samedi 13 novembre 2021

Les véhicules décapotables des Présidents Américains

 

Les véhicules décapotables des Présidents Américains



Mise à jour: 05/12/2021

Une des premières voitures du Président américain dans la cour de la White House en 1909

Au début du XXème siècle, les Présidents américains vont délaisser les calèches préférant se déplacer dans des voitures à explosion, signe de modernité.

 

Le président américain Théodore ROOSEVELT lors d’une visite dans une ville américaine

La plupart des véhicules sont des décapotables pour permettre à la foule de voir les Présidents.

 


Parade du Président W.HARDING lors de son investiture en 1921

D’ailleurs, le Président Warren HARDING (1921-1923) fut le premier à faire sa parade d’investiture en paradant dans une PACKARD Twin Six. L’escorte est à cheval.

 

 Déplacement de Franklin.D ROOSEVELT en 1936

En 1936, Franklin Delanoe ROOSEVELT, pour ses déplacements pour sa réélection, va opter pour des voitures décapotées pour deux raisons :

La première, c’est pour que la foule le voit…

 

Déplacement de Franklin.D ROOSEVELT en 1936

La seconde, c’est qu’atteint d’une maladie qui lui paralyse les deux jambes, il va pouvoir rester assis lorsqu’il sera interviewé lors de meeting. Il sera convenu avec les médias de ne pas diffuser ou filmer les difficultés qu’a le Président lorsqu’il se déplace de la voiture à une tribune ou lorsqu’il entre dans un bâtiment…


Voici une des rares photos montrant le Président Franklin ROOSEVELT sortant de sa voiture…

 

Discours à l'arrière du Wagon Présidentiel de Franklin ROOSEVELT en 1936

Il va sillonner de nombreux états américains, en train où il se tiendra à l’arrière pour faire des discours rapides dans chaque ville traversée.

 

A l’époque, l’aviation est balbutiante, et le meilleur moyen pour se déplacer à travers les USA reste le train. On voit ici Franklin ROOSEVELT arriver en voiture pour monter à bord du train présidentiel, en Iowa en 1936.

 

D’autres présidents américains avaient également utilisés cette méthode lors de campagne de réélection comme ici avec Théodore ROOSEVELT en 1905

 

Ou ici le Président TAFT en 1909.

 

Visite du Président Théodore ROOSEVELT à Birmingham en 1933

Cet exercice du train, le Président Franklin ROOSEVELT  le connaît bien. Déjà en 1933, il voyageait à bord du wagon Présidentiel « Ferdinand MAGELLAN »

 

Son déplacement dans les grandes villes américaines en voiture décapotable était un grand risque, comme ici dans l’Ohio en 1936.

 

Malgré des motos d’escorte et des gardes de l’US Secret Service sur les marchepieds, le risque était présent lorsque la voiture ralentissait où était à l’arrêt.

 

Départ de la voiture du Roi Alexandre 1er de Yougoslavie dans les rues de Marseille le 09/10/1934

En effet, dans l’esprit de l’US Secret Service, l’assassinat du Roi Alexandre 1er de Yougoslavie en FRANCE, dans la ville de MARSEILLE, le 09 octobre 1934, est encore dans tous les esprits.

Il était convenu que le Roi Alexandre 1er de Yougoslavie parade, avant de partir en train vers PARIS, dans plusieurs rues de MARSEILLE, à bord d’une voiture à l’arrière décapoté pour être vu par la foule, mais aussi par les reporters, photographes et caméramans.


Départ de la voiture du Roi Alexandre 1er de Yougoslavie dans les rues de Marseille le 09/10/1934

Prévu au départ avec une escorte de policiers à vélo autour de la voiture, il fut décidé que ce soit deux officiers, sabre clair, qui escorterait la voiture…

 

Départ de la voiture du Roi Alexandre 1er de Yougoslavie dans les rues de Marseille le 09/10/1934

Mais à peine avait-il fait 200 mètres, qu’un homme sortit de la foule et tira une dizaine de balles à l’intérieur de la Voiture du Roi le tuant sur le coup et blessant mortellement le Ministre Français des Affaires Etrangères Louis BARTHOU.

 

Tireur sur le marchepied de la voiture du Roi Alexandre 1er de Yougoslavie

Lorsque les caméramans filment, le tireur a déjà tiré. L’officier à cheval situé à droite arrivera trop tard. Seul le chauffeur de la voiture placé à droite aura le temps de retenir le tireur de l’intérieur de la voiture comme on peut le voir sur cette photo…

 

Tireur sur le marchepied de la voiture du Roi Alexandre 1er de Yougoslavie

L’officier sabrera quand même le tireur.

 

Tireur sur le marchepied de la voiture du Roi Alexandre 1er de Yougoslavie

Avant que les policiers l’arrêtent.

 

Départ de la voiture du Roi Alexandre 1er de Yougoslavie après les tirs

Mais ce fut trop tard. Armé d’un Pistolet MAUSER semi automatique de 10 coups, celui-ci permit à l’assaillant de tirer en rafale dans la voiture…

 

Le Roi Alexandre 1er de Yougoslavie au premier plan et le Ministre Louis BARTHOU

A cette époque, il y avait des risques importants d’attentat contre ce Roi… 

Plusieurs erreurs furent commises : 

1- Une voiture décapotable plus facile pour un tueur de viser sa cible 

2- Les vitres baissées de la voitures qui permirent à l’assaillant de monter sur le marchepied de la voiture et d’arroser avec son pistolet à 10 coups l’arrière de la voiture plus facilement… 

3- Douze policiers cyclistes devaient encadrer la voiture et ont été remplacés par deux officiers à cheval…

 

Voici une vidéo de l'époque présentant ce drame.

 

Voici un complément d'informations sur ce principe:
 


Déplacement de Franklin.D ROOSEVELT en 1936

C’est pour cela qu’en plus des motards, des deux agents de l’US Secret Service sur les marchepieds de la limousine du Président, on peut voir que dans la seconde voiture, des agents de l’US Secret Service sont prêts à bondir pour protéger la voiture présidentielle…

 

Déplacement de Franklin.D ROOSEVELT en 1936

Et ce schéma se répète dans chaque ville visitée.

 

Déplacement de Franklin.D ROOSEVELT en 1936

Avec l’escorte motorisée sur les flancs, deux agents sur les marchepieds de la Voiture Présidentielle,

 


Déplacement de Franklin.D ROOSEVELT en 1936

Et les agents de l’US Secret Service prêts à intervenir…

 


Réélection de Franklin.D ROOSEVELT à Washington le 06/11/1936

Nous voici le 06 novembre 1936, jour de réélection de Franklin Delanoe ROOSEVELT à WASHINGTON…

 


Réélection de Franklin.D ROOSEVELT à Washington le 06/11/1936

La voiture présidentielle roule au pas escortée par des agents de l’US Secret Service, la portière avant droite ouverte pour que le Garde du corps puisse sortir aussitôt.

 

Réélection de Franklin.D ROOSEVELT à Washington le 06/11/1936

La foule est immense comme l’est tout autant le personnel de sécurité en civil, au cas où le cordon de sécurité, le long des trottoirs, serait dépassé par la foule qui arriverait d’un coup sur la voiture présidentielle …

 

Réélection de Franklin.D ROOSEVELT à Washington le 06/11/1936

Direction le Capitole pour se rendre sur Pennsylvania Avenue

 

Réélection de Franklin.D ROOSEVELT à Washington le 06/11/1936

Par moment, les voitures reprennent de la vitesse imposant une protection mobile

 

Réélection de Franklin.D ROOSEVELT à Washington le 06/11/1936

Et arrivée sur Pennsylvania Avenue, les motards sont tout aussi présent au cas où…

 

LINCOLN V12 « SUNSHINE SPECIAL » avec à son bord le Président TRUMAN

Les Présidents successifs continueront à se déplacer dans des décapotables ici avec le Président Harry TRUMAN

 

Visite de la Reine Elisabeth II en octobre 1957 aux USA

Toujours dans cet esprit pour que la foule et les journalistes voient distinctement le Président et ses invités. Ici le Président EISENHOWER recevant la Reine Elisabeth II en 1957 à Washington.

 

Membres de l'US secret Service dans les rues de New-York en 1962

L'US Secret Service va continuer à escorter ces décapotables avec des voitures où leurs membres peuvent descendre rapidement.

 

Visite du Président Américain JFK à Berlin le 26/06/1963

L'un des Présidents américains qui aimait se déplacer avec une limousine cabriolet était John Fitzgerald KENNEDY. Il prit possession d'un modèle, la X100, qui avait trois toits amovibles.

 

Présentation de la X100 avec le toit en métal léger et le Bubbletop

Un toit en tissu, un toit en métal non blindé et un toit vitré non blindé également, appelé "Bubbletop"

 

Visite du Président américain JFK à Dallas le 22/11/1963

C’est l’assassinat du Président John Fitzgerald KENNEDY en novembre 1963 qui fera prendre conscience de la dangerosité de circuler en décapotable, malgré les escortes et services de sécurité déployés…

 

Le Président Nixon à bord de la X100

La limousine dans laquelle JFK fut assassinée fut modifiée par la suite, avec un blindage totale et eut un toit ouvrable...


 La LINCOLN CONTINENTALE 1961 - X100

>>> Cliquez ici <<<

 

La LINCOLN CONTINENTALE 1969

Pour les suivantes, il sera prévu également un toit ouvrable pour que le Président puisse saluer la foule.

 

Le Président NIXON qui adorait les bains de foule continua néanmoins d’apparaître grâce au toit ouvrant de certaines limousines présidentielles comme ici en 1969

 

ou ici lors de sa réélection en novembre 1972…

 

On le voit ici lors de son investiture le 20 janvier 1969 sur Pennsylvania Avenue

 

Puis le convoi continue sans exposition du Président à la foule…

 

 Escorte lors de l'investiture de Jimmy CARTER sur Pennsylvannia Avenue le 20/01/1977

C’est lors de l’investiture du Président Jimmy CARTER en 1977, que ce nouveau Président demandera de se déplacer quelques instants à pied sur Pennsylvania Avenue lors de son investiture en 1977, créant une situation nouvelle avec un risque d’attentat. En effet, le Président est totalement à découvert…

 

D’ailleurs un incident eut lieu avec une personne qui tenta d’approcher le couple présidentiel à ce moment là. Ce qui démontre l'utilité de la protection des gardes du corps.


>>> Cliquez ici <<<

 

Le président américain Ronald REAGAN en compagnie de sa femme lors de son investiture à bord de la LINCOLN CONTINENTALE 1972

Suite au risque élevé d’attentat ou d’agression sur la personne du Président, il sera demandé par la suite aux Présidents américains de rester à bord de la voiture, mais ils pourront toutefois faire signe à la foule depuis le toit ouvrant des limousines présidentielles, ici le 20 janvier 1982, avec le Président Ronald REAGAN.

 

C’est le Président George H.W BUSH qui recommencera à marcher sur Pennsylvania Avenue lors de « l’Inauguration Parade »…

 

Les présidents successifs feront de même lors de leur élection et réélection, ici avec le Président Bill CLINTON en 1997 lors de sa réélection

 

Là, avec le Président BUSH Junior lors de sa Réélection le 20 janvier 2005

 

Ici lors de l’élection du Président Barack OBAMA le 20 janvier 2009

 

ou encore là, avec le Président TRUMP le 20 janvier 2017.

 

Lors de son investiture du 20 janvier 2021, le Président BIDEN, face au Coronavirus mais aussi à la situation d’assaut au Capitole quelques jours auparavant, ne sortit pas de la limousine lors de la remontée de Pennsylvania Avenue. En effet, il n’y avait aucun public le long du cortège pour éviter tout débordement…

 
>>> Cliquez ici <<<

  

 

Découvrez aussi sur ce blog:
Autres sujets sur les limousines présidentielles
 



ainsi que
des dioramas sous différentes échelles:



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire