lundi 19 novembre 2018

Saison 4 - Episode 7 - Rallye - Partie 1




Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existées 
ne serait que pure coïncidence


Saison 4 - Episode 7 - RALLYE

Partie 1 : JUDAS

Résumé de l’épisode précédent : Un homme a ouvert le feu sur les policiers qui escortaient un convoi nucléaire. Grâce à une information d’un informateur se faisant appelé « JUDAS », le GSG9 était présent et a pu neutraliser aussitôt le tireur qu’ils ont abattu. Et encore une fois, le même profil que les attaquants précédents: un homme sans histoire et sans antécédent judiciaire, et avec un fusil mitrailleur venant du lot volé par la mafia les « VOLKI ».



Jeudi 17 mai, 09h00, BERLIN, Résidence principale d’AKARA


Monika  MOBILI : « Voici les nouvelles, votre Excellence… »


Lou44 : « Ici Lou 44 pour TVZ, voici le point sur le tireur fou qui a été abattu par des policiers, lors d’un transfert de matières nucléaire, à GROHNDE près de EMMERTHAL»


Lou44 : « Voici le rappel des faits : un homme a ouvert le feu sur des policiers qui escortaient un convoi nucléaire. Il a blessé grièvement deux hommes des forces de l’ordre, avant qu’il ne soit abattu par des forces d’intervention. Cet homme s’appelait Kiter VULLER et avait 35 ans. Il habitait la ville de DORTMUND et n’avait pas de famille… Il était inconnu des autorités. L’enquête est en cours pour comprendre le geste fou de cet homme qui aurait pu blesser encore plus de personnes autour de lui… »


Monika  MOBILI : « C’est étonnant que la Police qui escortait le convoi fut armée de fusils de précision qui ont permis de neutraliser "Frère" Markus aussi vite… »


Atalante SEPTIMUS : « En effet… Mais rassures toi Monika, l’effet psychologique est là !!! Restons attentif à notre mission principale… Et attendons les nouvelles du Monde…  AHAHAHAHAH»


Au même moment, quelque part dans une banlieue de BERLIN,


Pilote de l’hélico : « Ici Hôtel Echo 4... Approche de l’hélico de la Ministre sur la base GSG9 de Berlin... »


Pilote de l’hélico : «  Phase terminale d’approche… »


Pilote de l’hélico : « Nous sommes posés… »


Pilote de l’hélico : « Vous pouvez descendre… »


Oscar FINDER : « Bonjour Madame la Ministre et bienvenue dans la deuxième base du GSG9, ici à BERLIN… »

Viviane KARL-MURRER, ministre fédérale de l’Intérieur : « Merci à vous. »


Oscar FINDER : « Suivez moi ! »

Viviane KARL-MURRER : « Merci… »


Oscar FINDER : « Mesdames Messieurs, veuillez accueillir Madame la Ministre Fédérale de l’Intérieur… »


Viviane KARL-MURRER : « Mesdames, Messieurs, je suis très fier d’inaugurer aujourd’hui cette seconde base du GSG9, ici à BERLIN. 
Ce qui suit sont des faits qui se sont déroulés 
en 2018 
Face au risque terroriste, le gouvernement allemand a décidé qu’une seconde base du GSG9, en plus de celle de BONN, soit ouverte. Le choix de BERLIN n’est pas anodin. Les derniers attentats, ces dernières années en Europe, se sont concentrés, très souvent, dans des capitales comme Londres, Paris, Stockholm, Bruxelles, ainsi qu'ici, à Berlin, en décembre 2016.... »



Retour à la fiction

Viviane KARL-MURRER: « Le GSG9 a, depuis sa création, montré son efficacité et son savoir faire qui est reconnu dans le monde entier. La preuve étant le nombre régulier de pays qui nous demandent des expertises sécuritaires et des formations réalisées par nos formateurs du GSG9. Grâce à cette nouvelle base, le GSG9 pourra répondre rapidement aux nouvelles menaces qui planent sur l’Allemagne. 
Merci à vous !!! »


Oscar FINDER : « Merci Madame la Ministre pour ce discours. Je vais vous présenter nos femmes et hommes qui représentent le GSG9 et leurs équipements… »

Viviane KARL-MURRER: « Je vous suis… »


Oscar FINDER : « Voici quelques tenues de nos membres du GSG9… »


Oscar FINDER : «Ici différentes armes que nous utilisons lors de nos interventions… Dans le bâtiment central se trouve un stand de tir de 500 m2 en sous sol qui nous permet de réaliser des configurations dans lesquelles nous pourrions être confrontés lors d’interventions… Nous le visiterons tout à l'heure...»


Oscar FINDER : «Ici l’arme qui nous a servi à arrêter le tank  sur l’Autobahn…. »



Oscar FINDER : «Voici des positions que nos policiers ont lors d’interventions »


Oscar FINDER : « Grâce à ces boucliers, nous pouvons avancer en toute sécurité, dans des rues, ou des endroits plus étroits comme des couloirs d’une maison… »

>>> Cliquez ici <<<


Oscar FINDER : « Nous avons également des chiens d’attaque qui nous permettent de neutraliser un homme avec une arme, ainsi que des chiens dresser à détecter des explosifs… Vous les verrez tout à l’heure à l'oeuvre, lors d’une démonstration… »


Oscar FINDER : « Cette ancienne caserne de la Police pour ses forces de maintien de l’ordre a été jugée parfaite pour nous… Le second bâtiment fait office de lieu de vie et permet à nos membres de rester sur cette base en cas d’alerte, plusieurs jours d’affilés… »


Oscar FINDER : « Enfin nos nouveaux véhicules blindés nous permettrons d’intervenir, en toute sécurité, et permettre aussi l’évacuation de victimes sous le feu d’attaquants… »

>>> Cliquez ici <<<



Viviane KARL-MURRER: « Et où en est-on sur l’enquête sur les armes qui ont été utilisées dans les derniers attentats ? »

Oscar FINDER : « Nous avons créé une cellule d’enquêtes regroupant tous nos services de recherches, à la Direktion 11, comme nous l’avions fait pour la traque du mafieux russe Nikolaï KASPATINOFF… »



Oscar FINDER : « Comme vous le savez, quatre faits graves ont eu lieu en moins d’un mois : la tentative de meurtre contre notre chancelière à New York ( > Lien sur cet épisode en cliquant ici < ) , l’attentat de Francfort ( > Lien sur cet épisode en cliquant ici < ) , un militaire qui prend les commandes d’un tank, roule sur l’Autobahn et finit par tirer sur des policiers ( > Lien sur cet épisode en cliquant ici < ) , et enfin cet homme qui tire sur des policiers escortant un convoi nucléaire…   »


Oscar FINDER : « Et dans trois de ces faits, les fusils mitrailleurs appartiennent à un même lot d’arme, volé par la mafia des « VOLKI ». Leur chef, Nikolaï KASPATINOFF ne parle toujours pas…  Et maintenant, nous avons cet informateur qui se fait appeler « JUDAS », et qui nous donne une information exacte sur l’attaque du convoi nucléaire, mais sans plus de détail sur le ou les commanditaires… Nous allons devoir comprendre vite ce qui se passe…»


Policier : « Excusez moi Général, un appel urgent de la Direktion 11. Ils ont un certain JUDAS au téléphone qui veut vous parler… »

Oscar FINDER : « Passez le moi ! »


Oscar FINDER : « Allo ? Oui ? Quoi ? Où ? Quand ? Et comment ? Allo ? ALLO ? »


Viviane KARL-MURRER: « Que se passe-t-il ??? »

Oscar FINDER : « Notre mystérieux informateur qui se fait prénommer « JUDAS » vient de me donner une nouvelle information: des hommes veulent s’en prendre à des pilotes de course allemands qui sont actuellement en Argentine. Ils reconnaissent les routes d'un rallye qu’ils feront en janvier de l'année prochaine… »


Viviane KARL-MURRER: « J’appelle immédiatement la Chancellerie pour qu’elle contacte les autorités argentines afin de les protéger dès maintenant, ainsi que trouver une solution de protection… »

Oscar FINDER : « J’attends vos ordres Madame… »


Quelques instants plus tard

Viviane KARL-MURRER: « Vous allez faire partir immédiatement pour l’Argentine une vingtaine de vos membres du GSG9 ! La Chancellerie ne veut pas créer de psychose dans les médias et voit avec le gouvernement argentin pour que nous puissions escorter nos pilotes, en collaboration avec leur Police… Réunissez les et vous mettrez vos tenues d’intervention en pays étranger ! »

Oscar FINDER : « Bien Madame… »








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire