dimanche 7 janvier 2018

Saison 3 - Episode 12 - Vengeance - Partie 1






Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existées 
ne serait que pure coïncidence


3ème SAISON

Episode 12 : Vengeance

Partie 1 : Grève


Zone industrielle de Dresde, Lundi, 08h42


Peter KRAFT  : « Voici le directeur dans son coupé AUDI… »


Wolfgang GRUSSMANN : « Que voulez vous KRAFT ? »


Peter KRAFT  : « Monsieur, les salaires n’ont pas été versés ce mois-ci, à la date prévue. En tant que délégué syndical, je tiens à vous dire que cela fait déjà le troisième mois que cela se reproduit… »


Wolfgang GRUSSMANN : « Rassurez vous, ils seront versés dans 2 ou 3 jours. Ah... Excusez moi, mon téléphone sonne… »


Wolfgang GRUSSMANN : « Allo ? Oui ? Ah Helmfried !!! Tu m’as sauvé… J’étais avec le délégué syndical de l’usine et il me parlait encore des salaires. As tu de bonnes nouvelles à m’annoncer ? »


Wolfgang GRUSSMANN : « Oui ? Formidable !!! Tout est prêt pour emmener les machines à Legnica… Dans 4 mois, cette usine sera transférée en Pologne. Vous verrez l’économie !!! Les polonais sont moins couteux !!! »


Filibert KULL : « PETER !!! PETER !!!»


Peter KRAFT : « Oui… » 

Filibert KULL : «  Je viens d’entendre le patron parler de la fermeture de cette usine et de son transfert en POLOGNE dans 4 mois !!! »


Peter KRAFT  : « QUOI !!! Il parade dans ses grosses voitures et on va nous virer sans plan social, sans concertation ??? Réunissons les employés discrètement dans la grande salle de fermentation !!! »


Une heure plus tard

Peter KRAFT  : « Merci d’être venu en nombre. Nous venons d’apprendre que le siège central a décidé de délocaliser notre usine en Pologne dans 4 mois !!! Rien n’a été dit jusqu’à maintenant lors des conseils d’administration !!! »


Peter KRAFT  : « La plupart d’entre vous travaillent depuis plus de 30 ans ici !!! Vous savez que le patron de cette usine est l’un des principaux responsables dans l’activité du groupe. Nous allons devoir réagir ! Que proposez vous ? »


Dietrich : « On bloque l’usine ! »


Franz : « On piège nos machines pour empêcher qu'on nous les enlève !!! »

Les ouvriers : « OUI !!! »


Filibert KULL : « Et pour que cela aille plus vite dans la décision, prenons le directeur en otage ! »

Les ouvriers : « OUI !!! »


Le lendemain matin, 08h36


Wolfgang GRUSSMANN : « Le délégué syndical est encore là à m'attendre !!! »


Wolfgang GRUSSMANN : « Bonjour KRAFT !!! »

Peter KRAFT  : « Bonjour Monsieur le directeur. Les salaires ne sont toujours pas versés… »


Wolfgang GRUSSMANN : « C’est réglé.  J’ai eu notre siège. Cela sera fait aujourd’hui !!! »


Wolfgang GRUSSMANN : « Bon. Je monte dans mon bureau ! »


Peter KRAFT  : « Il est arrivé… Il est dans son bureau !!! On passe à l’action ! »


Suzann, Secrétaire : « Bonjour Monsieur le directeur… Le siège vient d’appeler. Vous devez les rappeler rapidement… »

Wolfgang GRUSSMANN : « Merci Suzann… »


Wolfgang GRUSSMANN : « Bon, le siège a dû valider mon choix de délocaliser l’usine. Tiens, mais qu’est ce qui se passe devant l’entrée de l'usine ??? »


Wolfgang GRUSSMANN : « Mais qu’est ce qu’ils font ??? »


Wolfgang GRUSSMANN : « Et c'est quoi ce bruit dans le couloir ? »


Suzann, Secrétaire : « Vous ne pouvez pas entrer !!! »

Filibert KULL : « Ne t’en mêles pas Suzann ! »


Peter KRAFT  : « NE BOUGEZ PAS ! »

Wolfgang GRUSSMANN : « MAIS QUE FAITES VOUS PETER ??? »


Peter KRAFT  : « NOUS VOUS PRENONS EN OTAGE ! »









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire