jeudi 28 février 2019

Le risque NRBCE

Le risque NRBCE

>>> en cliquant ici <<<

Mise à jour: 27/03/2019


 
Simulation d'intervention en France en 2011
Les risques d’attentats Nucléaires, Radiologiques Bactériologiques, Chimiques ou Explosifs  (NRBCE connu aussi en anglais avec les initiales de CBRNE) sont pris en compte par de nombreux pays.

 
>>> Cliquez ici <<<


 
Exercice en France en avril 2016 à St Etienne
En effet, la possibilité, par des terroristes, de créer une bombe sale, comme par exemple une bombe avec des déchets radioactifs, appelée « engins à dispersion de radioactivité  (en anglais « Weapons of Mass Disruption »), est réelle. Le but n’est pas de créer une bombe nucléaire comme celles utilisées par les Armées. Tout le monde sait que la radioactivité est dangereuse. Ce n’est pas la contamination qui est le but principal.


Exercice en France en avril 2016 à St Etienne
Le but principal est de créer la panique : les hôpitaux sont débordés, les transports sont bloqués, les entreprises qui sont dans le secteur de l’explosion sont ruinées. Quand le site est enfin décontaminé, l’économie locale est dévastée… Toutes les propriétés dans un large périmètre où auraient lieu l’explosion n’auraient plus aucune valeur, du fait psychologique que la zone est peut être toujours contaminée.




Vue d’une rue de la ville de FUTABA proche de Fukushima, 5 ans après l’explosion de 2011
Ceci est démontré suite aux accidents nucléaires de Tchernobyl et de Fukushima dont les valeurs foncières dans un rayon de 50 kilomètres n’ont plus aucune valeur…


Policiers allemands proche de l’arrestation d’un individu soupçonné de préparer de la ricine dans le cadre d’un attentat chimique le 12/06/18
Pour montrer que le risque est réel, le 12 juin 2018, les autorités allemandes ont déjoué un attentat biologique à base de ricine. Ce poison d’origine végétal est 6.000 fois plus puissant que le cyanure. Il avait été trouvé dans l’appartement du suspect 84 milligrammes de ricine, des bouteilles inflammables, 950 grammes de poudre pyrotechnique et 240 billes de métal.



 
Secouristes intervenant lors de l’attaque au gaz sarin à Tokyo le 20/03/1995
De nombreux pays sont conscients de la menace NRBCE. On se rappelle en 1995, l’attaque par une secte, au Japon en 1995, à Tokyo, du gaz sarin qui avait été diffusé dans le métro.


 
Entrainement japonais au risque NRBC
Les japonais continuent à réaliser des exercices face à ce risque.


  
Photo d’illustration devant le Capitole à Washington
Egalement, on se souvient de la vague de courriers en 2001, qui avaient touché les USA, avec de l’Anthrax. Depuis, toutes les villes américaines se sont dotées d’équipes HAZMAT (Hazardous Materials) qui permettent d’intervenir en milieu contaminé.


 
Membres du BSB néerlandais lors d’une démonstration d’intervention NRBC
Pour faire face à ce risque, les pays ont équipé leurs unités d’intervention de la Police d’équipements spéciaux pour ce type de risque.

>>> Cliquez ici <<<



Simulation japonaise de protection du site de Fukushima le 12/05/2013
 Les autorités japonaises ont également pris en compte le risque de terroristes qui voudraient prendre des déchets radioactifs pour concevoir une bombe sale. Comme ici, lors d’un entrainement en mai 2013 d’intervention sur des personnes voulant prendre des objets radioactifs.


Simulation japonaise de protection du site de Fukushima le 12/05/2013
Le scénario prenait en compte une arrivée par la mer, avec une équipe anti terroriste des Gardes Côtes Japonais,


Simulation japonaise de protection du site de Fukushima le 12/05/2013
ainsi qu’une tentative au sol. Les autorités japonaises craignent que le site soit une cible intéressante pour les terroristes car les systèmes de refroidissement y sont fragiles.



Secouristes en tenue NRBCE lors de l’exercice du 22/03/2019
Des exercices sont réalisés également autour de ce risque, comme ici dans le nord de la France,


Exercice anti-terroriste Risques NRBCE - Mars 2019
>>> Cliquez ici <<<


Policiers lors de l’exercice de Nîmes le 15/03/16
ou ici également en France, en 2016, en vue de sécuriser l’EURO 2016.

Voici un lien sur un autre exercice qui s'est déroulé à St Etienne, en avril 2016 :



Membre du BFE+ et de 2 secouristes lors de l'exercice Wunderbaum d'octobre 2017 à Berlin
en Allemagne en octobre 2017, près de Berlin.

>>> Cliquez ici <<<


 
Policiers canadiens lors de l'exercice "MONTREAL 360" en octobre 2015
au Canada, en octobre 2015, à Montréal.




Exercice militaire lors de l'opération POLARIS 2018 sur l'aéroport international de Vienne
en Autriche, en 2018, lors de l'entraînement POLARIS 2018


POLARIS 2018
>>> Cliquez ici <<<



 
Policier et pompiers singapouriens lors d’une simulation le 18/11/15
A Singapour en 2015


 
Secouristes américains dans l’Etat du Kentucky en train de s’entrainer sur le risque NRBC
Aux USA, dans le Kentucky.


 
Membres du PSPG lors d’un entrainement dans une centrale nucléaire française
Face au risque d’attaques terroristes, de nombreux pays ont sécurisé leurs sites de centrales nucléaires, comme la France avec des unités de gendarmes répartis au sein des PSPG :



 
Membres canadiens du NRT lors d'un entrainement
 Ou comme ici, au Canada, avec des unités spécialement prévues à cet effet :



Convoi nucléaire américain
Les pays protègent également les convois qui transportent des matières radioactives contre toute attaque :


Un livre est paru en juin 2016, sur les mesures à tenir en cas de catastrophe NRBC. Il explique les risques, le matériel à avoir et les attitudes à prendre dans ce genre de situations.



NRBC, Survivre aux évènements nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques .
De Piero San Giorgio et Cris Millenium

Tchernobyl, Fukushima, Ebola, Armes de destruction massive, accidents chimiques... Ces noms, ces événements font peur. Qu'en est-il réellement des risques ? La réalité dépasse-t-elle la fiction ? Qu'adviendrait-il des équipements et installations sensibles (centrales nucléaires, industries lourdes, laboratoires...) en cas de crise économique ou de guerre ? Rendant accessible un sujet très complexe, cet ouvrage aborde les différentes menaces issues des domaines nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques pour vous permettre de différencier les mythes de la réalité et d'identifier les risques. Il présente également des moyens de protection et de détection tout en énonçant des conduites à tenir en cas d'événement NRBC...



Voici également des conseils à prendre en cas de situation d’urgence ou de risque NRBC :

>>> Cliquez ici <<<

 
>>> Cliquez ici <<<


 
Risques Technologiques
Comment réagir à : un Accident Industriel, accident nucléaire, risque minier, rupture de barrage, de transports de matières dangereuses


http://www.risques.gouv.fr/risques-majeurs/anticiper-une-situation-durgence
Lien gouvernemental français
 sur la prévention des Risques Majeurs 
>>> Cliquez ici <<<


Découvrez les simulations anti terroristes effectués dans de nombreux pays:

>>> Cliquez ici <<<

Découvrez aussi sur "GSG9 1/87":

ainsi que
 des dioramas sous différentes échelles:

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<


et la web série au 1/87

" GSG9 1/87 - Unité spéciale "













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire