lundi 19 juin 2017

Saison 3 - Episode 6 - Camping Crack - Partie 10 et fin


 

Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existé 
ne serait que pure coïncidence




Partie 10: COCCINELLE VS COMBI



Résumé de la partie précédente : Le conducteur du troisième Camping Car s’est enfui dans une concentration de vieilles « Coccinelle » et « Combi » Volkswagen. Jurgen ADENOER a réquisitionné une coccinelle aux couleurs des voitures POLIZEI des années 70. Le voilà à la poursuite du fuyard en compagnie du chef de la brigade des stups de DRESDE.
Découvrez la fin de cet épisode maintenant…


Dans les rues du village…



Jurgen ADENOER, chef du GSG9 dans la coccinelle POLIZEI : « Et il revient dans le centre bourg… »



Hank BRUNOEUR, inspecteur des stups de DRESDE : « Cela va être difficile de l’arrêter… »



Hank BRUNOEUR : « Il tourne… »



Jurgen ADENOER : « Nous revoilà sur le parking de tout à l’heure… »



Hank BRUNOEUR : « Pourvu qu’il ne renverse personne !!! »



Jurgen ADENOER : « Oui, il faut le stopper coute que coute !!! »



Hank BRUNOEUR : « Il va tourner à gauche !!! »



Hank BRUNOEUR : « Mais qu’est ce que vous faites ??? »



Jurgen ADENOER : « Je prends un raccourci ! »



Maxim, le voleur du Combi noir: «  Mais qu’est ce que font ces flics ??? »



Maxim: «  NOOOONN !!! AAAAAH !!! »



Hank BRUNOEUR : « Allez y ! et FAITES ATTENTION: il est armé !!! »



Hank BRUNOEUR : « Alors on croyait nous échapper ? »



Jurgen ADENOER : « Et bien voilà tout est bien qui finit bien. Les fabricants de crack et leurs labos mobiles sont neutralisés... Une affaire rondement menée inspecteur !!! »

Hank BRUNOEUR : « Il reste à mener l’enquête sur les organisateurs de ce trafic… »



Quelque part dans Berlin...

L’homme à la veste verte : « Bon, Vladimir, tu vas recommencer à travailler. Les autorités ont dû t’oublier depuis que tu les as semées et qu’elles s’étaient mêlées d’un peu trop près de nos affaires… »




Homme à la veste noire : « Excusez moi Monsieur IVANOVITCH, mais vous devriez allumer la télévision ! »



Speaker à la télévision : « De notre envoyée spéciale, Alix TENROC , en direct au nord de Dresde… »



Alix TENROC : « Je me trouve à 15 kilomètres de DRESDE, dans la commune de Schönfeld, où la brigade des stupéfiants vient de démanteler des lieux de fabrication de drogue… »



Alix TENROC : « Après des poursuites contre les trafiquants, vous voyez derrière moi un véhicule qui a terminé sa course dans une vitrine d’un magasin après avoir été poursuivi par la police. »



Alix TENROC : « Voici ce que les autorités ont commencé à nous dire : la Brigade des Stupéfiants de la ville de DRESDE a démantelé 3 laboratoires de drogue où étaient fabriqués du Crack. Ces laboratoires étaient en faite 3 Camping Cars… L’un d’eux a été intercepté sans souci, mais le second a explosé sur l’AutoBahn qui mène à DRESDE avec 2 occupants qui se trouvaient à bord.»



Alix TENROC : « Le troisième, qui a tenté de s’enfuir, a été intercepté près de la concentration de Coccinelles et de Combis qu’organisent chaque année des passionnés de ces Volkswagens d’antan… »



Alix TENROC : « Mais l’un des fabricants de crack avait réussi à s’enfuir au volant d’un de ces Combis… Il a été stoppé ici après une poursuite avec le GSG9 qui est venu épauler la Brigade des Stupéfiants de DRESDE… Il y a 4 personnes d’interpellées : 2 hommes et 2 femmes. »



Alix TENROC : « C’était Alix TENROC pour TV Z en direct de Schönfeld… »



L’homme à la veste verte : « ENFER et DAMNATION !!! Ils ont démantelé notre fabrication de Crack, ainsi que nos chimistes… Il va falloir que je m’occupe d’eux. Vladimir, je vais de donner une nouvelle mission ! »

Fin de cet épisode


Découvrez d'autres Web Séries au 1/87 


http://gsg9polizei.blogspot.fr/p/blog-page.html


>>> en cliquant ici <<<




Découvrez aussi sur "GSG9 1/87"

 des dioramas sous différentes échelles:

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<


et la web série au 1/87

" GSG9 1/87 - Unité spéciale "





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire