mardi 3 juillet 2018

Saison 4 - Episode 2 - Revanche - Partie 3







Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existées 
ne serait que pure coïncidence


Saison 4

- Episode 2 - REVANCHE

Partie 3 :  Récupération



Résumé de la partie précédente : Après que l’inventaire ait été réalisé dans le Bunker d’une Mafia Russe sur BERLIN, plusieurs convois sortent de cette base avec leurs précieux butins. Le convoi des voitures de Luxe est suivi par une voiture.


Périphérique de BERLIN, 08h40


Passager dans une Mercedes Classe E : « Ils les emmènent comme prévu à leur fourrière centrale au nord de BERLIN. A toutes les équipes, préparez vous ! »


Policier dans la première voiture : « Ici Voiture 1, Bouchon devant… On reste sur notre file de voiture… »


Policier dans la première voiture : « On est à l’arrêt… »


Policier dans la première voiture : « On voit combien de temps ça dure, et on avisera ! »


Homme cagoulé : « MAINS EN L’AIR ! »


Homme cagoulé : « BOUGEZ PAS ! »


Homme en costume gris : « MAINS EN L’AIR ! »


Homme cagoulé : « DESCENDS ! »


Homme cagoulé : « MONTEZ DANS CE FOURGON ! »


Homme en costume gris : « ALLEZ !!! AVANCE ! »


Homme cagoulé : « DEPECHEZ VOUS ! »


Homme cagoulé : « MONTEZ REJOINDRE VOS AMIS DANS LE FOURGON ! »


Homme cagoulé : « ON Y VA ! »


Passager dans une Mercedes : « On se dépêche avant que la cavalerie arrive ! »


Homme cagoulé : « C’est bon, la porte du fourgon est bloquée… ON Y VA ! »


Passager dans une Mercedes : « Allez, direction le hangar ! »


45 minutes plus tard


Helmut SPRILER dans la BMW Série 5 Grise : « Nous voici arrivés… Toutes les personnes qui étaient présentes autour du vol des camions sont interrogées pour avoir des indices sur les braqueurs…»


Helmut SPRILER : « Ici les policiers et chauffeurs libérés qui étaient enfermés dans ce fourgon vert… »


Helmut SPRILER : « Le KTU (les experts de la Police Criminelle allemande) va inspecter ce véhicule à la recherche d'empreintes qu'auraient pu laisser les braqueurs… »

Jurgen ADENOER : « C'est quand même osé de braquer un convoi en pleine circulation...»


Helmut SPRILER : « Je viens de recevoir une photo prise par un téléphone d'un automobiliste durant le braquage. On voit les braqueurs. Regardez ! »

Jurgen ADENOER : « Cagoules, armes automatiques, gilets tactiques… On sent la préparation et les moyens… Certainement cette mafia russe, les "Volki", qui a récupéré les voitures de leur boss…»


Helmut SPRILER : « Quand aux deux camions volés, ils ne peuvent s’être cachés bien loin. Ils ont pris la première sortie. Le problème, c’est que c’est une immense zone industrielle…»


Helmut SPRILER : « Un de nos hélicoptères est arrivé sur zone très rapidement. Et il n’a rien vu. Ils se sont donc cachés dans un hangar ou un entrepôt permettant de cacher deux camions porte voitures. Voici la liste des véhicules qui sont sur les Porte-voitures. Nous arrivons sur le lieu de regroupement de la Police pour les rechercher... »






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire