dimanche 1 mars 2015

Saison 1 - Episode 4 - Partie 3




Toute ressemblance avec des personnes
 ou des situations réelles ou ayant existé 
ne serait que pure coïncidence

GSG9 - 4ème épisode - StraBenbahn (Tramway) 



3ème partie: Repérages




Commissariat central de Köln, 14h20




Ben CAPISCOL : « L’entreprise que nous allons voir est loin d’ici ? »




Hans KRIEGER :  « Non, à moins de 20 minutes. Espérons que nous trouverons une piste … »




20 minutes plus tard
Hans KRIEGER :  « Voici l’entreprise en question »




Hans KRIEGER :  « Bonjour, KriminalPolizei, nous enquêtons sur le vol de vos véhicules ce matin. Pouvez vous nous en dire plus ? »




Paul GURGER : « Nous louons ces véhicules aux entreprises qui exécutent des travaux publics. C matin, nous avons trouvé la porte fracturée et les clefs de 2 bulldozers et de 2 camionnettes ont été pris pour les prendre… »

Ben CAPISCOL : « Il fallait travailler ici pour savoir où était rangé les clés ? »




Paul GURGER : « Pas nécessairement. Un client aura pu voir où nous les rangions. »

Hans KRIEGER :  « Donnez nous quand même la liste de vos employés ces derniers mois, ainsi que les intérimaires !!! »




Hans KRIEGER :  « Vous pensez qu’un des salariés est mêlé à cette organisation terroriste ? »

Ben CAPISCOL : « Non, ce n’est pas leur technique… »




Ben CAPISCOL : « Bon retournons à votre commissariat, peut être que les … Mais c’est …. »




Ben CAPISCOL : « Ali THRUC !!! »




Hans KRIEGER :  « Que fait il ici ??? »




Ben CAPISCOL : « Regardez il rentre dans ce bâtiment …. »




Ben CAPISCOL : « Garez vous !!! »




Hans KRIEGER :  « Ce doit être leur repaire… Et pour les engins, ils ont pu observer les allez et venues, voire même repérer la nuit l’entreprise de locations de BTP… »

Ben CAPISCOL : « Oui, et il y a plusieurs voitures dans la cour. Il faut appeler nos équipes pour planquer et intervenir rapidement !!! »




20 minutes plus tard dans une entreprise toute proche, 15h01




Ben CAPISCOL : « Messieurs, nous avons repérer les lieux où se trouvent des terroristes recherchés. Ils sont aussi probablement les braqueurs de ce matin. Ce qui signifie qu’ils sont extrêmement dangereux. »



Hans KRIEGER :  « Actuellement, un fourgon est garé dans la rue pour les observer. Nous ne savons pas combien ils sont, mais le braquage de ce matin nous indique qu’ils ont des armes automatiques selon les témoignages des passants et des convoyeurs… »




Ben CAPISCOL : « La KriminalPolizei a obtenu les plans du cadastre par les services de la ville. Alpha vous rentrerez par l’entrée principale. Bravo, vous rentrerez par la grande porte de l’entrepôt et Charlie par le toit en grimpant par l’échelle qui se trouve le long du bâtiment… »




Ben CAPISCOL : « Les voitures de police bloqueront la rue au cas où ils forceraient le passage … Des questions ??? Non ? Alors en place. On passe à l’action dans 10 minutes !!!»




Homme dans le fourgon blanc : « Ici Casimir, un homme vient de sortir du bâtiment avec une valise à la main. »




Ben Capiscol : « C’est reçu Casimir. Delta, suivez le discrètement. C’est sûrement un complice qui repart avec sa part du butin… »




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire