dimanche 19 août 2018

Les véhicules anti émeute belges

Les véhicules anti émeute belges


Mise à jour: 05/12/2021



Camion antiémeute belge
La Belgique utilise des camions anti émeute depuis de nombreuses années.


Camion antiémeute belge
En effet, il se trouve à Bruxelles, le siège des institutions européennes, ainsi que des centres comme l'OTAN ou autres organisations où l'on peut rencontrer des manifestants en nombre.


Camion Antiémeute belge Années 60
L'utilisation de ces camions anti émeute n'est pas nouveau pour la Belgique. 
En effet, elle les a régulièrement utilisés déjà dans les années 60.



avec ces camions MAGIRUS.




ou ici avec un autre MAGIRUS à la fin des années 70.


Puis avec 18 "arroseuses" de la marque MOL arrivés en 1989.


Camion antiémeute belge
Le principe pour avancer en ligne et repousser des manifestants est bien rodé.


Camion antiémeute belge
Face à des cocktails Molotov, les véhicules sont équipés de jets latéraux qui permettent d'éteindre les flammes sur leur véhicule.


Ou enlever de la peinture de paintball.




Camion antiémeute belge
Par la suite, ils les ont changés en 2003 par des modèles de la Marque ZIEGLER au nombre de 12.




 Camion antiémeute belge
Ces camions sont équipés de 2 jets et comprennent 4 membres dans la cabine: le chauffeur, le chef de bord, et 2 opérateurs pour chacun des jets.

Les forces Anti-émeute Belges


Entrainement 2003 avec des camions Antiémeute belges et des EGM français
Durant un sommet du G8 en 2003 à Evian, la Belgique avait prêté ses camions antiémeute pour repousser des altermondialistes, car la France n'en avait pas assez pour couvrir toute la zone à protéger.


Entrainement 2003 avec des camions Antiémeute belges et des EGM Français
Les Escadrons de Gendarmerie Mobile s'étaient entrainés pour pouvoir manoeuvrer avec les équipages belges.



Sur cette photo on peut distinguer, derrière le ZIEGLER, un MOL avec la nouvelle couleur de la Police Fédérale.



L’utilisation des camions "canon à eau" permet :


- d’avoir un côté dissuasif


- de repousser les émeutiers sans contact direct,


- d’avoir un engagement avec moins d’effectif à pied 


- la Possibilité d’éteindre des départs de feu en attendant les pompiers.


Pour approcher les forces anti émeutes belges, les anciens véhicules de la gendarmerie étaient des fourgons 4X4 renforcés
de marque IVECO




Dont certains furent gardés et sérigraphiés avec la nouvelle couleur
de la Police Fédérale

Elles possèdent quelques véhicules blindés.


qui permettent de pousser des barrages.
 
Quelques vidéos de l'intervention de ces engins:
 


 

D'autres pays utilisent également des véhicules anti émeute:
















1 commentaire:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer