samedi 4 janvier 2020

Le terrorisme islamiste contemporain

Le terrorisme islamiste contemporain

Mise à jour: 06/01/2020





Attention, certaines images 
de cet article peuvent choquer.

Définition du Terrorisme : Tactique d’emploi de la violence (Sabotages, attentats, assassinats, enlèvements, prise d’otages…) à des fins politiques pour déstabiliser et frapper massivement l’opinion publique et les Etats concernées. Le terrorisme peut être le fait d’individus ou de groupes non-étatique en lutte conte un régime politique. 


Pour les spécialistes, le Terrorisme islamiste contemporain que nous vivons actuellement remonte à deux faits qui vont avoir lieu en 1979. Sans rapport l’un avec l’autre, ils vont avoir des conséquences et créer la base du terrorisme actuel : la Prise d’otages de la Grande Mosquée de la Mecque et l’entrée en guerre de l’URSS en Afghanistan.


Soldats saoudiens lors de l’intervention de libération dans les souterrains de la Mecque en Novembre 1979
En effet, le 20 novembre 1979, les forces de l’ordre saoudiennes font face à une prise d’otages hors norme sur le lieu le plus saint de l’Islam : La Mecque
Celle-ci va durer 14 jours. 200 fondamentalistes islamistes (saoudiens et égyptiens) vont prendre en otage 130 personnes.


Vidéo de la Prise d’otages de la Mecque
Comme vous le verrez sur cette vidéo, des experts du GIGN sont dépêchés pour aider les forces saoudiennes qui ont eu de nombreuses pertes parmi leurs hommes, avec plus de 120 soldats morts et plus de 450 blessés.


L’Ayatollah Khomeini
L’Ayatollah Khomeini affirmera que les USA sont à l’origine de la Prise d’otages. Cette rumeur va se propager dans le Golfe Arabo-persique et des attaques vont avoir lieu à l’encontre des ambassades américaines au PAKISTAN, en LYBIE, en TURQUIE, au BANGLASDESH et au KOWEIT.


Soldats soviétiques en Afghanistan
 Les soviétiques, quand à eux, vont intervenir en AFGHANISTAN en envoyant plus de 620.000 soldats soviétiques durant la totalité de la Guerre. Suite à un coup d’état des communistes afghans en 1978, l’Union Soviétique décide d’envoyer ses troupes pour soutenir le Gouvernement communiste dans sa difficulté à asseoir son autorité face au Peuple afghan…


Moudjahidines du HEZB-e Islmai Khalid en octobre 1987
Ils vont découvrir une résistance acharnée de moudjahidines (qui signifie "Guerriers saints") prêts à mourir (Près de 100.000 résistants afghans et étrangers sur les 10 ans de conflits sont morts). Parmi eux, de nombreux étrangers sont venus aidés l’AFGHANISTAN dans son Djihad, la Guerre Sainte contre les mécréants… Les soviétiques vont faire face à ces hommes qui vont leur infliger de lourdes pertes où l’URSS sera présente jusqu’en 1989. (On estime à plus de 40.000 soldats soviétiques morts en AFGHANISTAN durant la période d’occupation)


Attentat de la rue de Rennes le 17 septembre 1986
La FRANCE va vivre, durant de nombreuses années, entre 1982 à 1986, une série d’attentats sur son sol, issue de différents mouvements islamistes. De nombreuses attaques seront dues par les iraniens suite au soutien militaire de la France à l’état irakien, dans la vente et l’entretien de ses armes durant le Guerre IRAN- IRAK.


Lieu du Crash d’une partie de l’Avion de la PANAM sur la ville de LOCKERBIE
La haine de nombreux gouvernements arabes vis à vis des USA va entrainer également des séries d’attentats violents comme le 21 décembre 1988 avec l’attentat du vol PANAM 103 au dessus de LOCKERBIE faisant 270 morts. L'enquête montra des ramifications des terroristes avec la LYBIE de Kadhafi...


Photos des dégâts dans le parking du World Trade Center en 1993
Ainsi qu’un attentat dans les sous sol du World Trade Center à New York en 1993 par un mouvement naissant depuis 1988 : Al-QAÏDA


Devant l’ambassade américaine à Nairobi au lendemain de l’attentat du 07 aout 1998
Ce même groupe fera plusieurs attentats sur des ambassades américaines, à Nairobi au KENYA et à Dar Es Salaam en TANZANIE en aout 1998.


Assaut du GIGN de l’Avion Air France à Marignane en 1994
Durant la décennie 90, la FRANCE va également subir des actes terroristes causés par le GIA, le Groupe Islamique Armé Algérien, comme la prise d’otage de l’Avion d’Air France à Marignane, près de Marseille, le 26 décembre 1994.


Rame du RER B à la Station St Michel à Paris le 25/07/1995 où se trouvait la bombe
Ainsi qu’une vague d’attentats en 1995, dont celui à la Station du RER St Michel, causant 7 morts et plus de 80 blessés.


Corps de Kalhed KELKAL à Vaugneray le 29/09/1995
Une bonbonne de gaz, qui n’explosera pas, le 26 aout 1995 permettra d’identifier deux poseurs de bombe dont Kalhed KELKAL naturalisé français à l’âge de 3 ans et d’origine algérienne. Une autre bombe explosera le 07 septembre 1995 devant une école juive de Villeurbanne, ne faisant aucun mort mais 14 blessés. Khaled KELKAL sera abattu le 29 septembre 1995, par les gendarmes de l’EPIGN.


Moudjahidine de l’armée bosniaque paradant avec la tête d’un serbe en 1995
Dans le même temps, une guerre éclate en Yougoslavie entre 1991 et 2001. Dans deux séries de guerre durant cette période, six républiques émergeront. Appelée également Guerre des Balkans, des bosniaques musulmans appelés également "moudjahidines", aidés par des musulmans étrangers, dont des français et des anglais, vont réaliser un djihad sur plusieurs territoires, dont la BOSNIE HERZEGOVINE. Les combats entre communautés vont être extrêmement violents et monter dans l’horreur par images interposées.


Intervention du RAID à ROUBAIX en mars 1996
En France, le gang de ROUBAIX, un gang ultra violent braquant des camions blindés en BELGIQUE et en FRANCE, dans le but de financer le Djihad dans les Balkans, va être neutralisé par le RAID après de nombreux échanges de coups de feu...


Cercueils de victimes de l’attentat du 11/11/97 à Louxor dont 36 furent des citoyens suisses
Dans d’autres pays du Moyen Orient, des attentats ont également lieu dans des endroits où se trouvent des occidentaux, comme le 17 novembre 1997, sur le site archéologique du « LOUXOR » en EGYPTE, où six terroristes déguisés en force de sécurité feront 62 morts dont de nombreux touristes…


Soldat devant les ruines du Palais Présidentiel de GROZNY en Tchétchénie en 1995
Le première Guerre de Tchétchénie entre 1994-1996 va aussi apporter une radicalisation des mouvements islamistes. La RUSSIE va envoyer environ 250.000 hommes sur ces périodes. La violence des interventions russes va faire de nombreux morts. (Pour la période 1994-1996, côté russe, plus de 5.600 morts. Côté tchétchéne, plus de 15.000 combattants et 80.000 civils seront tués)


Femme sur un marché de GROZNY en Tchétchénie détruit après des bombardements russes en février 2000
Entre le 31 aout et le 16 septembre 1999, cinq explosions eurent lieu en RUSSIE dont trois à Moscou faisant plus de 300 morts. Elles furent attribuées à des tchéchènes ce qui entrainera "une seconde Guerre en Tchétchénie" de 1999 à 2009. 
Là encore de nombreux morts et de violences eurent lieu de part et d’autre : 4.700 soldats russes morts selon le gouvernement russe et 12.000 soldats russes selon l’Association des Mères de Soldats Russes et 13.000 tués côté tchétchène… 
Le nombre de civils fut également très important. Selon des ONG, plus de 175.000 civils tchétchènes sont morts soit plus de 15% de la Population tchétchène de 1994…



Femmes terroristes décédés lors de l’assaut du Théâtre DOUBROVKA, tuées par des gaz envoyés par les Forces spéciales russes le 26/10/2002
Durant cette période, des attentats tchétchènes eurent lieu dont les plus marquants furent celui du Théâtre DOUBROVKA à Moscou avec une prise d’otages de 850 personnes en octobre 2002, et qui dura trois jours. Plus de 128 civils sont morts ainsi que les 40 terroristes et il y eut plus de 650 blessés.


Enfants pris en otage dans l’école de BESLAN en Ossétie du Nord le 01/09/2004
Et la prise d’otages de l’école de Beslan en OSSETIE DU NORD, le 01 septembre 2004 qui dura 3 jours, faisant 334 morts dont 186 enfants et plus de 780 blessés.

Lien sur une vidéo résumant ce drame


Avion percutant la 2ème tour du WORLD TRADE CENTER le 11/09/2001
Pour l’Occident, c’est l’attentat du 11 septembre 2001 à New-York, avec plus de 2.200 morts et plus de 6.000 blessés qui va faire prendre conscience qu’une véritable guerre existe et prend une ampleur grandissante.


Intervention des pompiers sur un des trains de banlieue touché par une des bombes le 11/03/2004
De nombreux attentats vont toucher l’Europe en ce début de siècle: L’Espagne, le 11 mars 2004, avec des attentats kamikazes dans des trains de banlieue et des gares à Madrid avec l’explosion de 10 bombes. Celles-ci vont causer la mort de 191 personnes et en blesser 1.900… L’enquête montra que la plupart des auteurs étaient des marocains et des tunisiens, présents en Espagne depuis plusieurs années.

>>> Cliquez ici <<<


Autobus touché par une des bombes des terroristes à Londres le 07/07/2005
Le 07 juillet 2005 sur le réseau londonien, plusieurs attentats simultanés ont lieu dans trois rames de métro et un bus. Il y eut 52 morts et plus de 700 blessés… Les enregistrements de caméras de surveillance vont permettre de retrouver les auteurs : quatre jeunes britanniques de confession musulmane. 
Al-Qaïda revendiquera ces attentats…


Mise en scène de membres de DAESH
En 2006 émerge un nouveau mouvement : l’Etat Islamique (EI) également connu sous les noms de DAESH en français ou ISIS en Anglais. La plupart sont des anciens officiers baasistes de l’Armée irakienne, ainsi que des terroristes d’Al-Qaïda.


Estimation d’étrangers européens ayant ralliés l’EI en 2015
Une rupture sera faite en 2013 avec Al-Qaïda. De nombreux étrangers vont arrivés pour rejoindre les zones de SYRIE et d’IRAK que l’EI a conquis. On estime entre 40 à 50.000 combattants étrangers venus d'Asie, du Maghreb, d'Europe et du Moyen-Orient.
Les discours contre l’Occident sont encore plus prononcés et appellent à ce que les musulmans se soulèvent contre eux par n’importe quel manière…


Attentat au camion piégé de Mogadiscio en SOMALIE le 14/10/2017 faisant plus de 292 morts
En dehors du Monde Occidental, de très nombreux actes d’attentats ont lieu dans le monde musulman. A noter que le nombre de victimes est très important dans ces pays. Selon l’Indice du Terrorisme Mondial (GTI) du 15/11/2017, le nombre de victimes du terrorisme était en recul en 2016. (25.673 morts en 2017, soit un recul de 22% par rapport au pic de 2014).
Cependant, le nombre de pays touchés par des attentats terroristes est en augmentation (77 pays en 2016, contre 65 en 2015).

Les 5 pays les plus touchés par le terrorisme islamiste restent l’IRAK (avec 9.765 morts en 2016), la SYRIE, le PAKISTAN, l’AFGHANISTAN et le NIGERIA…


Militaire devant un hôtel en flamme le 29 novembre 2008 à Bombay en INDE
On peut noter pour exemple les attaques de BOMBAY en INDE du 26 au 29 novembre 2008, où lors d’une série de dix attaques terroristes à travers la ville, plus de 188 personnes sont tués et plus de 310 autres seront blessés. Les 10 terroristes seront abattus.


Entrainement conjoint entre des commandos militaires et du RAID en 2012
Les pays occidentaux vont  d'ailleurs analyser ses attaques de Bombay pour pouvoir intervenir sur ce type d’attaques multiples, en mettant en place des Forces Spéciales, en plus des Forces de police, prêtes à intervenir comme en FRANCE, avec des unités militaires :



Terroriste dans le village olympique de Munich en 1972
Les gouvernements occidentaux avaient pris déjà conscience des risques de terrorisme fondamentaliste, suite à l’attentat aux Jeux Olympiques de Munich en ALLEMAGNE en 1972. Ils vont créer des unités d’intervention qui n’ont cessé de se former à ces risques.
Vous pouvez retrouver l’histoire de la création des unités d ‘élite contre le terrorisme sous ce lien :



Victimes du tueur de Toulouse et de Montauban de 2012
De février à mars 2012, un français d’origine algérienne va assassiner 7 personnes dont trois enfants en trois expéditions. Il filmera ses tueries et réussira à se procurer des armes auprès de délinquants locaux. Il sera abattu le 22 mars à Toulouse après un siège de 32 heures devant son logement. 
Al-Qaïda revendiquera ces assassinats.


Photo d’une vidéo surveillance du tireur de Bruxelles lors de l’attentat du Musée juif
Le 24 mai 2014, un attentat a lieu dans un musée juif de Bruxelles faisant 4 morts. L’homme, un français d’origine algérienne, sera arrêté à Marseille en FRANCE… L’attentat sera revendiqué par l’EI…

Démineurs de Melbourne en Australie, peu après une prise d'otage revendiqué par DAESH le 06/06/2017
L’augmentation des actes terroristes sur le monde occidental va se produire à partir de cette date



Deux des terroristes peu après l’attaque de CHARLIE HEBDO le 15 janvier 2015
Pour la France, les faits les plus marquants vont être les attentats de 2015. D’abord en janvier 2015, avec les attaques de CHARLIE HEBDO et d’une supérette à PARIS. Il y a aura 17 morts… Les terroristes de CHARLIE HEBDO revendiqueront cette attaque au nom d’Al-Qaïda…


Membres de la BRI le 13 novembre à Paris lors de l’attaque du BATACLAN
Puis le 13 novembre 2015, avec des attaques dans les rues de Paris et du BATACLAN faisant 130 morts et plus de 480 blessés.
DAESH revendiquera cette attaque préparée en BELGIQUE.


Attaque avec un camion bélier dans un marché de Noël de Berlin en Allemagne le 19/12/2016
Puis des attentats un peu partout en Europe en 2016: en Allemagne, en Belgique et en France.


Forces de l’ordre autour de la voiture qui a percuté de nombreux piétons, proche du Parlement anglais à Londres le 22/03/2017
Puis en 2017, le Royaume-Uni va également subir 5 attaques,  ainsi que la Belgique avec 3 attaques, l’Espagne avec 2 attaques et la France avec 8 attaques…
Vous pouvez retrouver sous ce lien pourquoi la France, le Royaume Uni, la Belgique et d’autres pays occidentaux sont visés particulièrement



Camion ayant foncé dans une rue piétonne de Stockholm en SUEDE le 07/04/2017
Du fait des enquêtes faites suite aux attentats et des peines encourus, les trafiquants d’armes et délinquants des cités en possédant ne les vendent plus.

Si bien que les terroristes qui vont passer à l’acte vont choisir un autre mode d’action : les attaques terroristes "low cost": Avec des voitures ou des camions: entre 2016 et 2017, les attentats à la voitures béliers se multiplient : un en FRANCE à Nice, un en ALLEMAGNE à Berlin, deux au ROYAUME-UNI sur Londres, un en SUEDE à Stockholm, deux en ESPAGNE à Barcelone et Cambrils.


Policiers belges déployés peu après l’attaque au couteau d’un homme qui a poignardé deux policières belges à Liège le 29/05/2018
ou avec des couteaux. Ce phénomène d’attaques au couteau est un phénomène qui s’est accentué. Les auteurs, soit des personnes converties depuis peu ou soit des déséquilibrés s’expliquent par la facilité de s’en procurer et de pouvoir faire une attaque à n’importe quel moment, n’importe où.

>>> Cliquez ici <<<


Véhicule de secours proche des lieux où ont eu les agressions à Villejuif le 03/01/2020
Autre raison : selon les théoriciens de DAESH, la méthode des attaques « aux milles coups de couteau » est plus marquante au quotidien qu’une attaque demandant préparation, logistique et armes et nécessitant du temps pour la préparation.
On a pu le voir le 03 janvier 2020 avec l’attaque au couteau à Villejuif en FRANCE, par un déséquilibré qui a tué une personne et en a blessé deux autres en criant Allah Akbar, avant d’être abattu par la Police.
De même le 05 janvier 2020, en Allemagne, devant le commissariat de GELSENKIRCHEN, près de DORTMUND, un homme s'en est pris à deux policiers avec un couteau avant que celui ci ne soit abattu.

Policiers allemands déployés peu après une attaque par un demandeur d'asile syrien 
le  24/07/2016 tuant une femme à la machette et en blessant deux autres personnes
Voyant que les communautés musulmanes des différents pays occidentaux ne les soutiennent pas et que peu d'actions sont faites par les musulmans locaux, l'idée des théoriciens islamistes est de "créer une haine contre les communautés musulmanes locales" que ce soit par la présence de migrants dont certains passeront à l'acte ou de revendiquer des attaques au couteau sans savoir les motivations de celui qui passe à l'acte, et ainsi créer un rejet des populations locales contre l'Islam.


Manifestants anti immigrations en Suède en janvier 2016
Certains pays vont d'ailleurs avoir une montée des tendances d'extrême droite dans leur pays contre les arrivées de migrants musulmans dans leur pays, signe pour "ces citoyens" d'une montée d'un Islam radical...




Graphique du nombre d’attaques djihadistes en Europe de la Revue POLITICO 
du 12 mai 2018
En 2019, le journal allemand "Die Welt am Sonntag" évalue le nombre d’attentats islamistes dans le monde depuis 2001 au nombre de 31.221 attentats causant au moins 146.811 personnes tuées. Le journal indique que la plus grande partie des victimes de ces attentats sont des musulmans.


Membres de l'Unité mobile de la Police londonienne
Des réponses vont être apportées pour que les forces de police puissent intervenir le plus rapidement possible:



Militaires belges protégeant une Centrale nucléaire belge
ainsi que déployer des forces militaires sur leur territoire en fonction des menaces:



Et maintenant ?


Foule se réunissant pour l’enterrement du Général iranien SOULEIMANI le 04/01/2020
Les risques sont toujours là. En plus de DAESH, d’Al-Qaïda et des groupes qui se sont ralliés à eux, des gouvernements peuvent également recommencer leurs actions commises dans les années 80 comme avec l’IRAN : L’attaque américaine qui a permis de tuer le Général iranien SOLEIMANI montre un risque d’escalade terroriste. 
En effet, une partie de la population crie leur haine des USA et le Gouvernement iranien promet « une dure vengeance » et mènera une action « au bon endroit au bon moment… ».


 
Intervention héliportée des Forces Spéciales française lors de l’attaque de l’Ambassade e France à Ouagadougou au Burkina Faso le 02/03/2018
On peut se rendre compte également que depuis 1979, les risques sont devenus mutlipolaires. Des groupes qui n’existaient pas, comme DAESH avant 2006, ont émergé et ont rallié des mouvements islamistes durs à travers le monde :


Tableaux des principaux groupes terroristes islamistes





Les démocraties doivent  donc faire face à plusieurs risques d’attaques 
sur leur territoire :


Suspect interpellé à Strasbourg en 2014
 Le premier avec leurs citoyens qui se sont radicalisés, partis combattre aux côtés de groupes terroristes et qui reviennent dans leur pays. Ces "REVENANTS" en France passent automatiquement par la case PRISON.


 Selon David THOMSON, reporter et auteur du livre "Les Revenants", les repentis sont très minoritaires. La grande majorité garde une radicalité et/ou violente.
>>> en cliquant ici <<<



Entrée du BfV, l'Office de protection de la Constitution, à Berlin
Le deuxième risque d'attaque se trouve avec des personnes infiltrées parmi les services militaires, de police ou du renseignement comme pour exemple cet homme, un employé du renseignement intérieur allemand, le BfV (Bundesamt für Verfassungsscchutz), qui fut arrêté fin 2016, suspecté de vouloir commettre un attentat contre le quartier général des services de renseignements. Son travail étant de surveiller la scène islamiste allemande, soit environ 9.200 individus considérés comme radicalisés.



Policiers devant la Préfecture de Police de Paris peu après l'attaque du 03/10/2019
ou comme le 03 octobre 2019, où un fonctionnaire administratif d'un service du Renseignement de la Préfecture de Police de Paris a tué 4 policiers et blessés deux autres à l'aide de couteau, avant d'être abattu. Il s'était converti depuis plusieurs années à la religion musulmane, mais avait changé dans ses relations ces derniers mois en ayant des réactions extrêmes et des propos choquants.


Ecusson de la Brigade Franco-allemande basé à ILLKIRCH en Alsace. 
Le troisième est un risque intérieur de personnes radicalisées d’Ultra droite ou se disant patriote, comme ce militaire allemand arrêté le 26 avril 2017. Ce jeune lieutenant d'origine allemande de la Brigade Franco-Allemande stationné en France, avait réussi à s'enregistrer comme réfugié syrien pour bénéficier des services sociaux allemands. Par la suite, 2 autres personnes dont un militaire allemand ont été aussi arrêtées en relation avec ce lieutenant. L'enquête a démontré que ces 3 individus, apparemment tous liés à l'extrême droite allemande, se préparaient à des attaques pour s'en prendre à des responsables politiques allemands qui selon eux, étaient le signe de l'échec de la politique d'immigration...



Image d'illustration
ou comme en France, en 2018, avec le projet de plusieurs individus dont l'un d'eux voulait s'en prendre avec un couteau en céramique contre le président de la République Française lors d'une commémoration du 11 novembre (>>> Lien sur ces arrestations en cliquant ici <<<), ainsi qu'en 2017 avec l'arrestation d'une dizaine d'individus proche de groupuscules d'Ultra droite, le 17/10/2017, suite à une enquête sur des projets d'attentats contre des hommes politiques français, des lieux de culte musulmans et des menaces sur des migrants.
>>> Lien sur ces arrestations en cliquant ici <<< 




Arrestations liées au terrorisme djihadiste en Europe en 2016
  Le quatrième risque intérieur se porte sur "les personnes condamnées pour tentative d'attentat". En effet, il faudra prendre en compte  ces personnes suspectées de préparer des attentats en France, qui ont été condamnées et qui vont être libérées après leurs peines de prison. Comme l'expliquait Olivier FALORNI, député de la Charente Maritime, membre de la commission parlementaire après les attentats de 2015,  lors d'un interview sur France Info le 28/12/17, : 
"Il y a 500 condamnés pour terrorisme, 1.200 détenus considérés comme radicalisés (...) Il faut savoir que dans les deux ans qui viennent, il y aura 70 à 80 personnes condamnés pour terrorisme dans les prisons françaises qui vont sortir. Donc que faisons nous ?". 
(Lien sur l'interview en cliquant ici)



Image d'illustration Lieu d'embarquement d'un aéroport
Le cinquième risque, toujours intérieur, est celui de ceux qui n'ont pas réussi à partir, et qui pourraient passer à l'acte en prêtant allégeance à DAESH avant de commettre un attentat. Comme cet homme de 34 ans, arrêté en mai 2017, à côté d'une base aérienne française et qui envisageait de commettre une attaque...
Article sur l'ex-soldat radicalisé arrêté à Evreux
qui envisageait de passer à l'acte en France
>>> en cliquant ici <<<


Opération anti-terroristes à Wattignies dans le nord de la France en collaboration avec la Belgique, le 05/07/2017
Le sixième risque est extérieur: l'attaque terroriste préparée dans un autre pays. Les services de renseignements communiquent entre eux et permettent des arrestations pour les empêcher. On peut se rappeler de l'opération franco-belge qui avait permis l'arrestation d'un homme de 42 ans, soupçonné d'entretenir des liens avec un groupe de motards belges liés à la mouvance jihadiste: les "Kamikaze Riders".



Intervention héliportée des Forces Spéciales françaises lors de l'attaque de l'Ambassade de France à Ouagadougou le 02/03/18 
On peut aussi noter les attaques extérieures comme le 02 mars 2018 au Burkina Faso, contre l'Ambassade de France et l'Etat Major de l'Armée Burkinabais à Ouagadougou, causant une trentaine de morts et des dizaine de blessés.


Logo de la DGSE, les services des Renseignements extérieurs français
Les services de renseignement des pays occidentaux devront être, par conséquent, encore plus vigilants dans l’analyse des risques d’attentats sur leur territoire.


---------------------------------------------------
Cette page sera mise à jour
 en fonction de l'actualité
----------------------------------------------------


Découvrez sur "GSG9 1/87":

>>> Cliquez ici <<<

Découvrez aussi sur "GSG9 1/87"
 des dioramas sous différentes échelles:

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<

et la web série au 1/87

" GSG9 1/87 - Unité spéciale "







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire