jeudi 5 mars 2015

Saison 1 - Episode 8 - Partie 4





Le GSG 9 pour Grenzschutzgruppe 9 est une unité d’intervention de la police allemande chargé d’interventions contre terroriste, prise d’otages, négociation, braquage de banques, en appui à la police fédérale ou locale. Voici leurs actions



Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existées 
ne serait que pure coïncidence


8ème épisode - Kommissariat -


Au même moment, commissariat central de Munich, 09h08




Preneur d’otages : « Laisse ton portable allumé pour que j’entende ce qui se passe autour de toi. Va me chercher ce que je t’ai demandé !!! Je t’attends avec ton fils et pas un mot !!! »




Policier : « Herta !!! Comment allez vous ??? Vous avez été libérée !!! »

Herta SCHREIBER : « Oui, je vais bien. Je viens remplir mon rapport dans la foulée … »




Herta SCHREIBER : « Allez vite aux scellés…»




Pendant ce temps là dans l’appartement des SCHREIBER, 09h14
Huppert FROMM : « Il revient à lui …. »

Ben CAPISCOL : « Monsieur SCHREIBER, que s’est il passé ?? Où sont votre femme et votre fille ? »




Steffen SCHREIBER : « Quand l’homme qui nous menaçait à vue que vos hommes évacuaient nos voisins, il nous a emmené à l’étage. Puis il m’a assommé et a dû profiter de la confusion pour s’enfuir avec ma femme et mon fils par l’arrière de la maison»

Huppert FROMM : « Il vous a dit ce qu’il voulait ?? »




Steffen SCHREIBER : « Oui. Quand il est entré, il a dit qu’il voulait récupérer un objet qui se trouve dans les scellés. Un sac de diamants qui a été trouvé sur une scène de crime. Il savait que ma femme travaille là-bas et a demandé avant qu’un coursier arrive d’y aller pendant qu’il nous retenait en otage…. »

Huppert FROMM : « Mais alors, il doit être au commissariat central en ce moment même …. VITE !!! Aux voitures !!! »




Bureau des scellés du commissariat central, 09h20
Dimitri GRUTT : « HERTA …. Comment vas tu ??? »

Herta SCHREIBER : « Bien Dimitri. Je vais bien. Nous avons tous été libérés… Pourrais tu aller me chercher un café ??? »




Dimitri GRUTT : « Bien sûr Herta …. A tout de suite … »




Herta SCHREIBER : « Allez vite, où a été rangé ses diamants … »




Herta SCHREIBER : « Placard 1…. »




Herta SCHREIBER : « Ca y est, j’ai ce que vous voulez, où êtes vous ? »

Preneur d’otages : « Dans la rue derrière le commissariat … »




Preneur d’otages : « La voilà… »




Herta SCHREIBER : « J’ai votre boite. Libérez mon fils maintenant !!! »




Preneur d’otages : « Lance la boite!!! »

Herta SCHREIBER : « Lâche mon fils d’abord !!! »




Preneur d’otages : « Voilà, je l’a lâche. Lance maintenant !!! »

Herta SCHREIBER : « OK … »




Hiiiiiiiiii
Preneur d’otages : « Hein ??? »




LACHE TON ARME !!!




Peter : « Agresseur maitrisé !!! »




Klaus CRISTIANO : « Venez !!!»




Ben CAPISCOL : « Vous allez bien ??? »

Herta SCHREIBER : « Oui, merci… Et mon mari ??? »




Huppert FROMM : « Il va bien. Il a juste été assommé. C’est grâce à lui que nous avons pu intervenir aussi vite …. »

Herta SCHREIBER : « Et comment avez vous su que nous étions là ? »




Huppert FROMM : « J’ai appelé le centre opérationnel qui a pu visionner les caméras du commissariat et qui a repéré votre présence en sortant de cette voiture. Après recoupement avec votre mari, on se doutait que le preneur d’otages resterait dans la voiture avec votre fille. »




Ben CAPISCOL : « Il ne restait plus qu’à isoler l’individu pour le maitriser. Occasion obtenue lorsque vous l’avez fait sortir de sa voiture et fait lâcher votre fille…. Tout est bien qui finit bien … »

Herta SCHREIBER : «  Merci à vous tous !!! »


FIN de l’épisode 8

Découvrez 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire