vendredi 5 mars 2021

Les limousines des empereurs japonais

 

 

Les limousines des Empereurs japonais


Mise à jour: 15/04/2021
 

 

Escorte de l’Empereur HIRO HITO dans les années 20 dans une Rolls Royce Silver Ghost

Les apparitions, en ce début du XXème siècle, de l’Empereur du Japon MEIJI (Empereur de 1867 à 1912) et de son successeur l’Empereur TAISHO TENNO (de 1912 à 1926), à l’extérieur de l’enceinte du Palais Impériale, sont très rares…L’héritier de l’Empereur TAISHO TENNEO, l’Empereur HIROHITO (Empereur de 1926 à 1989) roulera lorsque'il sera Prince héritier, puis Empereur, dans deux ROLL’S ROYCE Silver Ghost Limousine.


>>> Cliquez ici <<<

  

L’Empereur HIROHITO descendant de sa ROLL’S ROYCE Silver Ghost

L’Empereur HIROHITO aimait parader dans ces voitures luxueuses.

  

Photo colorisée aux couleurs de la Voiture Impériale Japonaise.

La couleur impériale était « IMPERIAL RED» avec des moulures noires et des filets décoratifs dorés.

  

Visite à Londres du Prince Héritier HIROHITO en 1921

Lors d’une visite officielle à Londres en 1921, alors qu’il n’est que Prince héritier, son père, l’Empereur TAISHO TENNEO autorisa qu’il emmène l’une de ses ROLL’S ROYCE.

 

Devant une des entrées du Palais Impérial Japonais

Pour la petite histoire, au début des années 30, ces deux ROLL’S ROYCE furent démantelées et les moteurs utilisés pour alimenter en eau le Palais Impérial suite à un problème de pression dans la plomberie…

 

Sortie de la Mercedes 770 PULLMAN du Palais Impérial Japonais accompagnée de son escorte de side car

L'Empereur HIROHITO circulera à partir des années 30 dans une MERCEDES BENZ 770 Mercedes PULLMAN de 1935.

 

La Mercedes 770 PULLMAN de l’Empereur du Japon dans une rue de Tokyo

Ses sujets peuvent l’apercevoir à bord de cette limousine lors de célébrations nationales.

 

On peut apercevoir sur cette photo le sceau impérial du Japon, représentant un Chrysanthème, et qui est apposé sur la portière arrière de la Mercedes Impériale.

 

Lors de ses sorties, l’Empereur est escorté par des gardes impériaux sur des side-car.

 

Voici sa couleur originelle. Cette limousine est visible dans le Musée de la marque MERCEDES à STUTTGART, en Allemagne.

 

 

Voici une vidéo de 1937 d'un déplacement de l'Empereur

à bord de sa Mercedes impériale

  

En 1947, l’Empereur HIROHITO choisira à nouveau la marque ROLLS ROYCE comme voiture impériale avec cette Silver WRAITH Hooper devant le Palais Impérial à TOKYO.

 

NISSAN PRINCE ROYAL devant le Palais Impériale à Tokyo

L’essor industriel d’après guerre fera que le Japon produira des voitures industriellement. La marque « Prince Motor Company » qui fusionnera par la suite avec NISSAN, est choisie pour fournir des voitures impériales à l’Empereur Japonais.

 

NISSAN proposera à la Maison Impériale, en 1967, la « PRINCE ROYAL » qui sera construite à 7 exemplaires pour l'Empereur.

Ces voitures serviront pendant 40 ans jusqu'en 2006 à la Maison Impériale...

 

Voici la coupe arrière de la voiture. Ce véhicule possède 3 rangées de sièges : Le chauffeur et le garde du corps à l’avant, un strapontin central est occupé par un employé de la Maison Impériale, qui se tient devant l’Empereur et l’Impératrice.

 

Voici l’avant, garée dans l’enceinte du Palais Impériale à TOKYO.

 

Voici une vidéo la présentant sous différents angles

 

Nissan PRESIDENT

Lors des déplacements de l’Empereur, il était escorté par des NISSAN PRESIDENT.

 

TOYOTA CENTURY 1967

ou par des TOYOTA CENTURY 1ème puis 2ème Génération

 

TOYOTA CENTURY 1997

Cette TOYOTA n’a été commercialisée qu’au Japon. Elle n’arbore pas le logo de TOYOTA mais un Phoenix. Cette voiture d’escorte est aussi attribuée à des ministres ou des chefs d’entreprise.

 

Corbillard NISSAN PRINCE ROYAL

Lors de l’enterrement de l’Empereur HIROHITO en 1989, un convoi funéraire transporta celui-ci dans une « NISSAN PRINCE ROYAL » aménagé en corbillard, et qui servait à la Maison Impériale lors de décès de la famille impériale.

 

Vidéo du convoi funéraire d'HIROHITO

escorté par les side-car impériaux de l’époque

 

Autre vidéo de ce convoi funéraire

 

Lorsque l’héritier d’HIROHITO, l’Empereur AKIHITO (Empereur de 1990 à 2019), est intronisé le 12 novembre 1990, celui-ci s'est déplacé, avec son épouse l'Impératrice MICHIKO, à bord d’une ROLL’S ROYCE Corniche III.

 

Le Cérémonial imposant toujours l’escorte motorisée autour de l’Empereur. Elle fut utilisée deux fois. Ce jour de 1990 pour l'intronisation de l'Empereur et en 1993, lors de la procession du Mariage du Prince héritier NARUHITO.

  

Ce moyen en cabriolet est plus pratique pour saluer ses sujets dans les rues de TOKYO.

 

Sortie devant le Palais impérial

Lors de ces intronisations, une longue procession part de la Maison Impériale.

 

Elle se rend ensuite dans les rues de la capitale japonaise pour que le peuple japonais salue son souverain.

 

Vidéo de ce trajet 

à partir de la 43mn et 55s

 

On peut l’apercevoir dans l’enceinte du Palais impérial de TOKYO, à côté d'une des NISSAN PRINCE ROYAL.

 

C’est en 2006 qu’est présentée la TOYOTA CENTURY ROYAL à la Maison Impériale.

 

Comme pour la NISSAN PRINCE ROYAL, cette limousine royale est dotée de trois rangées de sièges pour les mêmes fonctions: chauffeur et garde du corps à l'avant, ordonnance de l'Empereur sur le strapontin devant lui, et les sièges arrières pour l'Empereur et son épouse.

 


Toujours présent et de manière discrète, le Chrysanthème, symbole de la Maison impériale japonaise, est apposé sur les portes arrière et sur les pare chocs, à l'emplacement des plaques.

 


Cette limousine est unique car elle n’est produite que pour l’Empereur du Japon. La Maison Impériale en possède quatre, toutes blindées.

 


Son moteur est un V12  5.0 litres de 280 chevaux.

 

L’Impératrice MICHIKO descendant de la TOYOTA CENTURY ROYAL

Les portes arrières s’ouvrent comme le principe des ROLL'S ROYCE.


STS LEXUS de la Police Métropolitaine de Tokyo

Des cabriolets de la Police Métropolitaine de Tokyo sont aussi présentes dans les cortèges impériaux.
 

 Cadillac Fleetwood Brougham de la Police Métropolitaine de Tokyo

Elles précèdent la limousine impérial,
 

 Cadillac Fleetwood Brougham de la Police Métropolitaine de Tokyo

Et la suivent. 
 

STS LEXUS de la Police Métropolitaine de Tokyo

A son bord, quatre policiers, 
 

STS LEXUS de la Police Métropolitaine de Tokyo

ainsi que des généraux japonais suivent. 
 
 

 Cadillac Fleetwood Brougham

Celles-ci servent également lors de parades ou de revues des unités de police.   
 
Voici différents modèles avec ici une Buick Riviera,
 

Une Cadillac Eldorado,
 

une Cadillac Fleetwood Brougham,
 
et une LEXUS.       

 

Il existe également un corbillard TOYOTA CENTURY ROYAL pour transporter les membres décédés de la famille impériale, comme ici lors de l’enterrement du Prince KATSURA, en juin 2014.

 


Celui-ci est utilisé exclusivement pour la famille impériale...

 


On peut le voir ici lors de la procession en 2014 pour l'enterrement du Prince KATSURA.


Là aussi avec l'escorte des side-car impériaux

 


Vidéo de ce corbillard lors de l'enterrement 

du Prince MIKASA le 02 novembre 2016

 

La ROYAL PARADE CAR est une variante unique de la TOYOTA CENTURY, créée spécialement pour l’intronisation de l’Empereur NARUHITO (Empereur de 2019 à nos jours), le 22 octobre 2019, après l'abdication de son père, l'ancien empereur AKIHITO.

 

La marque a offert au Nouvel Empereur ce modèle, qui a permis à la population d’acclamer son nouvel empereur en présence de l’Impératrice MASAKO.

 

La ROYALE PARADE CAR le 22/10/2019

L'histoire de la création de ce modèle débute mi-2018. Deux constructeurs japonais, NISSAN et TOYOTA, ont été contactés pour qu'ils proposent chacun un véhicule avec un toit ouvert, pour remplacer la ROLL'S ROYCE Corniche III de 1990.

ROYALE PARADE CAR de TOYOTA

Le 19 novembre 2018, les présentations des projets sont proposés à la Maison Impériale.
Mais Patatras, un certain franco-libano-brésilien se dénommant Carlos GHOSN fut arrêté par la Police Tokyoïte le même jour.

Intérieur de la ROYALE PARADE CAR

Hors de question pour la Maison Impériale d'être dans un véhicule dont le Président de la marque aurait des antécédents avec la Police... 

C'est donc TOYOTA qui remporta la sélection avec ce modèle quatre portes.

 

 

Voici le départ de cette procession devant le Palais Impérial à Tokyo.

Voici deux vidéos de cette voiture

 




Parade dans les rues de Tokyo le 22/10/2019

Lors de cette procession impériale dans les rues, l’escorte impériale de side-car était aussi présente.

 

 

Escorte side-car impériale en 1990

Cette escorte remonte au tout début des sorties impériales de l’Empereur pour créer une bulle de protection et remplacée les cavaliers d’autrefois qui escortaient les calèches…

 

Sortie de la Mercedes 770 PULLMAN du Palais Impérial Japonais accompagnée de son escorte de side car

Ici une escorte dans les années 1930

 

Et ici fin des années 2020

 

On peut voir qu’il existe deux positions pour le second garde, tantôt à gauche, tantôt à droite pour être sur le bon flanc de la limousine impériale lors de l'escorte.

 

 

Voici quelques vidéos de ces cortèges 

à bord de la TOYOTA CENTURY ROYAL:




Et ici à bord d'une TOYOTA CENTURY classique:

Découvrez aussi :

Découvrez également sur ce blog:

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<
>>> Cliquez ici <<<


et découvrez la web série au 1/87

" GSG9 - Unité spéciale "

 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire