dimanche 11 février 2018

L'EGAME de la Gendarmerie Nationale

L'EGAME
de la Gendarmerie Nationale Française


La Gendarmerie est dotée, depuis 1974, de VBRG (Véhicule Blindé sur Roues de la Gendarmerie) suite à la réflexion après mai 68:





Intervention en 2009 en Guadeloupe
Ces véhicules ont pour but de soutenir les Escadrons de Gendarmerie Mobile dans des situations délicates de maintien de l'ordre. Mais ils sont vieillissants.
Vidéo de 2 VBRG


La Gendarmerie Nationale décide, en 2013, de se doter d'un nouvel engin lui permettant une polyvalence dans les moyens de soutien aux unités mobiles des EGM et CRS dans le rétablissement de l'Ordre :
L’EGAME 


L'EGAME pour Engin du Génie d’AMEnagement de la Gendarmerie Mobile, est un engin pour casser des barricades en zone urbaine ou débroussailler pour pouvoir avancer en zone forestière.


 Il peut être équipé d'une étrave à neige ou d'une fraise de déneigement, ainsi qu'un système de déroulage de tapis pour pouvoir faire progresser des hommes sur des zones instables...


Issus de demande du Génie Militaire de l'Armée de Terre, ces véhicules ont déjà montré leur utilité comme on peut le voir sur cette photo.

Ce véhicule peut passer des passages à gué avec 1 mètre d'eau. Il satisfait les besoins des armées dans ses missions de déneigement, de débarquement, de terrassement ou de dégagement en milieu urbain.


On peut le voir, ici, équipé avec un système de déroulage de tapis de progression en terrain meuble...


Il permet aussi de pousser des obstacles mis sur la route.


Sa puissance lui permet de dégager des charges très lourdes 
grâce à ses 253 chevaux.


Ce véhicule est géré par le Groupement Blindé de la Gendarmerie Mobile (GBGM) de la Gendarmerie de Versailles Satory.



Il est normalement plus adapté pour manoeuvrer en forêt ou dans des champs que les VBRG. Issu du monde du BTP, sur base de la marque CATERPILLAR,  il possède une structure blindée fixe, dont on peut rajouter des panneaux amovibles de blindage.


La cabine est protégée contre des risques de caillassage ou de cocktail molotov.


 Son rayon de braquage est de moins de 4 mètres. Il est homologué pour rouler à 40 kilomètres/heure et peut atteindre 65 kilomètres/heure pour suivre les convois tactiques et logistiques.

Cependant, une réflexion est faite sur le successeur du VBRG:


>>> Cliquez ici <<<


L'Allemagne possède aussi des véhicules pour dégager des obstacles en milieu urbain avec ces Thyssen "SW4":


Un autre véhicule de la Gendarmerie permet aussi d'intervenir en maintien de l'ordre urbain avec ce camion Renault TRM 2000 DRAP 
(Dispositif de Retenue Autonome du Public).


Manifestation 14 février 2012 - Nantes
Pour éviter le contact, ces camions équipés de grilles, sont très efficaces pour contenir les manifestants et permet de suivre une des devises des Forces de Maintien de l'ordre française: Maintenir les manifestants à distance sans blesser.



Violences faites par des hooligans russes et anglais lors de l'Euro 2016 
le 11/06/2016  à Marseille
De plus il est utilisé par les Compagnies Républicaines de Sécurité, des camions "Anti-émeute" appelés camions pompes ou "Arroseuses"


Camion Antiémeute des CRS français
Ils permettent de repousser des manifestants avec des jets puissants d'eau sans blesser.


Camion Anti émeute CRS à Lille en juin 2016
Il peut aussi être ajouté dans l'eau projeté, des émulsifiants et des produits lacrymogènes.



Découvrez d'autres véhicules de la Gendarmerie étonnants:



Découvrez ce lien rapide sur tous les articles de ce blog traitant de la Gendarmerie Nationale en maintien de l'ordre et en intervention


Spécial Gendarmerie Nationale
Tous les sujets sur ce blog sur la Gendarmerie
>>> Cliquez ici <<<


Retrouvez sur ce blog d'autres articles:















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire