lundi 20 janvier 2020

Histoire du maintien de l'ordre en France - Partie 7 - Les Années 2020 - 2021

Histoire des Unités de maintien de l’ordre 
en France 

Partie 7 – Les années 2020 - 2021

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<


Manifestation contre la Réforme des Retraite le 05/12/19 à Paris
La fin d'année 2019 s'est terminée avec des manifestations autour de la réforme des Retraites. Plusieurs syndicats ont défilé sans heurt, ni violence.

Gendarme devant la Gare de l'Est le 04/01/2020
Au début de l'année 2020, à nouveau des manifestations ont lieu, dont certaines toujours accès par le mouvements des Gilets Jaunes, avec encore des confrontations entre forces de l'ordre et personnes voulant en découdre.


Vidéo du 09 janvier 2020

Manifestant Gilet Jaune lors d'une manifestation contre la Réforme des retraites 
le 16/01/2020
Dans certaines manifestations, on retrouve différents manifestants contre la Réforme des Retraites et pro Gilets jaunes, mélangeant les contestations.


Trois membres des CSI lors de l'acte 62 des Gilets jaunes à Paris le 18/01/2020
Lors de l'acte 62 des Gilets Jaunes, le 18 janvier 2020, des confrontations ont encore eu lieu entre forces de l'ordre et manifestants.

Membres de la BRAV-M à Paris le 18/01/2020
Le déploiement de BRAV-M se fait toujours pour pouvoir fixer et interpeller des personnes violentes.

 >>> Cliquez ici <<<
 
Pompiers d'une MIR accompagnant une BRAV-M dans les rues de Paris en 2020
Depuis 2020, des pompiers de Paris accompagnent les BRAV-M. Ces unités sont appelées MIR pour "Moto d'Intervention Rapide"  
 
Ils les suivent et ont pour missions: 
- La sauvegarde des biens et des personnes (forces de l'ordre, badauds ou manifestants)
- Le traitement de la première urgence pour préparer l'évacuation vers une ambulance
- L'extinction des feux naissants de petite intensité sur les lieux d'une manifestation
 
Voici une vidéo de présentation de ce service 
des pompiers de Paris
 
 

Série d'images montrant une agression d'un policier sur un manifestant 
au sol le 18/01/2020 à Paris
On peut également noter la violence de certains policiers, comme ici sur Paris, le 18/01/2020 à Paris, quand un manifestant à cracher du sang au visage du policier lui disant qu'il avait le "SIDA". Une enquête de l'IGPN est ouverte suite aux coups répétés par le policier sur cet homme au sol, ainsi que des plaintes aussi bien de trois policiers contre l'individu pour des agressions précédentes et l'individu lui même.


Forces de l'ordre devant le théâtre des Bouffes du Nord le 17/01/2020
On constate aussi des regroupements de militants contre le Président, prévenus par les réseaux sociaux, lors de sa venue dans des endroits précis comme le 17 janvier 2020, lors d'une représentation théâtrale "aux Bouffes du Nord" à Paris qui a nécessité la présence de Forces de l'ordre pour qu'il puisse sortir en toute sécurité.

Ceci montrant également une radicalisation de personnes contestataires à l'encontre des politiques.


Gendarmes mobiles à Rennes le 15/02/2020
Des manifestations de gilets jaunes ont continué les weekends suivants avec des heurts à chaque fois.

PSIG Sabre de Palaiseau lors d’un contrôle routier en mars 2020
Le 17 mars 2020, face à la pandémie mondiale de CORONAVIRUS, appelé également COVID 19, les autorités françaises décident de confiner les français avec le minimum de déplacements possibles. Pour cela, des contrôles vont être fait sur l’ensemble du territoire français.

Présentation d’une attestation dérogatoire individuelle 
à un gendarme le 20/03/20
Les citoyens se sont munis d’une attestation individuelle de dérogation obligatoire à présenter lors de tous contrôles des forces de l’ordre.

Gendarmes mobiles sur un point de contrôle sur l’Ile de Mayotte
Les forces de maintien de l’ordre ont été utilisées de jour comme de nuit sur des points de contrôle routiers,

Deux CRS lors d’un contrôle d’attestation de déplacement en mars 2020
Ainsi que dans les rues.


Policier à Nantes envoyant un drone pour surveille un parc le 27/03/20
De même des drones ont été lancés pour surveiller parcs et zones de promenade pour être sûr que les personnes respectaient le confinement.


En avril 2020, la France a commandé plus de 650 drones d'observation.
>>> en cliquant ici <<<

Cavalier de la Gendarmerie surveillant la Plage de St Brévin les Pins en Loire Atlantique le 22/03/2020
Les plages ont été également interdites d’accès.

 
Carte de propagation du virus COVID 19 en France le 07 avril 2020
Le personnel médical a été fortement sollicité face au COVID 19, et il a fallu contenir le virus qui s’étendait rapidement. En France, depuis le 1er mars 2020 et à la date du 16 mai 2020, il y a eu 27.625 morts et 178.870 cas recensés . Dans le reste du monde, à la date du 16 mai 2020, il y a eu 310.000 décès et 4,5 millions de cas recensés.


Gendarme surveillant la descente d’une cargaison de masques le 30 mars 2020
Des masques ont été commandés en masse et importés de Chine. Face au risque de vols de ces masques, ceci ont été encadrés sur le tarmac dès leurs arrivées.

Motards de la Gendarmerie escortant des camions remplis de masques 
de protection le 30/03/2020
Ainsi qu’escortés et mis en protection dans des sites jusqu’à distribution.

Image d’illustration de deux gendarmes mobiles lors d’un contrôle d’attestation
Pratiquement deux mois plus tard, un déconfinement progressif a été entamé le 11 mai 2020. Des contrôles perdurent car la mobilité entre son domicile et une zone de voyage est limité à un périmètre de 100 kilomètres autour du domicile de la personne contrôlée.


Gendarmes mobiles lors d’une mutinerie dans le centre pénitencier 
de Rémire Fortjoly en Guyane le 01/04/20
Les forces de maintien de l’ordre sont restées prêtes à intervenir, face à des missions classiques, comme ici le rétablissement de l’ordre lors d’une émeute dans une prison de Guyane le 01/04/2020

Image d’illustration
Durant le confinement, une augmentation des violences intrafamiliales a eu lieu sur enfants et femmes, avec de nombreuses plaintes et arrestations.

Manifestant lors d’un contrôle par deux gendarmes mobiles 
le 16 mai 2020 à Nantes
Lors du premier week end de déconfinement, on a pu noter quelques petits regroupements de gilets jaunes, sur Nantes, Toulouse, Montpellier et Lyon.

Manifestante près de la Place de la Concorde à Paris
le 06 juin 2020

Début juin 2020, des manifestations contre les violences policières et en mémoire à George FLOYD, un américain tué par un policier aux USA, ont eu lieu dans plusieurs villes de France, pour l'essentiel pacifistes.

Banderole d'un mouvement antifa  
le 04 juin 2020 à Lille
On a pu voir également des groupes, connus pour leurs violences dans les manifestations à l'encontre des forces de l'ordre et de casses de vitrines et de mobiliers urbains, présents dans les différentes manifestations où des heurts ont eu lieu dans certains centres-ville français.
 

Mi-septembre 2020, le gouvernement a présenté un Schéma National du Maintien de l'Ordre, après plus d'un an et demi de reflexion suite à l'infiltration régulier de casseurs au sein des cortèges de manifestants. Il en sort des changements dans la communication, l'évolution des tactiques et des modes d'actions, ainsi que l'utilisation des progrès technologiques et de matériels avec un renfort humain.

>>> Cliquez ici <<<


Trois CRS du SPI4G CRS de la CRS9 déployés aux abords de la cahthédrale St Pierre à Rennes
Suite à un attentat dans une cathédrale à Nice, le 29 octobre 2020, des unités ont été déployés autour de lieux de cultes dans toute la France dont des membres du SPI4G CRS.
 

 
CRS lors d'une manifestation au Trocadéro le 21/11/20 contre la loi de sécurité globale
En novembre, des manifestations ont eu lieu pour s'opposer à la loi de sécurité globale et sur l'article 24 en particulier de ce texte jugé liberticide:  Ce texte prévoit "sans préjudice du droit d'informer", de pénaliser d'un an de prison et de 45.000 euros d'amende, la diffusion de "l'image du visage ou tout autre élément d'identification" d'un policier ou d'un gendarme en intervention lorsque celle-ci a pour but de porter "atteinte à son intégrité physique ou psychique".

Forces de l'ordre Place de la Bastille le 28/11/20 à Paris
Le 28 novembre, plusieurs manifestations contre les violences policières et contre l'article 24 de la loi de sécurité globale ont lieu en France, dont plus de 45.000 manifestants à Paris selon la police. Celle-ci a dégénéré en fin de manifestation.
 
Policier tombant lors de la manifestation du 28/11/20 Place de la Bastille à Paris
98 policiers et gendarmes ont été blessés sur l'ensemble du territoire ce jour là. Ce qui montre toujours une violence accrue durant ce type de manifestation.

Gendarmes mobiles dans une rue de Paris durant la Manifestation le 05/12/20
Le samedi suivant, le 05 décembre 2020, à nouveau des violences ont éclaté durant les manifestations, causant sur l'ensemble de la France 67 blessés parmi les Forces de Police, dont 48 sur Paris.
 
 
Gendarmes mobiles à Paris durant la Manifestation du 12/12/20
Le samedi 12 décembre 2020,les Forces de l'ordre ont agi différemment pour éviter que les manifestations dégénèrent: en amont, filtrage et fouilles des arrivée de manifestants avec contrôle d'identité pour certaines personnes suspectes, empêchement de formation de groupes de type "Black Blocs" (personnes masquées et habillées tout de noir), pas de lacrymogènes mais des bonds offensifs pour interpeller des personnes jetant des projectiles.
Cela a permis d'avoir peu de violence durant ces manifestations contre la loi de sécurité globale. avec plus de 150 arrestations préventives.


CRS face à des tirs de mortiers d'artifice dans un quartier de Nantes durant la Nuit du 31/12/20 au 01/01/21
La fin d'année a été marquée, dans plusieurs quartiers de grands de villes de France, d'un phénomène qui s'est amplifié au fil des mois avec l'utilisation de mortiers contre les Forces de l'Ordre.
 
 
CRS devant un feu de voiture dans un quartier de Nantes durant la nuit de la St Sylvestre 2020
Les incendies de voitures, s'additionnant à ces attaques face aux forces de l'ordre, la décision des autorités a été de ne plus communiquer sur le nombre de véhicules incendiés, même si celui ci reste important chaque année.
 
Véhicule gendarmerie vandalisé près de Rennes le 01/01/21
De même, durant cette période de crise sanitaire, un couvre feu avait été établi, ce qui n'a pas empêché, dans cette même nuit, une concentration de près de 2.500 personnes d'être présentes dans une Rave Party dans une commune d'Ille et Vilaine. Les gendarmes qui sont intervenus, malgré la présence d'un Escadron de Gendarmes Mobiles, ont eu trois blessés et un véhicule endommagé puis incendié...
 

Evacuation du site de Lieuron, lieu où s'est déroulé la Rave Party interdite le 02/01/21
Cette rave party interdite a continué pendant 2 jours. A l'issue, plus de 1.200 verbalisations ont été dressées en lien avec les restrictions sanitaires et 400 autres verbalisations ont été réalisées, dont notamment autour de stupéfiants, ainsi que 8 arrestations dont les 2 organisateurs présumés.


Une Force d'Appui Rapide composée de CRS été créée pour faire face aux troubles les plus graves et de violences urbaines. Ceci afin de répondre à des évènements violents au printemps 2020 comme à Dijon avec une confrontation entre individus d'un quartier et tchètchènes ou à Nanterre et Villeneuve la Garenne, après un accident d'un motard impliquant une voiture de police.
Sept unités vont être mises en place dont la première d'ici l'été 2021.
 
La première des unités de cette Force d'Appui Rapide (FAR) est composée de 200 CRS divisée en deux groupes qui se relaieront de semaine en semaine. Elles sont ainsi mobilisables en 15 minutes, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.
 
Image d'illustration d'un camion CRS créé pour un jeu vidéo "GTA5"
Ils sont formés et équipés de moyens spéciaux avec un nouvel uniforme anti-feu et anti-acide, casque plus léger, des petits véhicules, ainsi que des 4X4 rapides pouvant franchir des barricades... 

Par la suite, les sept unités formées seront réparties dans les sept zones de défense en France Métropolitaine.
 
 Fourgons de la FAR des CRS 8
Le mercredi 04 août 2021, la première intervention d'une unité FAR a eu lieu à Nantes, avec l'arrivée d'une soixantaine de CRS de la compagnie 8, basée à Bièvres, suite à plusieurs coups de feu dans des quartiers dits "sensibles" de l'agglomération nantaise.
 

Evacuation de la ZAD du Carnet en Loire Atlantique le 22/03/2021
Fin mars 2021, la Gendarmerie a déployé des gendarmes mobiles pour l'évacuation de la ZAD du Carnet à Frossay en Loire Atlantique. 
 
 Evacuation de la ZAD du Carnet en Loire Atlantique le 22/03/2021
Ceci a mobilisé plus de 400 gendarmes pour évacuer une cinquantaine d'occupants sans heurts. Certains s'étaient mis dans des arbres.
 
 Evacuation de la ZAD du Carnet en Loire Atlantique le 22/03/2021
Lors de la phase de déblaiement, les gendarmes ont découvert cependant des pièges sur place avec barricades, larges tranchées, boulons, clous ainsi que des projectiles non utilisés comme des cocktails Molotov ou des bouteilles remplies de peinture. 
 
CRS et CSI lors de la manifestation du 01 mai 2021 à Paris
Le 01 mai 2021, fête du travail, plusieurs heurts ont eu lieu dans différentes villes lors des manifestations. Sur Lyon, plus d'une vingtaine de policiers et de gendarmes mobiles ont été blessés.
 
Vidéos de l'intervention des forces de l'ordre 
contre des casseurs lors du 01/05/2021 à Paris




 Image LCI de fourgonnettes de la CGT caillassées le 01 mai 2021
Plus étonnant, Plus d'une vingtaine de syndicalistes du syndicat CGT ont été agressés en fin de cortège par une centaine d'individus aux cris de "COLLABOS" et leurs fourgonnettes ont été caillassées...

Vidéo de ces agressions du 01/05/2021 contre la CGT


Vidéo de l'intervention près du Parc de Bercy à Paris le 01/05/2021 des forces de l'ordre
 contre un regroupement pour une Rave Party non autorisée
Dans d'autres endroits du fait de l'allègement la semaine suivante des mesures de confinement face à l'épidémie de la COVID, quelques groupes ont tenté d'organiser sur Paris et en dans les régions des Rave Party improvisées, mais celles-ci ont été empêchées par les forces de l'ordre.

Gendarmes portant secours à leur camarade lors d'une manifestation le 15/05/2021
Le 15 mai 2021, une manifestation pro-palestinienne a eu lieu mobilisant 4.200 forces de l'ordre. Rapidement, celle-ci s'est transformé en affrontement avec la Police. Un gendarme fut blessé en fin de journée.
 
Policiers devant la Place de la République lors de la manifestation contre le Pass sanitaire le 14/07/2021
Le Président de la République avait annoncé le 12 juillet 2021, la mise en place d'une obligation de se faire vacciner pour les soignants ainsi que d'autres professions, et l'extension massive du Pass Sanitaire à la plupart des lieux publics. Le 14 juillet 2021 des manifestations se sont produites contre ces mesures et ont rassemblés près de 17.000 personnes dans toute la France, ainsi que le 17 juillet réunissant plus de 114.000 manifestants

Canon à eau proche des Champs Elysées lors de la manifestation contre le Pass Sanitaire le 22/07/2021
Le jeudi 24 juillet 2021, d'autres manifestations ont également eu lieu dans toute la France rassemblant plus de 160.000, toujours contre l'extension du Pass Sanitaire. De nombreux incidents ont eu lieu entre forces de l'ordre et manifestants sur Lyon, Nantes, Toulouse et Paris, dont 21 personnes ont été placées en garde à vue dans la capitale, et où 27 policiers et 2 gendarmes ont été blessés.

Manifestant contre le Pass Sanitaire à Paris en août 2021
D'autres manifestations "" ont eu lieu à partir de juillet 2021 totalisant sur l'ensemble du territoire français plus des milliers de manifestants :anti pass
31 juillet 2021: 204.000 personnes
07 Août 2021: 237.000 personnes
15 août 2021: 215.000 personnes
Sources Ministère de l'Intérieur
 
Cette page sera réactualisée 
 en fonction de l'actualité...


Découvrez également sur GSG9 1/87:

Droits et devoirs 
lors de manifestations en France
>>> Cliquez ici <<<


Pour faire face à toutes ces situations, la FRANCE 
a développé 3 forces distinctes 
pour assurer le maintien de l'ordre:


La France possède un centre où elle entraine régulièrement ses forces:


Le CNEFG
Centre National d'Entrainement des Forces de Gendarmerie
>>> Cliquez ici <<<



Découvrez
le Musée de la Gendarmerie Nationale 
de Melun en France
>>> Cliquez ici <<<


Voici d'autres sujets 
sur les forces anti-émeutes:
Les Mobiele Eenheid néerlandaises



Les Bereitschaftspolizei allemandes
>>> Lien en cliquant ici <<<


Les forces Anti-émeute Belges



Les Forces Anti-émeute Suisses




Les forces anti-émeute italiennes




Les forces anti-émeute autrichiennes







Devenez réserviste 
de la Garde Nationale Française
>>> Cliquez ici <<<




>>> Cliquez ici <<<


Découvrez sur "GSG9 1/87":

>>> Cliquez ici <<<


Découvrez aussi sur "GSG9 1/87"
 des dioramas sous différentes échelles:

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<


et la web série au 1/87

" GSG9 1/87 - Unité spéciale "




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire