mercredi 8 novembre 2017

Saison 3 - Episode 10 - Manipulations - Partie 4



Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existées 
ne serait que pure coïncidence


3ème SAISON

Episode 10 : Manipulations


Partie 4 : Vigilance



Résumé de la partie précédente : Un attentat possible à BONN lundi, un accident de tramway à COLOGNE, le lendemain… Y’a-t-il un rapport ? 
La suite tout de suite :

Berlin, 08h56, Ministère de l’Intérieur allemand,


Oskar FINDER, directeur du GSG9 : « Merci d’être venu si vite… Si je vous ai réuni, c’est suite aux premières constatations du BfV sur les derniers faits qui se sont produits ces 2 derniers jours. Nous vous écoutons Katia ! »


Katia HULLER du BfV : « Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Katia HULLER, de la division 6 du BfV, spécialisée dans le terrorisme et l’extrémisme islamiste. Lundi, une explosion a eu lieu à l’approche d’un convoi de policiers. L’auteur, qui se serait suicidé dans l’explosion de son fourgon, s’appelait Ahmed RIAN, 32 ans, célibataire, sans enfant.  Il était un allemand d’origine turque et inconnu de nos services. S’est-il radicalisé. Pour l’instant nous n’avons aucun élément qui nous le fait penser…»


Katia HULLER du BfV : « Hier, un tramway percute un autre tramway qui était à quai, causant un mort et plusieurs blessés dont 5 grave. Le conducteur du premier tramway a disparu. Sur les vidéos intérieures du tramway, on le voit quitter son poste de conduite peu avant le choc… Les sécurités de freinage du tramway se sont enclenchées évitant une collision plus grave… »


Katia HULLER du BfV : « Grâce aux vidéosurveillances récupérées peu après par la police de Cologne, on voit le conducteur ouvrir une porte de la rame et s’enfuir avec les autres passagers. »


Katia HULLER du BfV : « On le voit ici partir dans une rue adjacente, alors que de nombreuses personnes se précipitent pour aider les victimes… 
Depuis l’accident, personne ne l'a revu… »


Katia HULLER du BfV : « Ce conducteur s’appelle Rachid Ben GAZIK, 54 ans, iranien. Il est arrivé en 1983, fuyant son pays suite à la guerre entre l'Iran et l'Irak. Naturalisé allemand en 1992, il travaille pour les transports de COLOGNE depuis 22 ans. Il est divorcé sans enfant. Il est musulman pratiquant mais n’a jamais tenu de propos extrémistes…»


Katia HULLER du BfV : « Nous pensons que nous avons à faire certainement avec des individus radicalisés rapidement. Mais nous n’avons pas trouvé de rapport entre eux. Est ce des actions coordonnées ? Est ce isolé ?? 
Pour l'instant, nous ne le savons pas... »


Katia HULLER du BfV : « Nous nous attendons donc à d’autres actions dans les jours à venir. Tous nos services anti-terroristes sont en alerte. Toutes les informations nous sont remontées ici, au ministère… Nous allons dès à présent mettre les unités d’intervention prêtes à intervenir dans les différentes villes allemandes et en fonction de manifestations sportives, culturelles ou conflictuelles. Nous vous transmettrons vos missions à la fin de cette réunion. Si vous avez des questions, je suis à votre disposition… Merci à vous !!! »


Jurgen ADENOER : « Je vois qu’une de mes équipes sera sur Hambourg ce soir pour surveiller une grande manifestation contre les migrants accueillis sur notre territoire ces dernières années… »

Katia HULLER du BfV : « Oui. Les terroristes peuvent frapper n’importe où sur le territoire, mais ce rassemblement est vraiment une chambre d’échos pour les terroristes islamistes pour monter la population allemande contre les musulmans… Je compte sur vous !!! »


Jurgen ADENOER : « Dans ce cas, j’irai personnellement là-bas pour superviser la sécurité du dispositif ! »

Katia HULLER du BfV : « Je vous accompagne ! »


Hambourg, le jour même, 14h32


Jurgen ADENOER : « Voici l’endroit où se finira la manifestation… »


Katia HULLER du BfV : « Oui. Un discours aura lieu ici pour clôturer cette manifestation.»


Katia HULLER du BfV : «La police de Hambourg a déjà interdit le stationnement autour de ce parking… »


Katia HULLER du BfV : « A l’issue, leur leader parlera sur ce camion-scène qui est en cours de montage… »


Jurgen ADENOER : « Mes membres du GSG9 sont déjà prêts. La manifestation commencera vers 19h00. Maintenant, allons au commissariat pour voir le dispositif qui sera mis en protection le long de leur défilé… »


2 individus observent la place

L’homme habillé d’un costume bleu : « Les forces de l’ordre sont là pour repérer les lieux. Mais ce soir sera une date dans l’histoire de l’Allemagne !!! »








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire