jeudi 15 février 2018

Le VBRG de la Gendarmerie Nationale

Le VBRG de la Gendarmerie Nationale Française


Le "VBRG", pour Véhicule Blindé à Roues de la Gendarmerie, est un véhicule blindé conçu pour le maintien de l’ordre. Réalisé à plus de 150 exemplaires pour la Gendarmerie Nationale Française, ils entrent en service pour les premiers en 1974.


La décision pour la Gendarmerie Nationale de s’équiper de ce type de véhicule est intervenue suite à mai 1968. 






Bulldozer cassant une barricade en mai 1968
En effet, des barricades avaient pu être détruites grâce à l’utilisation de bulldozers, montrant la nécessité d’engins permettant de progresser dans des endroits barricadés.


Il en existe de 4 variantes : le VBRG de Base, avec lame, avec treuil et en Poste de Commandement.


Ils sont basés actuellement au GBGM (Groupement Blindé de la Gendarmerie Mobile) de Satory où il équipe 3 escadrons (13 VBRG par escadron).


Ces blindés représentent une réserve pour le Gouvernement Français quand une situation de crise où l’utilisation des Forces de Maintien de l’Ordre n’est plus suffisante, mais où il n’est pas nécessaire de faire appel à l’Armée.


Ils permettent de progresser en zone hostile comme ici lors d'un entrainement d'une arrestation d'un émeutier avec des gendarmes mobiles.

Les autres se trouvent en Corse et dans les DOM - TOM. 
En 2017, 38 était encore déployés outre mer.


Incidents en Nouvelle Calédonie - Janvier 2017
Il est à remarquer que ces véhicules permettent de protéger les gendarmes dans ces départements d’Outre Mer, où ils arrivent que des tirs avec arme se fassent à leur encontre, d’où la raison d’un tel déploiement de véhicules en dehors de l’Hexagone.


Ils servent aussi à dégager des axes routiers, suite à des manifestations locales de clans en colère, comme ici en Guadeloupe, en 2009.


ou ici en Nouvelle Calédonie en 2016.


Patrouille de gendarmes mobiles au Grande Marché de Koumassi, à Abidjan, en Cote d'Ivoire en 2011
Certains ont servi aussi en Cote d’Ivoire pour épauler deux Escadrons de gendarmes mobiles, qui étaient présents en permanence durant l’opération LICORNE de janvier 2003 à 2015.




Entrainement d'une progression de gendarmes mobiles en Cote d'Ivoire
Un escadron avait pour but de protéger trois emprises diplomatiques françaises à Abidjan. Le second Escadron sécurisait le 43éme BIMA, un camp militaire français.


Le Centre National d’Entrainement des Forces de Gendarmerie (CNEFG), basé à St Astier, en possèdent aussi pour des remises à niveau des Escadrons Mobiles de la Gendarmerie.

>>> Cliquez ici <<<


Entretien d'un VBRG au CSAG de Satory
Leur entretien est assuré par le  Centre de Soutien Automobile Gendarmerie (CSAG) de SATORY.

Lien sur un article sur leur entretien
>>> en cliquant ici <<<



Leur remplacement n’est pas annoncé, cependant il existe un véhicule, l’EGAME, qui permet de réaliser certaines de leurs missions :



Camion Anti émeute des CRS Français
Pour intervenir pour le rétablissement de l'ordre lors de manifestations violentes, il existe aussi des camions anti-émeute. Cependant il n'en existe pas au sein de la Gendarmerie. Ce sont les CRS qui en possèdent.


>>> Cliquez ici <<<



Intervention de VBRG en 2018 dans la zone de Notre Dame des Landes
Le Général LIZUREY, directeur de la Gendarmerie Nationale, lors d'un interview à Ouest France le 18/07/2018, avait expliqué:
"Les VBRG sortent peu. Avec Notre Dame des Landes, c'est la première fois depuis qu'ils existent qu'ils sont sortis en métropole pour le maintien de l'ordre. D'habitude, on les utilise pour des missions de secours, comme lors de chutes de neige. 



VBRG lors de l'opération en avril 2018 à NDDL près de Nantes
"Jusqu'à présent, on les mettait en réserve mais c'est la première fois qu'on les a engagés réellement. Or, ça fait 45 ans qu'ils existent. Outre mer, en revanche, on les utilise régulièrement. On a par exemple une composante blindée extrêmement importante en Nouvelle Calédonie parce que les VBRG permettent de dégager les routes avec leur lame."



Individus masqués devant un VBRG sur la ZAD de NDDL le 10/04/18
"Notre Dame des Landes a permis de montrer leur utilité. Ils nous ont été bien pratiques pour dégager les départementales bloquées par les Zadistes et pour démonter plus de 210 barricades au total. Démonter une barricade en feu à la main, c'est difficile. L'un des VBRG a été sérieusement endommagé car il s'est retrouvé bloqué dans une barricade enflammée. L'équipage a eu très très chaud, littéralement."

Une réflexion a donc lieu sur son remplacement:


Le remplacement des VBRG
>>> Cliquez ici <<<


Reportage de leurs interventions en décembre 2010
Voici des VBRG qui ont été utilisés, en 2010, en région parisienne, pour aider les automobilistes qui étaient bloqués sur des axes enneigés.


VBRG sur l'aéroport Charles De Gaulle en France 
De même, les VBRG ont servi sur différents aéroports parisiens pour escorter des vols à risques en roulant en parallèle sur le tarmac lors de décollage ou atterrissage, comme on peut le voir sur cette photo.



Toyota LC200 GTA
Ils ont été remplacés par des Toyota LC200 Blindés équipe maintenant le GTA (Gendarmerie des Transports Aériens).



Toyota LC200 GTA - Charles de GAULLE - FRANCE
Ils sont plus rapides et moins chers en entretien... 


VBRG avançant sur la route RT1 le 05/11/2018
Pour sécuriser la protection de gendarmes lors du vote du Référendum sur l'Autonomie de la Nouvelle Calédonie, plus de 14 VBRG étaient présents: En plus d'une dizaine de VBRG permanents sur l'ile, 4 autres ont été projetés de la Métropole, ainsi que 8 VAB (Véhicules de l'Avant Blindé) de l'Armée de Terre, de retour d'Afghanistan.

>>> Cliquez ici <<<


VBRG proche de la Place de la République, à Paris, le 08/12/18
Durant les émeutes de fin d'année 2018, avec l'action d'émeutiers profitant des manifestations des "Gilets Jaunes", il a été décidé de déployer une dizaine de VBRG dans les rues de Paris, le 08/12/18.



VBRG proche de la Bourse àParis le 08/12/18
En progression par deux, ils ont permis à des unités d'avancer sur les grands axes parisiens. 




VBRG à Marseille, le 08/12/18
Ils furent également déployés en province, comme sur Bordeaux et Marseille. 


VBRG à Bordeaux, le 08/12/18
Images fortes données par le Gouvernement de l'époque d'envoyer des blindés dans les rues de France.


VBRG déblayant une petite barricade dans Paris le 08/12/18

Le choix de tactique de mouvement des Forces de l'Ordre, plutôt que statique, durant les journées du 08 et 15 décembre 2018, en se déplaçant dans Paris, a permis d'empêcher aux émeutiers de tenir des points fixes de barrage et d'harcèlement.


Autre angle de la photo précédente d'un VBRG déblayant une petite barricade dans Paris le 08/12/18
Ces VBRG  ont permis d'avancer en sécurité et montrer leur utilité.


RETEX des émeutes des manifestations 
de novembre et décembre 2018
>>> Cliquez ici <<<


Vidéos de VBRG lors d'entrainements





Pour les passionnés de miniatures, 
il existe des VBRG en version 1/43 sous la marque PERFEX.





Unimog de la police Berlinoise
Les forces allemandes possèdent également différents véhicules dont celui-ci multifonctions,


Camion antiémeute allemand
ainsi que ce type de blindé permettant de casser des barricades,
 comme les VBRG.


Comme ici dans cette vidéo ci-dessus.


Droits et devoirs 
lors de manifestations en France
>>> Cliquez ici <<<


Découvrez 
le Musée de la Gendarmerie Nationale 
de Melun en France

>>> Cliquez ici <<<

Retrouvez sur ce blog d'autres articles sur des véhicules:

FRANCE




Découvrez ce lien rapide sur tous les articles de ce blog traitant de la Gendarmerie Nationale en maintien de l'ordre et en intervention

>>> Cliquez ici <<<


Découvrez aussi sur "GSG9 1/87":


>>> Cliquez ici <<<



Découvrez sur "GSG9 1/87"
 des dioramas sous différentes échelles:

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<




et la web série au 1/87

" GSG9 1/87 - Unité spéciale "









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire