jeudi 24 janvier 2019

Tolérance zéro, l'exemple new-yorkais

Tolérance Zéro, l’exemple new-yorkais
Mise à jour: 24/01/2019


Rudolph GIULIANI, maire de New York en 1995 lors des 150 ans du NYPD
Rudolph GIULIANI devient maire de New York en 1994. La ville a alors un taux de criminalité extrême, avec en moyenne plus de 1.800 meurtres par an (le nombre culminant en 1990 à 2.262 meutres), les quartiers sud de la ville comme Harlem, Downtown et le South Bronx sont le terrain de guerres entre gangs rivaux. Plus d’un million de résidents sur 7,5 millions d’habitants vivent d’aides sociales et Central Park est devenu un endroit des plus dangereux dès la nuit tombée…


Image d’illustration
Rudolph GIULIANI est un juriste de formation. Il a été procureur général associé des USA et a une réputation d’incorruptible… Sa solution pour apporter une paix durable sur la ville est la « Tolérance Zéro ». Ce principe se base sur la « Théorie de la Vitre brisée » : Si une vitre d’un immeuble n’est pas réparée rapidement, les suivantes intactes seront cassées également. Ce qui envoie le signe que le bâtiment n’est pas important et que casser ne coûte rien…Pour les deux criminologues, James WILSON et Georges KELLING, qui ont développé cette théorie, l’absence de réaction face au désordre favorise l’augmentation de la délinquance…


Policiers dans le métro de New-York dans les années 80
Ce qui engendre dégradations, tags, consommation de drogue et d’alcool sur la voie publique, présence de la délinquance sur l’espace public, crée un sentiment d’insécurité pour les habitants et augmente la puissance des délinquants…


Laveur de vitre dans les années 80
Rudolph GIULIANI va donc réprimer toutes les infractions, même la plus mineure, constatées dans le domaine public… Il n’y a pas d’excuse sociale. Une de ses premières mesures sera sur les laveurs de pare-brises qui se trouvaient près des ponts et des tunnels, demandant la pièce pour le pare-brise lavé. Comme ils ne menacent personne, il va justifier l’expulsion de ces personnes en les verbalisant car ils traversent en dehors des passages piétons. A force d’être verbalisés et convoqués au Tribunal, ces individus arrêtent…


Policier devant des tourniquets du métro de New York
Rudolph GIULIANI va également augmenter la Police de New York, le NYPD avec plus de 10.000 policiers supplémentaires. Des agents déguisés en clochard vont interpeller les pickpockets  en flagrant délit et d’autres en uniformes vont attraper les fraudeurs des tourniquets : 1/7 des personnes arrêtées faisaient l’objet d’un mandat d’arrêt et 1/15 portaient une arme… Ce qui va faire chuter les vols, la fraude et la mendicité dans le métro…


Deux voitures de police du NYPD dans les années 90
Des moyens conséquents avec de nouvelles voitures, ainsi que des autorisations juridiques pour les contrôles vont être apportés. Ainsi qu’un outil informatique qui va cartographier en temps réel les chiffres des vols et la localisation des délits permettant des arrestations rapides des délinquants…


Arrestations et fouilles de 3 personnes dans une rue de New-York
Des interpellations avec fouilles appelées « Stop and Frisk » va permettre de fouiller toute personne jugée suspecte… Les délinquants craignant d’être arrêtés à tout moment laissent leurs armes chez eux… La petite délinquance diminue rapidement. Mais certains dénoncent les brutalités policières suite à des bavures commises par des policiers…


Arrestation d’Eric GARNER à New York en juillet 2014
Les arrestations musclées, lorsque les personnes se débattent, engendrent parfois des drames, comme en 2014, lors de l’arrestation d’un homme qui était décédé lors de son interpellation. Cet homme qui était asthmatique a été plaqué au sol et maintenu par deux policiers s’appuyant de tout leur poids pour le maintenir au sol… Celui ci plaqué au sol va avoir une insuffisance respiratoire et meurt peu après...


Policiers du NYPD devant Time Square dans les années 2010
De 1994 à 2000, la criminalité sur New York va baisser de plus de 57%. A partir de 1996, il y a  moins de 1.000 homicides par an. Les rues sont propres et regoudronnées et on peut se promener à nouveau dans de nombreux quartiers… De nouveaux ensembles d'immeubles sont construits sur les ruines de précédents et deviennent à la mode. Les touristes et les financiers reviennent sur Big Apple… 


Pointe de l’Ile de Manhattan à la fin des années 90
D’autres raisons sont également avancées sur ces résultats : la fin de la guerre des gangs avec la drogue, mais également un embourgeoisement des quartiers avec des réhabilitations commencées au début des années 90, 
ainsi que la baisse du chômage…


Blindé du NYPD lors d’une évacuation d’un squat début des années 90
On peut également noter un effet négatif : Le fait de pouvoir interpeller et fouiller facilement des individus jugés suspects dans des quartiers pacifiés a créé un sentiment de persécution et de rejet chez les minorités ethniques : dans un sondage de 2000, 61% des new-yorkais approuvaient le travail de la Police, mais 42% de la population noire et 36% de la population hispanique disaient avoir peur de policiers 
en uniforme.


Commissariat de proximité sur Time Square dans les années 2010
On peut noter également que pour certains sociologues, cette théorie a des limites : Pour Laurent MUCHIELLI (article de 2002 paru dans Hommes et libertés) : « si une telle politique n’est pas dénuée d’effets sur la tranquillité de la voie publique, son efficacité à moyen et long terme en matière de lutte contre la criminalité reste à démontrer. » Car il faut noter aussi que sur la période donnée de 1994 à 2000, il y a eu une baisse de la délinquance avec des facteurs économiques tel que la baisse du chômage, ainsi qu’une baisse de la jeunesse dans la population new-yorkaise, celle-ci pouvant être un des facteurs d’aggravation de la délinquance 
selon son comportement.


Policiers de l'unité "HERCULE NYPD Team" dans le métro de New-York
Pour faire face au risque terroriste dans la ville, elle va également créer juste après les attentats du 11 septembre 2001, une task Force, "l'HERCULE NYPD Team", qui a pour but de se déplacer dans les rues et métros de New York, ainsi que de se placer dans des zones à risques comme la Bourse ou endroits à forte densité touristique…


Policiers de l'unité du NYPD ESU en postiion  dans une rue de New-York
Ces unités peuvent être épaulées également par le NYPD ESU.


Plusieurs CRV en attente avant le départ d'un Surge Drill
Pour compléter ces unités et montrer la présence de la police new-yorkaise, des unités des patrouilles d'intervention rapide du CRV (Critical Response Vehicle) créent un SURGE DRILL: elles se déplacent toutes sirènes hurlantes dans les rues, comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous.

Vidéo d'un Surge Drill du NYPD 
dans une rue de New York


Deux policiers du NYPD dans le métro de New-York, début des années 2010
En 2014, avec 8,4 millions d’habitants, le chiffre des meurtres à New-York est passé sous la barre des 350 victimes. Pour rappel, le nombre le plus élevé fut atteint en 1990 avec 2.262 meurtres, alors que la ville comptait 7,5 millions d’habitants.


Policiers du NYPD en position statique lors d’un défilé, fin des années 2010
La Grosse Pomme dépense énormément dans la présence policière, avec toujours un effectif policier très important de plus de 35.500 policiers, un réseau dense de vidéosurveillance et un fichage informatique poussée des personnes ayant eu à faire à la justice…


Policier du NYPD en position statique dans Central Park – Années 2010
La conception du domaine public et la présence policière  dans la ville sont réalisées par la politique de la "Prévention Situationnelle": c'est une méthode qui regroupe des mesures qui empêchent le passage à l’acte délinquant, en modifiant les aménagements publics et en créant une dissuasion sur le risque pour celui ci de se faire arrêter…



Policier du NYPD fouillant à l’aide d’un détecteur de métaux une passante
Ces méthodes consistent entre autres à augmenter la pénibilité du passage à l’acte et le risque de se faire prendre par des mesures de contrôles et d’aménagements urbains.



Retrouvez d’autres sujets sur GSG9 1/87 :


>>> Cliquez ici <<<


Découvrez aussi sur GSG9 1/87:



Découvrez aussi sur GSG9 1/87:
Des dioramas sous différentes échelles:

  



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire