mardi 3 janvier 2017

La Garde Nationale Française


La Garde Nationale Française

Le 16 novembre 2015, lors de son discours au Congrès, le Président de la République Française, François Hollande, a souhaité la mise en place d’une garde nationale « encadrée et disponible », formée de réservistes, et destinée à renforcer l’armée dans sa mission de protection du territoire national.


Face à la menace terroriste, le déploiement, depuis janvier 2015, de 10.000 soldats sur le sol français dans le cadre de l’opération "SENTINELLE" a mis les ressources de l’armée à rude épreuve, du fait des engagements sur de nombreux théâtres extérieurs.




Sous le lien ci-dessous, vous sont présentées différentes raisons
sur le risque d'attentats en France:



Une "Réserve Opérationnelle" mis en place en 1999, à la suite de la suppression du service national et composée de volontaires civils et d'anciens militaires, plus restreinte et plus professionnalisée qu'auparavant, n'est jamais parvenue à trouver sa place dans le dispositif de défense...


La réserve opérationnelle est composée de volontaires qui signent un engagement à servir dans la réserve (ESR) d’une durée de un à cinq ans, et d’anciens militaires soumis à une obligation de disponibilité pendant cinq ans.



>>> Cliquez ici <<<



Fin 2014, le nombre de réservistes du ministère de la défense s’élevait à 27.785 dont 14 102 issus de la société civile. 
S’y ajoutent 27.075 réservistes de la gendarmerie.


Les employeurs ont l'obligation de libérer leur salarié réserviste jusqu'à cinq jours par an avec un préavis d'un mois. Les réservistes issus de la société civile ont réalisé en 2014 en moyenne 16,9 jours d'activités. Près de 20% n'en ont réalisé aucune, alors que les militaires estiment le temps d'emploi optimal d'un réserviste à 25 jours par an (Source Armée de terre française)


L’irruption de la menace terroriste sur notre sol a fait prendre conscience, y compris au sein de l’état-major, de l’appui précieux que pourraient apporter les réservistes. Le gouvernement ambitionne de porter leur nombre à 40.000 en 2019 pour le Ministère de la Défense et a mis en place des groupes de travail pour réfléchir à son évolution.


En 2016, 63.000 personnes sont intégrées dans le vivier de la Garde nationale.


Pour 2018, les effectifs seront augmentés de 35 % pour atteindre 85.000 personnes dont 40.000 pour le ministère de la Défense.


Le but étant d’avoir plus de 9.000 gardes nationaux déployés chaque jour sur le Territoire Nationale, outre mer compris...



>>> Cliquez ici <<<



Le budget sera revu à la hausse en conséquence. Il devrait atteindre 311 millions d’euros en 2017, soit 100 millions de plus que celui qui était prévu pour les réserves opérationnelles dans le projet de loi de finances.


Pour susciter l’intérêt des recrues pour la Garde Nationale, il est proposé plusieurs mesures pour les jeunes gens :

- Financement du permis B à hauteur de 1 000 € pour tout jeune qui s’engage avant 25 ans et passe les épreuves pendant son contrat.

- Allocation mensuelle de 100 € pour tous les étudiants de moins de 25 ans pour un engagement de 5 ans et 37 jours annuels.

- Prime de fidélité de 250 € pour le renouvellement du contrat initial.

- Valorisation des compétences en créant des passerelles institutionnelles vers les métiers de la Sécurité Privée. 

- Avantages fiscaux pour les entreprises.

Voici le lien gouvernemental 
pour avoir plus d’informations 






Découvrez aussi sur ce blog
de nombreuses rubriques:

Découvrez d'autres Web Séries au 1/87 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire