lundi 1 mars 2021

Les véhicules des Présidents américains de 1900 à nos jours

 

 

Les véhicules des Présidents Américains
de 1900 à nos jours



Mise à jour: 19/11/2021


Le président américain Théodore ROOSEVELT

Au début du 20ème siècle, les Présidents américains délaissent leurs calèches préférant se déplacer dans des voitures à explosion, signe de modernité.

 

Le Président américain Theodore ROOSEVELT en 1902 dans la Gare du South Lawrence.

Lors de leurs déplacements à travers les USA durant leur mandature, les Présidents américains voyagent en train. 

 

Accident frontal entre deux locomotives américaines

Lorsque le convoi présidentiel est en mouvement, une locomotive le précède de quelques minutes et une autre le suit pour le protéger d'un risque de collision avec d'autres trains de voyageurs ou de marchandises.

 

Le président américain Théodore ROOSEVELT lors d’une visite dans une ville américaine

Une fois arrivés, les Présidents américains se déplacent dans les voitures des Maires ou gouverneurs locaux, conduits par leur chauffeur personnel . Le Président Théodore ROOSVELT (1901-1909) roulera à bord de différents modèles à la place des calèches d’apparat habituellement utilisées.

 

Le président américain Théodore ROOSEVELT en 1907

Vidéo du Président Américain Theodore ROOSEVELT 

lors d'une parade en septembre 1917

 

Par la suite, Theodore ROOSEVELT fut le premier Président à rouler dans une voiture propriété du Gouvernement américain, avec un chauffeur dépendant du "Secret Service", le service de protection du Président des USA. Voici l’une des toutes premières voitures de la Présidence à Washington en 1909.    

       

Et ici une seconde avec l’emblème du Président des USA sur la portière arrière.

 

Par la suite, la flotte présidentielle s’étoffa de Pierce ARROW

 

Voici d’autres véhicules de cette flotte dans le parc de la Maison Blanche à Washington.

 

On peut voir ici le Président américain William TAFT (1909-1913) à bord d’une des CADILLAC MODEL G décapotée.

 

Le président suivant, Woodrow WILSON, (1913-1921) roulera dans une PIERCE ARROW

 

Le Président américain Warren HARDING (1921-1923) fut le premier à faire son inauguration pour sa mandature en paradant dans une Packard Twin Six alors qu’auparavant cela se faisait dans une calèche…

 

Les véhicules cabriolets des Présidents Américains

>>> Cliquez ici <<<


Lincoln Limousine MODEL M

En 1923, le Président américain Calvin COOLIDGE (1923-1929) roula en Lincoln MODEL M.

 

Herbert HOOVER (1929-1933), lui, préféra une CADILLAC V12, qui dans ces temps de crise lui coûta peut être sa présidence suivante…

 

Franklin Delano ROOSEVELT dans une Packard Twelve 1934

Franklin Delano ROOSEVELT (1933-1945) roulera dans différentes voitures.

 

Franklin Delano ROOSEVELT dans une Packard Twelve 1934 lors d’un déplacement

Il sera protégé lors de ses déplacements par les agents du « US Secret Service », créant une bulle de protection autour du Président, car le risque d’attentat était très présent.

 
Déplacement de Franklin.D ROOSEVELT en 1936

Ce principe de bulle de protection fait suite à l'Assassinat du Roi Alexandre Ier de Yougoslavie en 1934 qui imposa une sécurité pro-active autour de la limousine Présidentielle.

 

>>> Cliquez ici <<<

 

Franklin Delano ROOSEVELT dans une Packard Twelve 1934 avec sa famille

En effet, au début de sa mandature, à Miami, il sera victime d’un attentat alors qu’il se déplace en véhicule convertible.

 

La Cadillac V16 d’Al CAPONE

Le « Secret Service » cherchera rapidement une voiture blindée pour le protéger. Ils la trouveront au Secrétariat d’Etat au Trésor : la Cadillac V16 d’un certain Al CAPONE avait été confisquée. Elle servira à Franklin D. ROOSEVELT jusqu’en 1938.

 

Visite du Roi Edouard VI d'Angleterre à Washington en juin 1939

Le Président Franklin ROOSEVELT accueillera le Roi d'Angleterre Edouard VI, en juin 1939, celui-ci faisant une visite de 6 semaines dans le Canada voisin, peu avant la seconde guerre mondiale, à bord d'une  Packard Twelve de 1939.


CADILLAC Serie 90 Fleetwood présidentielle

A partir de 1938, deux CADILLAC Serie 90 Fleetwood convertibles vont être mises à sa disposition.

 

CADILLAC Serie 90 Fleetwood présidentielle

Ces deux énormes voitures furent surnommées : « Queen Mary » et « Queen Elisabeth »

 

CADILLAC Serie 90 Fleetwood présidentielle

Ces voitures de parade furent utilisées également après guerre par les Présidents successifs TRUMAN, EISENHOWER, KENNEDY et JOHNSON jusqu’en 1968.


Voici une vidéo où on aperçoit cette Cadillac Serie 90 Fleetwood lors d’un déplacement en 1943 au Canada lors d’une rencontre entre le Président Anglais CHURCHILL et le Président ROOSEVELT.

 

LINCOLN V12 « SUNSHINE SPECIAL » avec à son bord le Président TRUMAN

Le président ROOSEVELT eut également une LINCOLN V12 « SUNSHINE SPECIAL » qui arriva en 1939.

 

LINCOLN V12 « SUNSHINE SPECIAL » avec à son bord le Président TRUMAN

Celle-ci fut utilisée jusqu’en 1950.



LINCOLN V12 « SUNSHINE SPECIAL » sur le tarmac d'un aéroport

On distingue sur cette photo au dessus des phares la sirène avec son feu qui était rouge clignotant.

 

Visite du Président Théodore ROOSEVELT à Birmingham en 1933

Comme ses prédécesseurs, le Président Théodore ROOSEVELT se déplaçait à travers les Etats en train, dans un wagon de la PULLMAN COMPANY, le " Ferdinand Magellan ".

 

Le Président Théodore ROOSEVELT lors d'un déplacement en 1943

En 1942, ce wagon fut totalement repensé pour le Président ROOSEVELT suite à sa maladie, pour qu'il puisse de déplacer à bord avec son fauteuil. De plus, un blindage fut ajouté.

 

Le Président TRUMAN en gare de Baltimore fin 1948

Le candidat Harry TRUMAN (1945-1953) fit une tournée des USA en 1948 pendant 4 mois en sillonnant les Etats Américains à bord de ce wagon pour sa réélection.

 

Le Président TRUMAN lors d’un discours dans une gare américaine fin 1948

Il fit à chaque fois des discours devant une foule venue nombreuse dans les gares. 

Ce wagon servit jusqu’en 1958.

 

Le Président REAGAN en 1984 à bord du wagon Ferdinand MAGELLAN

Le Président Ronald REAGAN (1981-1989) fit également une tournée en 1984 à son bord, imitant TRUMAN et fit des discours à l’arrière du train comme autrefois dans des gares bondées…

 

Douglas C118 lors d’un déplacement du Président TRUMAN le 31/08/1947

L’évolution de l’aviation dans les années 50 modifiera cependant la donne. C’est Franklin Delano ROOSEVELT qui sera le premier président à voyager en avion durant son mandat pour se rendre à une conférence à Casablanca au Maroc en janvier 1943.

 

Boeing 707VC 137 Air Force One

Le nom d’Air Force One fut adopté suite à un incident en 1953, où un vol commercial d’EASTERN AIR LINES avait eu le même numéro de vol que l’avion présidentiel… Les deux avions s’étant retrouvés dans la même zone aérienne, il en résulta une confusion…


AIR FORCE ONE
>>> Cliquez ici <<<

 

Sikorsky HUS1 Sea Horse ayant déposé le Président EISENHOWER à Athènes en décembre 1959

Pour l’utilisation d’un hélicoptère pour le transport présidentiel,, celui ci remonte à 1957, avec le Président Dwigth EINSENHOWER à bord d’un H-13 SIOUX. En effet, auparavant, le Président se déplaçait pour revenir à la Maison Blanche de sa résidente d’été à « Rhone Island » en prenant un ferry pendant une heure pour rejoindre l’avion présidentiel pour un vol de 45 minutes jusqu’à la base d’Andrews à Washington puis un trajet de 30 minutes en voiture…

 

Arrivée de John Fitzgerald Kennedy dans les jardins de la Maison Blanche en avril 1961

Jusqu’en 1976, le corps des MARINES partageait sa responsabilité du transport en hélicoptère avec l’US Army. Le code pour les hélicoptères de l’armée lorsque le Président était à bord était ARMY ONE. C’est à partir de 1976, que celui-ci devint MARINE ONE.


MARINE ONE
>>> Cliquez ici <<<

 

LINCOLN COSMOPOLITAN 1950

Mais revenons sur les voitures. Le Président Harry TRUMAN (1945-1953) commanda après guerre une dizaine de LINCOLN Cosmopolitan 1950.

 

LINCOLN COSMOPOLITAN 1950

Certaines étaient équipées à l’arrière d’un toit transparent appelé « BUBBLE TOP ».

 

Visite de la Reine Elisabeth en octobre 1957 aux USA

C’est le carrossier HESS & EISENHARDT qui fut le préparateur à partir de 1950 des voitures présidentielles américaines jusqu’en 1992.

 

Visite de la Reine Elisabeth II en octobre 1957 aux USA

Le Président Américain Dwight EISENHOWER (1953-1961) utilisa une Lincoln Cosmopolitan 1950 Bubbletop lors de la venue de la Reine Elisabeth II à Washington.

 

Visite de la Reine Elisabeth II en octobre 1957 aux USA

Ce principe permettant à la foule d’apercevoir la Reine comme on peut le voir également ici…

 


Cadillac Parade Car de 1956 devant la Maison Blanche

Deux CADILLAC PARADE CAR de 1956 furent également mises à disposition du Président des USA.

 

Membres de l'US secret Service sur la CADILLAC Parade Car de 1956 

dans les rues de New York en 1962

Par la suite, celles-ci servirent plus aux gardes du corps de l'US Secret Service qui escortaient le Président américain.

 

Prépararation de la CADILLAC Parade Car pour un départ d'escorte

Elles accompagnaient la limousine du Président lors de ses déplacements à l'étranger.

 

On peut les distinguer ici lors de l'investiture du Président John F. KENNEDY en janvier 1961. Celui-ci est à bord du LINCOLN COSMOPOLITAN décapotable.
 
Ou ici lors de la visite du Président tunisien BOURKIBA à Washington le 03 mai 1961,

ou là lors de la visite du Président soudanais le 04 novembre 1961.

Visite du Président Américain JFK à Berlin le 26/06/1963

C'est au milieu de l'année 1961 que John Fitzgerald KENNEDY (1961-1963) se déplaçera dans une LINCOLN Continentale 1961 – X100.


Vidéo présentant cette LINCOLN Continentale 1961 - X100
 

Présentation de la X100 avec le toit en métal léger et le Bubbletop

Celle ci avait la particularité d’avoir un ensemble de trois toits amovibles : un en tissu standard, un en métal et l'un vitré.

 

Visite du Président américain JFK à Dallas le 22/11/1963

Le jour de l’assassinat de JFK le 22 novembre 1963 à Dallas, au Texas, il avait été décidé de ne pas mettre le « bubbletop » du fait d’un ciel radieux. En sachant que même si celui ci avait été mis, il n’était pas blindé…

 

Son successeur Lyndon B. JOHNSON (1963-1969) la conserva mais la renvoya chez le carrossier HESS & EISENHARDT pour qu'elle soit entièrement blindée.

 

Le Président Nixon à bord de la X100

Il demanda également à ce que la couleur bleu marine soit changée en noire.


 La LINCOLN CONTINENTALE 1961 - X100

>>> Cliquez ici <<<

 

Le Président NIXON (1969-1974) lui roulera dans une LINCOLN CONTINENTALE 1969.

 

La LINCOLN CONTINENTALE 1969

Blindée, avec des pneus increvables et des vitres pare-balle, le Président NIXON demandera d'avoir un toit ouvrable par lequel il pourrait saluer la foule.

 

Le président américain Gerald FORD en compagnie de sa femme à bord de la LINCOLN CONTINENTALE 1969

Gerald FORD (1974-1977) roulera également à bord de cette limousine.


Vidéo présentant cette voiture

 

La LINCOLN CONTINENTALE 1969 servit lors de la venue du Pape Jean Paul II lors d'une tournée dans différents états américains en novembre 1979, ici à Boston,

 

ou ici à Philadelphie.

 

Lors de son déplacement à Chicago le même mois, le Pape se retrouva dans une autre limousine : la LINCOLN Continentale 1972.

 

Le président américain Jimmy CARTER saluant la foule en 1979

à bord de la LINCOLN CONTINENTALE 1972

Cette LINCOLN CONTINENTALE 1972 fut utilisé sur la fin de son mandat par NIXON, puis par Gerald FORD et Jimmy CARTER (1977-1981). 

 


L'ouverture des portes arrières étaient particulières.

 

A noter la poignée permettant aux gardes du corps de s'agripper à la limousine lorsqu'elle roulait doucement qui était rétractable.

 

Visite du Président Jimmy CARTER le 01/04/1979 à la centrale nucléaire Three Mile Island

Jimmy CARTER se déplacera aussi dans des CADILLAC FLEETWOOD Seventy Five

 

 Escorte lors de l'investiture de Jimmy CARTER sur Pennsylvannia Avenue le 20/01/1977

 A noter qu'un service spécial de protection du "SECRET SERVICE" va être développé à partir de 1979 pour protéger le Président des USA lors de ses déplacements.

En effet, auparavant des "MUSCLE CAR", véhicules regroupant des gardes du corps, escortaient les convois présidentiels américains.

>>> Cliquez ici <<<

 

Lors de son investiture, Ronald REAGAN (1981-1989) roula également à bord d'une CADILLAC FLEETWOOD Seventy Five.

 

Le président américain Ronald REAGAN en compagnie de sa femme lors de son investiture à bord de la LINCOLN CONTINENTALE 1972

Il utilisera également, le même jour, la LINCOLN CONTINENTALE 1972 pour saluer la foule. Ce fut d'ailleurs devant cette limousine qu'il y eut une tentative d'assassinat à son encontre le 30 mars 1981 à Washington.

Vous pouvez retrouver sous le lien ci-dessous, les "Presidential Inaugural Plates", des plaques spécialement mises le jour de l'investiture des Présidents Américains.

>>> Cliquez ici <<<

 

Lors de ses premiers déplacements dans les USA, ce furent les CADILLAC FLEETWOOD Seventy Five. qui furent sollicitées.

 

Cadillac FLEETWOOD 1983

En 1983 arriva la CADILLAC FLEETWOOD 1983.

 

Voici le Président REAGAN parlant devant Air Force One avant de partir à bord de cette limousine présidentielle.

 

Vidéo lors d'une visite en Caroline du Nord de Ronald REAGAN

 

Celle-ci, comme les précédentes, était transportée en avion lorsque le Président se déplaçait dans d’autres états américains ou à l’étranger.

 

Lincoln Continental 1989 devant la Maison Blanche

Son successeur, le Président George H.W. BUSH (1989-1993), roulera dans une Lincoln Continental 1989 qui reprend les formes de la Cadillac Fleetwood de 1981.

 

Le Président CLINTON à sa descente de Marine One

Le Président CLINTON (1993-2001) eut une CADILLAC FLEETWOOD BROUGHAM 1993.

 

CADILLAC De Ville 2001

George W. BUSH (2001-2009) aura également une CADILLAC De Ville 2001. C'est aussi à cette date que les deux CADILLAC ONE vont porter la même plaque d'immatriculation "800*002" pour éviter de savoir dans laquelle se trouve le Président américain en cas d'attaque terroriste.

 

Puis vint la CADILLAC DTS 2006

 

Remplacée sous l’ère OBAMA (2009-2017) par la CADILLAC PRESIDENTIAL LIMOUSINE 2009

Visite de Barack OBAMA à BERLIN en 2013


Visite de Barack OBAMA à LONDRES en 2016


En aout 2011, sont introduit dans la flotte des véhicules présidentiels les "GROUND FORCE ONE". Il s'agit de deux autocars qui ont permis au Président américain de l'époque, Barack OBAMA, de faire campagne pour l'élection présidentielle de 2012. 
 

Ils sont équipés de communications sécurisées et autres équipements spéciaux.
 
D'un coût unitaire de 1,1 million de dollars, le deuxième fut utilisé par le candidat républicain, adversaire de Barack OBAMA, Mitt ROMNEY. Ils sont utilisés également lors de la visites de dignitaires aux USA.

 

Plusieurs CADILLAC ONE lors de l’investiture du Président TRUMP en 2017

Les CADILLAC ONE sont plus d’une dizaine. Ainsi, en fonction des déplacements du Président Américain, deux limousines sont prêtes à partir lorsqu'il arrivent.

 

Limousines présidentielles américaines et leurs voitures d’escorte dans un C17

En effet, deux CADILLAC ONE précèdent de quelques jours la venue du Président et sont transportées avec leurs véhicules d’escorte.


>>> Cliquez ici <<<

 

Les derniers modèles de CADILLAC ONE Présidentiel datent de 2018 et ont servi lors de la mandature de Donald TRUMP (2017-2021).


CADILLAC ONE - The BEAST
>>> Cliquez ici <<<



Visite de Donald TRUMP avec la nouvelle CADILLAC ONE en 2018 à New York 

Visite de Donald TRUMP en 2019 à Londres
 
 

Le Président Joe BIDEN, 46 ème président américain, a bien sûr pris place dans ce nouveau modèle lors de son arrivée à la Présidence des USA… 

 


On peut voir sur cette photo, quatre CADILLAC ONE de ce nouveau modèle "2018" lors de l'investiture du Président américain Joe BIDEN, le 20 janvier 2021, dans les rues de Washington.
 
 
 

Découvrez aussi sur ce blog:
Autres sujets sur les limousines présidentielles
 



ainsi que
des dioramas sous différentes échelles:



 

 

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire