jeudi 18 novembre 2021

La protection des déplacements présidentiels et royaux

 

La Protection des déplacements
 Présidentiels et Royaux


Mise à jour: 29/11/2021
 

Déplacement du Président russe V.POUTINE à Rome le 04/07/2019

Les escortes lors de déplacements ou de cérémonies présidentiels ou royaux ont été marquées par l’attentat contre le Roi Alexandre 1er de Yougoslavie, le 09 octobre 1934 à Marseille en France.

 

Départ de la voiture du Roi Alexandre 1er de Yougoslavie dans les rues de Marseille le 09/10/1934

Retour sur cet assassinat pour comprendre:

Il était convenu que le Roi Alexandre 1er de Yougoslavie parade, avant de partir en train vers PARIS, dans plusieurs rues de MARSEILLE, à bord d’une voiture à l’arrière décapoté pour être vu par la foule, mais aussi par les reporters, photographes et caméramans.


Départ de la voiture du Roi Alexandre 1er de Yougoslavie dans les rues de Marseille le 09/10/1934

Prévu au départ avec une escorte de policiers à vélo autour de la voiture, il fut décidé que ce soit deux officiers, sabre clair, qui escorteraient la voiture…

 

Départ de la voiture du Roi Alexandre 1er de Yougoslavie dans les rues de Marseille le 09/10/1934

Mais à peine avait-il fait 200 mètres, qu’un homme sortit de la foule et tira une dizaine de balles à l’intérieur de la Voiture du Roi, le tuant sur le coup, et blessant mortellement le Ministre Français des Affaires Etrangères Louis BARTHOU.

 

Tireur sur le marchepied de la voiture du Roi Alexandre 1er de Yougoslavie

Lorsque les caméramans filment, le tireur a déjà tiré. L’officier à cheval situé à droite arrivera trop tard. Seul le chauffeur de la voiture placé à droite aura le temps de retenir le tireur de l’intérieur de la voiture comme on peut le voir sur cette photo…

 

Tireur sur le marchepied de la voiture du Roi Alexandre 1er de Yougoslavie

L’officier sabrera quand même le tireur.

 

Tireur sur le marchepied de la voiture du Roi Alexandre 1er de Yougoslavie

Avant que les policiers l’arrêtent.

 

Départ de la voiture du Roi Alexandre 1er de Yougoslavie après les tirs

Mais ce fut trop tard. Armé d’un Pistolet MAUSER semi automatique de 10 coups, celui-ci permit à l’assaillant de tirer en rafale dans la voiture…

 

Le Roi Alexandre 1er de Yougoslavie au premier plan et le Ministre Louis BARTHOU

A cette époque, il y avait des risques importants d’attentat contre ce Roi… 

Plusieurs erreurs furent commises : 

1- Une voiture décapotable plus facile pour un tueur de viser sa cible 

2- Les vitres baissées de la voitures qui permirent à l’assaillant de monter sur le marchepied de la voiture et d’arroser avec son pistolet à 10 coups l’arrière de la voiture plus facilement… 

3- Douze policiers cyclistes devaient encadrer la voiture et ont été remplacés par deux officiers à cheval…

 

Voici une vidéo de l'époque présentant ce drame.


Déplacement de Franklin.D ROOSEVELT en 1936

Depuis cet acte, les services de sécurité ont amélioré la sécurité autour des véhicules, comme l’applique l’US Secret Service lors de la protection du Président Américain en ayant une escorte motorisée sur chaque flanc, un homme monté sur chaque marchepied.



Déplacement de Franklin.D ROOSEVELT en 1936

Et la Voiture Présidentielle escortée de près par une voiture avec également des membres de l’US Secret Service prêts à bondir si une personne tente de s’approcher.

 

 
Visite du Président français Albert LEBRUN à St Brieuc en 1939

Les français également en ont tiré un retour d’expériences. Les escortes se font avec des motos, créant une bulle de protection.


 Citroën DS 21 présidentielle lors d'un 14 juillet, début des années 70

De plus, il n’y a plus de piéton qui traverse lorsque les véhicules sont en mouvement.

 

Le Président POMPIDOU lors du 14 juillet 1971

Le long du cortège se trouve parfois des barrières, puis des policiers et des gendarmes servant de seconde barrière mobile.

 

Le Président POMPIDOU à bord de la 15/6 Chapron à Ajaccio en Corse 
lors des fêtes du Bicentenaire de Napoléon le 15/08/1969

Vient ensuite la troisième barrière qui elle est motorisée, ou à cheval, ou encore avec des gardes du corps autour du véhicule.

 

  Visite du Général de GAULLE en province

Celle-ci se tient au plus près de la voiture Présidentielle durant son déplacement.

 

Le Général de Gaulle à bord de la
Citroën présidentielle 15/6 H CHAPRON 
le 14/07/1968 lors de la Fête Nationale
Lors des cérémonies, comme le 14 juillet, là aussi une bulle de protection est faite.

>>> Cliquez ici <<<


Les autres pays ont également adopté ce principe de protection avancée, comme on peut le voir au Japon, sur cette photo, pour protéger l’Empereur HIROHITO à la fin des années 30.

 

Visite de Fidel CASTRO avec le président soviétique Nikita KHROUCHTCHEV 
dans une ZIL 111B dans les années 60 à Moscou

Ainsi qu’en URSS, avec ici la venue du président cubain Fidel CASTRO, reçu par Nikita KHROUCHTCHEV à Moscou dans les années 60.

>>> Cliquez ici <<<



Cortège triomphale le 14 avril 1961 du cosmonaute Youri GAGARINE à Moscou

Une attaque en 1969 à Moscou a montré l'importance des véhicules en protection latérale. Un cortège gouvernemental avait été attaqué par un individu, déguisé en policier, qui a ouvert le feu sur la voiture principale. L'un des motards a lancé sa moto sur le tireur. Les passagers de la limousine n'ont pas été blessés, malheureusement le conducteur, lui, est décédé. Les personnes à bord étaient des cosmonautes qui se rendaient au Kremlin.

 

Ici en Allemagne de l'Est, lors d’une visite du Président soviétique Alexis KOSSYGUINE et du Président de la RDA Walter ULBRICHT en 1969 pour les 20 ans du Pacte de Varsovie.

 

Ou ici au Kenya, avec la visite de la Reine Elisabeth II, accompagnée par le Président Kenyan Jomo KENYATTA en 1972.


Cortège présidentiel proche de l'Elysée lors du 14 juillet 2017

De nos jours, cette bulle de protection est toujours active en France, comme on peut le voir sur ces images.

 
>>> Cliquez ici <<<

 

Le Président de la République E. Macron à bord d'un Command Car 
lors de la fête Nationale le 14/07/2018 descendant les Champs Elysées

Ici lors d’un défilé sur un Command Car Présidentiel français,

 

Le Command Car Présidentiel français

>>> Cliquez ici <<<

 

Ou encore ici lors de la venue de dignitaires étrangers en France, en l’occurrence le président autrichien sur cette photo.

 

Sur cette vidéo d'un Youtubeur invité par l'Ecole Nationale de la Police de SENS qui forme les futurs motards de la Police Nationale Française, on peut voir le principe d'escorte avec cette bulle de protection permanente.

 

Les autres pays aussi appliquent ce principe de protection, comme ici en Italie, en juin 2020, avec ces motards autour de la voiture du Président de la République Italienne,

>>> Cliquez ici <<<  
 
Déplacement de l'Empereur du Japon NARUHITO dans Tokyo

Ou là avec ces motards autour de la limousine de l’Empereur NARUHITO du Japon,

 

>>> Cliquez ici <<<

 

Ou ici avec le Roi d’Espagne Felipe VI, en juin 2014, lors de son couronnement, avec une escorte à moto,

 

Ou à cheval, ici avec le Roi d'Espagne Juan CARLOS et le Général FRANCO,

 

>>> Cliquez ici <<<

 

Ou ici au Kenya avec le Président kenyan Uhuru KENYATTA avec motos et gardes du corps à pied en 2019,


Ou encore là, avec le Roi de Malaisie, avec également des motos d'escorte.

    >>> Cliquez ici <<<

 

Investiture du Président MOON Jae In en 2017 dans les rues de Séoul

Ou ici en Corée du Sud avec des gardes du corps à pied autour de la voiture Présidentielle.


 

Visite du Roi Abdallah II de Jordanie au Maroc le 23 mars 2017

 On peut voir l’utilité de cette protection lors d’une visite d’Etat au Maroc avec le Roi Abdallah II de Jordanie qui était reçu par le Roi Mohammed VI du Maroc en mars 2017

 

Ce jour là, un marocain de 23 ans va tenter de s’approcher de la Voiture Royale en courant, comme on peut le voir sur cette vidéo ci-dessus.

 

Capture d'écran de cet incident du 23 mars 2017

Les motards de la Garde Royale Marocaine vont permettre d’empêcher l’individu d’approcher et des forces de l’ordre vont le maitriser peu de temps après.

 

Inversement, on peut voir sur cette vidéo, qu'avec une sécurité légère et un groupe de personnes déterminées, on peut arrêter un convoi comme celui du Premier Ministre anglais le 24 juillet 2019.

 

Visite du Président américain JFK à Dallas le 22/11/1963

Le risque est grand pour un chef d’Etat ou un monarque lors d’un déplacement d’être face à quelqu’un de déterminé. Les américains ont eu cette douloureuse expérience en novembre 1963 avec l’assassinat du Président John.F KENNEDY.

 


L'agent Clinton HILL du Secret Service se précipitant pour protéger Jackie KENNEDY 

lors de l'attentat contre JFK en 1963 

Malgré leur système d’escorte à moto et de gardes du corps proches de la voiture présidentielle, le ou les tireurs ont réussi à atteindre le Président américain.


 La LINCOLN CONTINENTALE 1961 - X100

>>> Cliquez ici <<<


La LINCOLN CONTINENTALE 1969 

Par la suite, les voitures seront entièrement blindées, carrosserie et vitres pare balle.

 

investiture de Richard NIXON à Washington le 20/01/1969

Les Présidents américains pourront faire des signes à la foule depuis le toit ouvrant de leurs limousines et pendant un temps court pour s’exposer le moins longtemps possible…

 

 

investiture de Richard NIXON à Washington le 20/01/1969

Puis le dispositif reprend son cours classique de protection.

 

 Escorte lors de l'investiture de Jimmy CARTER sur Pennsylvannia Avenue le 20/01/1977

Le Président Jimmy CARTER demanda à pouvoir marcher sur Pennsylvania Avenue lors de son investiture le 20 janvier 1977

 

Ce qui montra là encore le risque avec l’arrivée d’une personne qui voulait l’approcher.

 

Vidéo de cette tentative de meurtre 

contre Ronald REAGAN

On se rappelle également de la tentative d’assassinat sur le Président Américain Ronald REAGAN quand celui-ci sortit d’un bâtiment pour entrer dans sa voiture. 

 

Exfiltration du président R.REAGAN lors de la tentative de son assassinat le 30/03/81

Malgré le service de protection, celui ci fut touché.

 

investiture du Président Barack OBAMA à Washington le 20/01/2009

Tous ces faits ont impliqué, de la part des services de sécurité, des protocoles stricts de protection et d’encadrement.

L'US Secret Service Américain développera un service de protection spécifique pour les déplacements du Président US.

le service de protection du Président des USA
>>> Cliquez ici <<<
 
 

La Corée du Sud a d'ailleurs un service similaire.


>>> Cliquez ici <<<

 

La voiture de Kim Jong Un lors d'un sommet intercoréen pour la Paix le 27/04/2018

On se souvient de ces images, lors d'un sommet intercoréen en avril 2018, du déplacement sur une centaine de mètres sans spectateur, du dictateur nord-coréen Kim Jong Un.
 

Vidéo de ce déplacement le 27/04/2018
Une dizaine de gardes du corps courraient autour du véhicule. C'était plus un effet d'image de puissance aux yeux du Monde qu'une nécessité de sécurité.
 
Lors de ses rares sorties de Corée du Nord, ces gardes du corps sont là aussi au départ de sa limousine, comme ici dans cette vidéo, au Vietnam en 2019.

 

Pour les russes, ce sont plutôt des véhicules qui protègent les flancs à vive allure, comme on peut le voir dans cette vidéo.

 
AURUS KORTEZH
La limousine du Président Russe
>>> Cliquez ici <<<
   


Même si il existe une escorte motorisée russe

>>> Cliquez ici <<<


 
Des hommes de paix peuvent également être des cibles lors de leurs déplacements. La tentative d’assassinat du Pape Jean Paul II, le 13 mai 1981, Place St Pierre a imposé au Saint Père aussi une protection de ses véhicules.

 

Ne désirant pas d’escorte à moto et d’être visible de la foule, des 4X4 avec de grandes vitres blindées vont être mis lors de ses déplacements à travers le monde, ici lors d’un déplacement en Espagne en 1982

 

ou là, lors d’un déplacement à Lyon en France en le 04 novembre 1986.

 

Le Pape Benoit XVI optera également pour ce moyen de protection, ici en 2008 lors d’une visite à Washington.


>>> Cliquez ici <<<


Le Pape François 1er auprès de la cavalière policière tombée au Chili lors de son passage

Ce qui n’empêche pas le risque zéro de l’attaque par opportunité. Lorsqu’une cavalière de la Police chilienne, lors du passage du convoi du Pape François 1er au Chili en 2018, est tombée, celui-ci a fait arrêter son convoi et est descendu pour prendre de ses nouvelles aussitôt. Les mesures de sécurité, avec des policiers le long du trajet, des barrières pour retenir la foule et les gardes du corps présents ont permis cette intervention imprévue, mais très risquée.


Vidéo de l’arrêt d’un convoi papale au Chili en 2018

 

Plus récemment, on se rappelle du Président Français Emmanuel MACRON, en juin 2021, qui, à peine sorti de sa voiture, s’élance vers la foule pour leur serrer la main. Le dispositif de sécurité du Président n’a eu qu’un court instant pour le protéger.

 


Ce qui n’empêcha pas un homme de lui mettre une violente gifle, comme on peut le voir sur cette vidéo… Si celui-ci avait été armé d’une arme de poing ou d’un couteau, l’effet aurait été dévastateur.

 


à noter enfin les nouveaux risques que peuvent avoir des Présidents ou monarques à cause de drones volants ou sur roues. 

En 2018, en plein discours, le Président Vénézuélien de l’époque avait échappé à une attaque de deux drones volants.

 

Chevrolet Suburban 2010 de contre-mesures de l’U.S. Secret Service

Toutefois des solutions existent pour brouiller les ondes de ces drones.

 
Découvrez aussi :


Découvrez également sur ce blog:




ainsi que
des dioramas sous différentes échelles:


et au 1/87

 


 
>>> Cliquez ici <<<



et la web série au 1/87

" GSG9 - Unité spéciale "



Jeux d'action-aventures sur ordinateur

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<

>>> Cliquez ici <<<



>>> Cliquez ici <<<
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire