lundi 4 avril 2016

GSG9 Unité Spéciale - Saison 2 - Episode 11 - Partie 3





Toute ressemblance avec des personnes ou des situations réelles ou ayant existées ne seraient que pure coïncidence

2ème Saison

11ème épisode - Deutsch Connection -





Partie 3 : Enquête





Résumé de la partie précédente : 2 hommes qui suivaient un fourgon et un 4X4 découvrent qu’un avion à atterrissage et décollage vertical s’est posé dans un pré pour transvaser une cargaison. Mais ils sont repérés. L’un d’eux est abattu et le deuxième, en tentant de s’échapper en traversant une route, s’est fait percuté par un camion…


Le lendemain matin, Base du GSG9, 11h03



Oskar FINDER, directeur Général du GSG9 : « Bonjour ADENOER, je vous présente l’inspecteur en chef Hermann FALKENHAIN, responsable de la division 5 du BfV (Bundesamt für Verfassungsschutz, l’office fédéral de protection de la constitution)… »

Jurgen ADENOER : « Que me vaut le plaisir de recevoir un membre de la Division qui s’occupe des Activités dangereuses pour la sécurité et les activités extrémistes qui sont le fait d’étrangers ou proviennent de l’étranger ? »



Hermann FALKENHAIN, de la Division 5 du BfV :  «Hélas, ce n’est pas avec plaisir que je viens ici… Un agent de mon service, Arnold Krupp, a été abattu hier soir dans le parc national de Hainich . »


Hermann FALKENHAIN :  «Il a reçu plusieurs balles. Certainement avec un fusil automatique... »



 Hermann FALKENHAIN :  «Il travaillait en collaboration avec Richard Goering, un membre du BND (BundesNachrichtenDienst, le service de renseignement extérieur) qui lui, a été écrasé sur une autoroute à 500 mètres de là… »



Hermann FALKENHAIN :  «Richard Goering travaillait dans la Section 7 chargée des questions de terrorisme et de crime organisé internationaux… Nos 2 collègues suivaient une piste mexicaine de livraison d’une nouvelle drogue qui a investit toute l’Allemagne depuis 2 mois…»



Ce qui suit est véridique
Hermann FALKENHAIN :  « En effet, de nouvelles drogues submergent l’Europe : Les Legal Highs, produits de synthèses proches du cannabis ou de la cocaïne. Leurs effets sont proches de ceux-ci ou des amphétamines et peuvent être commandés en toute légalité sur Internet. »



Hermann FALKENHAIN :  «Apparus dans les années 2000, les nouveaux produits de synthèse (NPS), fabriqués en laboratoire, prolifèrent à la faveur d'un vide juridique. Modifiées synthétiquement pour imiter des drogues illégales, les molécules produites ne sont pas considérées comme stupéfiants en Europe. A peine interdites, elles sont aussitôt remplacées par de nouvelles variantes: "Spice", "Sels de bains", "méphédrone", "MDPV", "Flakka" et autres cannabinoïdes de synthèse sont vendus à des consommateurs qui en méconnaissent les effets, souvent plus dévastateurs que leurs modèles illicites..."    



Hermann FALKENHAIN :  « Pour les mélanges, le prix tourne autour de 3.000, 4.000 voire 5.000 dollars le kilogramme, Il faut quelques milligrammes par dose et un petit sachet en comporte 50 miligrammes, l’investissement est hautement rentable. Fabriqué par des laboratoires chinois, le cannabinoïde de synthèse (substances chimiques qui activent des récepteurs dans le corps humain) et qui n’est pas encore déclaré comme stupéfiants est exporté en Europe. »



Hermann FALKENHAIN :  «Il passe la frontière et les douanes. En spray et saupoudrez sur des feuilles inoffensives, il devient extrêmement dangereux..."     



Retour à la fiction
Hermann FALKENHAIN :  « Nos 2 agents suivaient un groupe de la pègre locale qui avait reçu un message du Mexique parlant de la livraison. Les mexicains en question sont membres des ZETOS . Nous ne savions pas comment celle-ci allait leur être livrée et nos agents les ont suivis….  Richard GOERING a eu juste le temps avant de mourir, de prononcer aux personnes qui venaient le secourir : C’est un avion… un avion… »



Hermann FALKENHAIN :  « Les témoins du drame nous ont parlé de 3 hommes qui sont arrivés de la forêt, d’un camion et d’un 4X4 gris. Ils sont montés peu après l’accident. C’est comme cela que nous avons retrouvé le corps de Arnnold Krupp… »



Hermann FALKENHAIN :  « Nous avons regardé le trafic aérien d’hier et aucun avion n’a survolé cette zone. Pas de plan de vol non plus de petit avion… Et il n’y a aucune piste pour atterrir dans la forêt où ils étaient… »



Hermann FALKENHAIN :  « Nous savons que les livraisons sont en flux tendus, mais qu’ils sont régulièrement réapprovisionnés. Comment ? Nous ne le savons pas… Et nos 2 enquêteurs étaient sur cette piste … »



Hermann FALKENHAIN :  « Le service de lutte contre la drogue mexicaine nous a donné le numéro d’un container où pourrait se trouver cette drogue de synthèse… Actuellement, le navire qui transporte ce container, va arriver à Hambourg demain après midi. »



Hermann FALKENHAIN :  « Nous ne savons pas qui ils vont livrer, mais nous allons les suivre discrètement et nous aurons certainement besoin de votre unité, pour attraper les personnes liées à ce trafic international si il nous emmène à leur repaire… En effet les ZETOS sont considérés comme l’un des groupes mafieux les plus violents au monde…»



Hermann FALKENHAIN :  « Nous pensons qu’ils ont pris le pouvoir des Rabbit Angels suite au décès de leur chef Jacknap il y a 3 mois… (Voir l’épisode en cliquant ici



Jurgen ADENOER : « Très bien. Je prépare mes hommes et nous nous retrouverons à Hambourg demain matin… »



Le lendemain, zone portuaire d’Hambourg, 14h12



Jurgen ADENOER : « Nous allons suivre un container où se trouve certainement de la drogue d’un nouveau genre. Il est à bord d’un bateau qui est en approche. Les suspects sont certainement armés et je vous demanderais la plus grande vigilance…»



Jurgen ADENOER : « Le but est de suivre ce container et de voir où il va être livré. Si nous tombons sur leur cache, nous en profiterons pour interpeller des suspects et saisir le contenu du container… »



Jurgen ADENOER : « JB, ton équipe sera Alpha et vous serez dans le fourgon orange. Peter, tu seras Bravo et sera dans le fourgon vert et hans, tu seras Charlie et avec tes hommes, vous serez dans l’Audi Break en soutien. Les forces de police ici présentes boucleront la zone si nous intervenons… Des questions ? Non ? Alors en place !!!»



Hermann FALKENHAIN du BfV :  « Nous allons pouvoir nous mettre aussi en place… »



15h23
Hermann FALKENHAIN :  « Le container est entrain d’être déchargé… » 




JB, chef d’équipe Alpha dans le fourgon orange: « Ici Alpha, nous avons le container en visuel… Il a été mis sur un camion Volvo Blanc. Il prend la direction de la sortie Sud. »



Jurgen ADENOER : « C’est reçu… »



Hermann FALKENHAIN :  « Le voilà !!! »



Jurgen ADENOER : « Nous passons en premier… »



Jurgen ADENOER : « Soyons prudent. Avec le nombre de voitures, nous pourrons voir si il y a quelqu’un d’autre avec lui… »



Hermann FALKENHAIN :  « C’est parti… »










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire