel, comme ici, à Toulouse le 11 mai 1966.

 

On peut voir ici une grande escorte motorisée, lors d’une descente du Général de GAULLE à bord de la Citroën 15/8 H Chapron, lors d’un 14 juillet sur les Champs Elysées à Paris.

 

Lors de déplacements à l’étranger, il montait à bord des voitures officielles locales, comme ici, lors de sa visite au Québec en juillet 1967

 

ou ici en Italie en 1959.

Vidéo de ce déplacement 

>>> en cliquant ici <<<

 

De même que dans des pays africains, comme ici au Congo à Brazzaville le 24 aout 1958

 

ou ici à Abidjan le 28 aout 1958.

 

Pour des déplacements rapides, le Général de GAULLE privilégiait aussi les hélicoptères, comme ici, lors d’une visite de la Bretagne en février 1969 sur plusieurs jours.

 

Ce moyen permettait au Président de se rendre rapidement de ville en ville pour multiplier les apparitions durant la même journée.

Ce service d’hélicoptère est toujours en action :

 

On se souvient également de ce cliché rendu célèbre avec son retour d’Allemagne, de Baden Baden, le 30 juin 1968, après les émeutes qui s’étaient déroulées en mai de la même année…

 

Lors de ses obsèques le 12 novembre 1970, le Général Charles de GAULLE avait précisé dans son testament qu’il ne voulait pas d’Obsèques Nationales.

 

Son cercueil fut monté sur un char, drapé d’un drapeau tricolore.

 

Le char sortit de sa propriété de Colombey les Deux Eglises, lieu où il résidait.

 

Vue de l’arrière du char

Le char prit la direction de l’Eglise du village.

 

Une foule immense était présente pour rendre un dernier hommage à ce Grand Homme qui marqua la France.

 

Dernier moment pour saluer le Général…

 

Une page de l’Histoire de France fut tournée…

 
 


Découvrez aussi sur ce blog:

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<
>>> Cliquez ici <<<


et découvrez la web série au 1/87

" GSG9 - Unité spéciale "