mercredi 25 avril 2018

Saison 4 - Episode 14 - Thanatos - Partie 4






Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existées 
ne serait que pure coïncidence


3ème Saison

Episode 14 : Thanatos 



Partie 4 : Troisième cible




Résumé de la partie précédente : Une prise d’otage est en cours dans une Auto-Ecole. Les membres du GSG9 sont en train d’intervenir, malgré qu'un tireur inconnu les ai visés auparavant, devant le domicile de deux membres du GSG9, et ait abattu l’un d’entre eux....  Pour en revenir à la prise d’otage, l’un des snipers a une opportunité de tir pour neutraliser le preneur d’otage et vient de tirer…
La suite, c'est tout de suite...


Mardi 20 mars, 16h19, EUSKIRCHEN

Helma SCHEFER : « GO ! GO ! GO ! »


POLIZEI !!! POLIZEI !!! NE BOUGE PAS !


Helma SCHEFER : « Le preneur d’otage est neutralisé et vivant… »


Helma SCHEFER : « Nous évacuons les deux otages ! »


Capitaine KRIVOEUR : « BRAVO !!! Belle intervention de vos équipes Kommandeur… »

Jurgen ADENOER : « Merci. Les otages sont sains et saufs et le preneur d’otage va devoir répondre de ses actes… »








Jurgen ADENOER : « On nous tire dessus !!! à couvert ! à couvert ! »


Mardi 20 mars, 16h24, EUSKIRCHEN


Jurgen ADENOER : « Est ce que quelqu’un est touché ? »


JP: « OUI !!!   EDGAR !!! »


Jurgen ADENOER : « Protégez les otages ! J’appelle des renforts ! Observateur 4, vous qui êtes en hauteur, avez vous vu d’où est parti le coup de feu ?  »


Spotter 4 : « Ici Equipe 4, nous ne voyons pas d’où a pu tirer le tireur ? »


Helma SCHEFER : « AVANCEZ ! Les otages sont bientôt à l’abri… »


JP: « Edgar est touché à l’avant bras. Je lui ai donné les premiers soins… »


Jurgen ADENOER : « Parfait. Mettez vous à l’abri le temps que nous inspections toutes les maisons, ainsi que les bâtiments aux alentours… »


2 heures plus tard


Helma SCHEFER : « Aucune trace d’un tireur, ni dans les maisons, 
ni dans les bâtiments autour de nous… »


Jurgen ADENOER : « Qui est ce tireur et pourquoi nous ? »







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire