mercredi 28 mars 2018

Hommage et honneur aux morts de la Gendarmerie en 2017

Hommage et Honneur aux morts
de la Gendarmerie Nationale Française
en 2017 et en 2018

Mise à jour: 28/03/2018



 Cérémonie d'Hommage du 16/02/2018 pour les gendarmes disparus en 2017, aux Invalides à Paris,
par le Général d'Armée Richard LIZUREY, directeur Général de la Gendarmerie Nationale
Chaque 16 février, un hommage est rendu, au sein de la Gendarmerie Nationale
 Française, de militaires de la Gendarmerie décédés
dans l’accomplissement de leur devoir.


 Cérémonie d'Hommage du 16/02/2018 pour les gendarmes disparus en 2017 en Lozère
C’est en 1993, que le ministre de la Défense de l’époque a décidé d'instaurer une journée nationale d'hommage aux militaires de la gendarmerie décédés en mission.


 Cérémonie d'Hommage du 16/02/2018 pour les gendarmes disparus en 2017 sur l'Ile de la Réunion
La date du 16 février, jour anniversaire de la date de promulgation de la loi de 1791 portant création de la gendarmerie nationale, a été choisie. Ce témoignage est l'expression, pour chacun des membres de l'institution, de la reconnaissance et du respect que méritent les militaires de la gendarmerie nationale qui ont donné leur vie pour la France.


 Cérémonie d'Hommage du 16/02/2018 pour les gendarmes disparus en 2017 dans le Var
En 2017, huit gendarmes ont trouvé la mort en accomplissant leur mission
Ils avaient entre 19 et 54 ans :

- Le 16 mars 2017Maréchal des logis-chef Jean-Francois Fortin, 29 ans, de la brigade de proximité de Courville-sur-Eure, mort en service.

- Le 7 juin 2017 Major Frédéric Prouteau, 34 ans, de la brigade motorisée de Château-Chinon-Ville, mort en service.

- Le 6 juillet 2017, Adjudant chef Jérôme Mitaine, 42 ans, de la brigade motorisée d’Étampes, mort en service.

- Le 11 septembre 2017, Adjudant Éric Mougel, 53 ans, de la brigade de proximité de Mirecourt, mort en service.

- Le 11 octobre 2017, Adjudant-chef Frédéric Stourbes, 53 ans, de la brigade motorisée de Soissons, mort en service.

- Le 13 octobre 2017, Major Jean-François Jegu, 49 ans, de l’escadron de gendarmerie mobile 24/1 de Maisons-Alfort, mort en service.

- Le 19 octobre 2017, Lieutenant-colonel Bernard Lambert, 54 ans, du groupement de gendarmerie des transports aériens Nord de Roissy en France, mort en service.

- Le 1er décembre 2017, Gendarme adjoint volontaire Nathan Franchet, 19 ans, du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie de Castres, mort en service.



2018

Les trois premiers mois de l'Année 2018 sont le signe d'une année terrible pour la gendarmerie avec, au 25 mars 2018, six gendarmes, de 41 à 47 ans, morts en accomplissant leur devoir...

Mise à jour 28/03/2018

- Le 4 janvier 2018, Adjudant-chef Antoine Béliard, 41 ans, de la direction du renseignement et de la sécurité de la défense à Malakoff, mort en service.

- Le 9 janvier 2018, Adjudant Thierry Knoepflin, 47 ans, du peloton d’autoroute de Villefranche-sur-Saône, mort en service.

- Le 3 février 2018, Adjudant chef Pierre Lawpois, 47 ans, de la brigade motorisée de Celle, mort en service.

- Le 4 février 2018, Major David Lannes, 46 ans, de la brigade territoriale autonome de Belin-Béliet, mort en service.

- Le 16 mars 2018, Adjudant Régis GUEUGNEAU , 46 ans, mort en service.

- Le 24 mars 2018, Colonel Arnaud BELTRAME, 44 ans, officier adjoint de commandement au groupement de gendarmerie de l’Aude,  meurt des suites de ses blessures.



Au revoir Camarades… Reposez en paix


 
>>> Cliquez ici <<<









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire