dimanche 17 mai 2020

CORONAVIRUS - COVID 19 en France

Gestion 2020 du Maintien de l'Ordre
et de l'Opération militaire RESILIENCE
lors de l'épidémie CORONAVIRUS - COVID 19
en FRANCE
PSIG Sabre de Palaiseau lors d’un contrôle routier en mars 2020
Le 17 mars 2020, face à la pandémie mondiale de CORONAVIRUS, appelé également COVID 19, les autorités françaises décident de confiner les français avec le minimum de déplacements possibles. Pour cela, des contrôles vont être fait sur l’ensemble du territoire français.

Présentation d’une attestation dérogatoire individuelle 
à un gendarme le 20/03/20
Les citoyens se sont munis d’une attestation individuelle de dérogation obligatoire à présenter lors de contrôles par les forces de l’ordre.

Gendarmes mobiles sur un point de contrôle sur l’Ile de Mayotte
Les forces de maintien de l’ordre ont été utilisées, en renfort des unités locales, de jour comme de nuit, sur des points de contrôle routiers,

Deux CRS lors d’un contrôle d’attestation de déplacement en mars 2020
Ainsi que dans les rues.

Policier à Nantes envoyant un drone pour surveille un parc le 27/03/20
De même, des drones ont été lancés pour surveiller parcs et zones de promenade pour être sûr que les personnes respectaient le confinement.

En avril 2020, la France a commandé plus de 650 drones d'observation.
>>> en cliquant ici <<<

Barème des amendes en cas de récidive COVID 19
L'amende dressée était prévue pour dissuader tout individu de sortir, et de plus en plus élevée en cas de récidive.
Entre le 17 mars 2020 et le 1er avril 2020, il y a eu 5,8 millions de contrôle et 359.000 procès verbaux de dressés pour non respect du confinement.
>>> Lien sur la source de ces chiffres en cliquant ici <<<

Cavalier de la Gendarmerie surveillant la Plage de St Brévin les Pins en Loire Atlantique le 22/03/2020
Les plages, forêts, ainsi que tous les rassemblements festifs, sportifs et musicaux ont été également interdits.

 
Carte de propagation du virus COVID 19 en France le 07 avril 2020
Le personnel médical a été fortement sollicité face au COVID 19, et il a fallu contenir le virus qui s’étendait rapidement. En France, depuis le 1er mars 2020 et à la date du 16 mai 2020, il y a eu 27.625 morts et 178.870 cas recensés . Dans le reste du monde, à la date du 16 mai 2020, il y a eu 310.000 décès et 4,5 millions de cas recensés.

LSM de la Gendarmerie Nationale
La Gendarmerie Nationale a mis à disposition son Laboratoire Scientifique Mobile pour permettre une augmentation des analyses test du COVID pour diagnostiquer les personnes touchées ou non.

Intérieur du LSM de la Gendarmerie Nationale
Ce véhicule est équipé pour faire toutes sortes de recherches et d'analyses habituellement dans des situations de catastrophes naturelles ou d'enquêtes hors norme...

Evacuation par TGV de malades du COVID 19 en mars 2020
Des moyens exceptionnels ont été mis en place pour désengorger les urgences d'hôpitaux dont les services étaient surchargés de malades pour les évacuer, comme sur cette photo, avec des TGV spéciaux, vers d'autres hôpitaux moins saturés...

Ecusson de l'opération RESILIENCE porté par un militaire fin mars 2020 
à Lille devant les bâtiment de l'ARS (Agence Régionale de la Santé)
Le 25 mars 2020, l'opération militaire "RESILIENCE" est lancée contre l'épidémie COVID 19, axée sur trois volets: logistique, protection et sanitaire.

Chargement de matériels sanitaires sur des camions de l'Armée de Terre 
fin mars 2020
Grâce aux grandes capacités de mobilité de l'armée, des équipements ont été envoyés en province. Ce qui a permis de déployer en une semaine un hôpital de campagne à Mulhouse fin mars 2020.

Hôpital de campagne de Mulhouse en avril 2020
Cet hôpital de campagne militaire, appelé EMR pour Elément Militaire de Réanimation, avait été aménagé dans la ville de Mulhouse, près de son hôpital, une des villes les plus touchées par le COVID 19. Il avait ouvert début avril 2020 avec une capacité de 20 lits pour des patients atteints du COVID 19 et nécessitant une assistance respiratoire.

Personnels sanitaires militaires de l'EMR de Mulhouse
accueillant le 1er patient COVID 19 le 24/03/2020
 Il était composé de 121 militaires: 91 personnels soignants et 30 personnes chargées de la logistique. Il sera démonté le 21 mai 2020. Une partie de ces lits seront déployés, d'ici la fin du mois de mai 2020, à l'hôpital de Mayotte.

Militaire proche de l'EMR de Mulhouse fin mars 2020
Protégé par l'Armée, l'EMR a permis de prendre en charge 47 patients d'une moyenne d'âge de 60 ans, chacun restant en moyenne pendant une quinzaine de jours. 
Sur les 42 patients, deux sont décédés.

Vous pouvez retrouver un article 
des Dernières Nouvelles d'Alsace
sur l'heure du bilan de l'EMR SSA
>>> en cliquant ici <<<


Evacuation de 2 malades du COVID 19 d'un hôpital français vers un hôpital allemand à bord d'un NH90 de l'armée française
Dans l'opération RESILIENCE, également des hélicoptères de l'Armée de Terre française ont été mobilisés.

Intérieur d'un NH90 pour accueillir deux patients du COVID 19
L'intérieur de ces hélicoptères avait été aménagé pour les accueillir.

Evacuation de patients du COVID dans un A400M le 03 avril 2020
L'Armée de l'Air française a aussi aménagé des avions, dans ce cadre.

Evacuation de 4 patients du COVID dans un A400M en avril 2020
Trois hélicoptères CARACAL, deux hélicoptères PUMA, un avion cargo A400M et un avion CASA de l'Armée de l'Air ont été déployés.

Evacuation de 2 patients du COVID dans un CARACAL le 04 avril 2020
Cela a permis d'évacuer en toute sécurité et rapidement ces patients.

PHA TONNERRE à Ajaccio le 23/03/2020
De même, la Marine Nationale a appareillé le PHA (Porte Hélicoptère Amphibie) TONNERRE qui dispose à son bord, de deux salles d'opération et de 69 lits médicalisés.
Il a permis de prendre en charge 12 patients emmené d'Ajaccio à Marseille 
en toute sécurité.

Débarquement de militaires du PHA MISTRAL à Mayotte le 04/04/2020
Le PHA MISTRAL a été déployé dans l'Océan indien pour couvrir Mayotte 
et l'Ile de la Réunion.

Image d'illustration du PHA DIXMUDE
Le PHA DIXMUDE a appuyé les Antilles et la Guyane pour assurer des missions de logistique avec des hélicoptères qui avaient été embarqués à Toulon pour atteindre les zones les plus reculées.



Gendarme surveillant la descente d’une cargaison de masques le 30 mars 2020
Pour pallier le manque de masques de protection, ceux-ci ont été commandés en masse et importés de Chine par avion cargo. Face au risque de vols de ces masques, ceci ont été encadrés sur le tarmac dès leurs arrivées.

Motards de la Gendarmerie escortant des camions remplis de masques 
de protection le 30/03/2020
Puis les colis ont été escortés et mis en protection dans des sites jusqu’à distribution.

Annonce de la ville de CARVIN de la mise en place 
d'un couvre feu dans le cadre du COVID 19
Pour s'assurer du respect du confinement, certaines municipalités ont mis en place des couvres feu.

Mesures de couvre feu dans le GARD
Ou comme ici les mesures prises par la Préfecture du GARD.

Policiers et CRS à Perpignan en mars 2020 à Perpignan
lors d'une patrouille du respect du couvre feu
Pour s'assurer que les couvre-feu étaient bien respectées, de nombreuses forces de l'ordre ont patrouillé dans les rues.

Gendarmes réservistes de la Garde Nationale devant un bureau 
de la Poste lors de sa réouverture début avril 2020
De même, pour épauler les brigades locales, des réservistes de la Garde Nationale ont été déployés dans de nombreux départements pour assurer la sécurité, ainsi que les contrôles du respect du confinement.
Ils ont, par exemple, été présents lors de la réouverture de bureaux de poste identifiés sensibles (41 en métropole et 64 autres en outre-mer), qui aident à verser les aides sociales.


La Garde Nationale Française
>>> Cliquez ici <<<



Image d’illustration de deux gendarmes mobiles lors d’un contrôle d’attestation
Pratiquement deux mois plus tard, un déconfinement progressif a été entamé le 11 mai 2020. Des contrôles perdurent car la mobilité entre son domicile et une zone de voyage est limité à un périmètre de 100 kilomètres autour du domicile de la personne contrôlée.


Gendarmes mobiles lors d’une mutinerie dans le centre pénitencier 
de Rémire Fortjoly en Guyane le 01/04/20 
Les forces de maintien de l’ordre sont restées prêtes à intervenir, face à des missions classiques, comme ici le rétablissement de l’ordre lors d’une émeute dans une prison de Guyane le 01/04/2020

Le Maintien de l'Ordre en France
L'année 2020
>>> Cliquez ici <<<

Image d’illustration
Durant le confinement, une augmentation des violences intrafamiliales a eu lieu sur enfants et femmes, avec de nombreuses plaintes et arrestations.


Photo de l'Arc de Triomphe à Paris
Dans la grande majorité, les habitants ont respecté le confinement entre le 16 mars 2020 et le 11 mai 2020, la preuve avec ces quelques vidéos prises en pleine journée, dans des grandes villes de France.


Vidéo de la ville de PARIS

Vidéo de la Ville de NANTES,


Vidéo de la ville de LILLE,


Vidéo de la ville de LYON,


Vidéo de la ville de MARSEILLE,


Vidéo de la ville de TOULOUSE,


Vidéo de la Ville de MONTPELLIER,



Vidéo de la Ville d'ANGERS.


Cette page sera réactualisée 
 en fonction de l'actualité...





Aucun commentaire:

Publier un commentaire