lundi 2 juillet 2018

Saison 4 - Episode 2 - Revanche - Partie 2





Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existées 
ne serait que pure coïncidence


Saison 4

- Episode 2 - REVANCHE

Partie 2 : Observation



Résumé de la partie précédente : Alors que Jurgen ADENOER revient des USA, après la tentative d’attentat sur la Chancelière Allemande, Helmut SPRILER, du BfV, le Service des Renseignements Allemands, vient le chercher, lui et son équipe, à l’aéroport de BERLIN suite au vol d’un convoi sécurisé… Au même instant, Monika MOBILI, étrange femme qui semble être l'instigatrice de l'attentat de New York contre la Chancelière Allemande, échange avec un homme dans une limousine.

La suite maintenant


Une heure plus tôt, à BERLIN


Helmut SPRILER: « Bonjour je suis l'inspecteur Helmut SPRILER du BfV. Je suis attendu par le Hauptkommissar KLUNZ… »

Policier : « Entrez et garez vous à gauche. Je le préviens que vous êtes arrivés… »


Hauptkommissar KLUNZ : « Bonjour Inspecteur SPRILER. Je suis le Hauptkommissar KLUNZ en charge de la protection de ce site. Vous êtes venu voir où nous en étions dans l’évacuation des objets trouvés dans le Bunker ? »

Helmut SPRILER: « Oui. Nous avons analysé les deux serveurs. Nos experts sont venus ici, pour analyser sur place, les armes et les munitions trouvées ici… »


Helmut SPRILER: « Je vois que vous commencez à sortir ce qui a été découvert dans le Bunker… »


Hauptkommissar KLUNZ : « Oui, en effet. Pendant le travail de vos experts ainsi que des nôtres, nous avions déployé des policiers qui ont gardé les lieux 24 heures sur 24. Voici les billets de banque que nous évacuons vers la Banque Fédérale de Francfort… Il y en a pour plus de 50 millions d’euros… »


Helmut SPRILER: « En effet. Et nous avons évalué les 40 tableaux accrochés dans le Bunker dès le lendemain de notre intervention. Il s’est avéré que toutes ces œuvres ont été achetées légalement, et ne sont pas signalés volés. 32 appartiennnent à une fondation russe et 8 autres à la fondation allemande MOBIS du consortium MOBILI. La valeur cumulée de ces œuvres dépasse les 160 millions d’euros. »


Hauptkommissar KLUNZ : « Et voici les voitures, dont certaines de collection, qui vont partir aujourd’hui dans une de nos fourrières sécurisées.»


Hauptkommissar KLUNZ : « Là aussi, il y en a pour une petite fortune. Plus de 40 millions d’euros… »


Dring

Hauptkommissar KLUNZ : « Allo ? Oui ! J’arrive… Ils viennent de terminer le chargement du camion… »


Capitaine KOLHER  du BFE+ : « Nous avons fini de charger l'argent. Nous partons pour Francfort… »

Hauptkommissar KLUNZ : « Bonne route… »


Au même instant, devant l’entrée de la propriété

Passager dans une Mercedes devant l’entrée de la propriété : «  ça bouge !!! »


Passager dans une Mercedes : « Un convoi sort. Est ce que ce sont mes bébés ??? »


Passager dans une Mercedes : « Non… C’est certainement les tableaux ou les billets… »


Passager dans une Mercedes : « J’espère qu’il y aura moins de véhicules de protection… »


Passager dans une Mercedes : « AH, à nouveau du mouvement… »


Passager dans une Mercedes : « C’est eux !!! »


Passager dans une Mercedes : « Voilà mes bébés… »


Passager dans une Mercedes : « Il était temps… Je vais enfin les récupérer… »


Passager dans une Mercedes : « Attention à toutes les équipes . Tenez vous prêtes. Je vous indique quelle direction ils prennent… »







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire