samedi 24 mars 2018

Honneur au Colonel Arnaud BELTRAME


Honneur et Respect 
au Colonel Arnaud BELTRAME.
de la Gendarmerie Nationale Française

Décédé suite à ses blessures commises par un terroriste, cet officier de gendarmerie de 44 ans, marié, sans enfant, s'était substitué à un otage que retenait un terroriste, en sachant qu'il risquait le Sacrifice Suprême. 

A titre posthume, il a été promu Colonel, nommé "Commandeur de la Légion d'Honneur" et a reçu la "Médaille de la Gendarmerie avec Palme de Bronze", la "Médaille d'Honneur pour acte de courage et de dévouement OR" et la "Médaille de la Sécurité Intérieure OR".


La "Médaille de Commandeur de la Légion d'Honneur" est décernée notamment pour des personnes ayant exposé leur vie dans l'exercice de leurs fonctions: militaires tués ou blessés en opération, pompiers et sauveteurs, officier de police...

Lien sur le site de la Grande Chancellerie de la Légion d'Honneur
>>> en cliquant ici <<<


La "Médaille de la Gendarmerie avec Palme de Bronze" est la distinction suprême pour les militaires de la Gendarmerie. Elle distingue par une action d'éclat ayant nécessité des qualités particulières de courage et d'abnégation, accomplie à l'occasion du service ou du maintien de l'ordre. La Palme de Bronze correspond pour une citation à l'Ordre de la Gendarmerie Nationale.


La "Médaille d'Honneur pour acte de courage et de dévouement OR" est décernée pour des actes et des faits de sauvetage. Le niveau OR est attribué aux personnes ayant rendu des services exceptionnels à ses concitoyens.


La "Médaille de la Sécurité Intérieure OR" est décernée pour une action déterminante relevant de la Sécurité Intérieure.


Un Hommage National lui a été rendu 
le Mercredi 28 mars 2018 
aux Invalides


Vidéo de l'entrée du cercueil du Colonel BELTRAME dans la cour d'Honneur des Invalides le 28 mars 2018



Service d'Honneur lors de l'arrivée du Corps du Colonel BELTRAME
à l'aéroport de Villacoublay le 27/03/2018


Départ du Convoi Funéraire du Colonel BELTRAME du Panthéon le 28/03/2018
Le convoi est parti de la Place du Panthéon, a traversé la Rue Soufflot, le Boulevard St Michel, les Quais de la Rive Gauche jusqu'au Pont Alexandre III et a emprunté l'Avenue Gallieni pour se rendre à l'Esplanade des Invalides.


Entrée du Cercueil du Colonel BELTRAME 
dans la Cour d'Honneur des Invalides le 28/03/2018


Cercueil du Colonel BELTRAME 
dans la Cour d'Honneur des Invalides le 28/03/2018
Le cercueil était porté par 10 frères d'armes représentant les différents services dans lesquels le Colonel BELTRAME a servi: 2 de l'Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale, 2 officiers de l'Ecole militaire inter-armée, 2 de la Gendarmerie Mobile, 2 de la Gendarmerie Départementale, 2 de la compagnie de Sécurité et d'honneur du 1er régiment de Nanterre. 


Pensées aussi aux 2 membres du GIGN blessés lors de l'assaut et à leurs camarades.

Vous avez montré ce que la Gendarmerie Nationale Française réalise au Quotidien:
- L'Engagement et l'Abnégation pour la sécurité de tous -


Les 3 autres victimes du terroriste de Carcassonne et de Trèbes
Une pensée aussi aux trois autres victimes du terroriste et à leurs proches



Gendarmes sur le lieu où était retranché le terroriste qui avait pris des otages, 
à Trèbes dans l'Aude, le 23/03/18

Rappel des faits: Le vendredi 23 mars 2018, à Carcassonne, à 10h00 du matin, un individu s'attaque aux occupants d'une voiture, blessant grièvement le conducteur et abattant le passager. 

Il s'approchera par la suite, à bord de cette voiture volée, d'une caserne de CRS et va rouler derrière 4 joggers. Ce sont des membres d'une Compagnie Républicaine de Sécurité (CRS) partis faire un footing, qui reviennent pour rentrer dans leur caserne. Il tirera à plusieurs reprises sur eux, blessant  grièvement un des CRS.

Puis il part à 8 kilomètres de là, dans le village de Trèbes, où il va entrer dans un supermarché où se trouve une cinquantaine de personnes. Il va abattre 2 personnes à l'intérieur. Un des clients, un policier à la retraite, témoignera : Il y avait un homme à terre et une personne très excitée qui avait une arme de poing dans une main, un couteau dans l'autre et qui criait "Allahou Akbar". Plusieurs personnes réussissent à s'enfuir.

Le terroriste va alors prendre des otages. Rapidement de nombreux gendarmes convergent sur Trèbes. Un contact est pris avec le preneur d'otages. Durant la négociation, des otages sont libérés. Reste une femme. 

C'est alors que le Lieutenant Colonel Arnaud BELTRAME se substitue pour libérer cette femme que détient le terroriste.

L'Antenne du GIGN (AGIGN) de Toulouse est présent avec des membres du PSIG Sabre.

Le Lieutenant Colonel a laissé son téléphone ouvert pour que les Forces de l'Ordre entendent ce qui se passe à l'intérieur du Supermarché. Des coups de feu retentissent. L'AGIGN intervient, et abat le terroriste. 2 membres de l'AGIGN sont blessés durant l'assaut.

Le terroriste venait auparavant de tirer 3 balles sur le Lieutenant Colonel BELTRAME, ainsi que d'asséner un coup de couteau à la gorge. Celui-ci est grièvement blessé. 
Il est évacué mais celui ci décédera dans la nuit.

Vous pouvez retrouver le récit présenté sur le site de France Info



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire