vendredi 8 juillet 2016

Les forces anti-émeute autrichiennes

Les Einsatzeinheit

Les Einsatzeinheit sont les unités d’intervention de la Police Autrichienne.


Elles interviennent lors de matchs de football contre des hooligans,


dans le maintien de l’ordre lors de manifestations sociales ou récréatives



ou lors de situations tendues


et enfin lorsque les situations dégénèrent.




La formation de ces unités est constante pour que celles-ci soient prêtes 
à toutes sortes d’interventions,


dans différents lieux,


et différentes situations.


Les canadiens ont réalisé un travail d’investigation lors du Sommet des Amériques en 2001 sur les catégories de manifestants : Quel que soit le pays, les manifestants ne sont pas homogènes. Ils se divisent en plusieurs catégories :


- Le manifestant qui demande l’autorisation de défiler et ne casse rien. 


- Le pacifiste moins commode, 


- L’adepte de la désobéissance civile et du sitting entravant délibérément les cérémonies officielles. 


Mais c’est en marge de ces groupes majoritaires que sévissent 
les «catégories dangereuses»: 
- Les casseurs d’abord, pour lesquels la manifestation sert d’alibi; 



- Les «black blocs» ensuite, groupes constitués d’autonomistes et d’anarchistes, 
de mieux en mieux équipés.


Elles sont réparties dans les 9 provinces autrichiennes. On peut distinguer d’ailleurs au dos de ces unités le lieu de leurs casernes :


1
Unité Wulka à Burgenland, avec la lettre B


Unité Luchs en Kärnten, avec la lettre K


Unité Schneeberg en Niederösterreich , avec la lettre N


Unité Lentos en Oberösterreich , avec la lettre O


Unité Taurus en Salzburg , avec la lettre S


Unité Dachstein en Steiermark , avec les lettres ST


Unité Habicht en Tirol, avec la lettre T


Unité Pfänder en Vorarlberg , avec la lettre V


Vienne à 3 unités : Unité Ulan avec la lettre U, unité Delfin avec la lettre D et unité Tosca avec les lettres BE


Une des techniques qu’utilise les Einsatzeinheit pour repousser des manifestants violents est l’utilisation de gaz lacrymogènes portatifs


Cela permet de repousser sans qu’il y est de contact avec les manfiestants


Mais à ses limites quand il y a de plus en plus de manifestants de plus en plus violents…


Ils utilisent aussi la méthode de barrières fixes avec boucliers pour repousser 
des manifestants qui pourrait tenter de passer…


De même ils utilisent des méthodes allemandes pour encadrer des manifestations 
en les accompagnant et en déployant beaucoup d’effectifs.


ou d’évacuer des membres qui font un sitting pour les amener 
physiquement vers l’arrière…


De même lors de manifestations violentes et face à des départs de feu ou de jets de cocktails Molotov, ils disposent de membres équipés d’appareil qui peuvent éteindre rapidement un feu

 
Comme on peut le voir sur cette vidéo ci-dessus.


Les Einsatzeinheit se déplacent avec ce type de fourgon renforcé,


et possèdent des camions « Canons à eau » appelés aussi « arroseuses »…


Ceci permettant d’avoir un côté dissuasif, de repousser les émeutiers sans contact direct,



d’avoir un engagement de moins d’effectif à pied et enfin la possibilité d’éteindre 
des départs de feu en attendant les pompiers.




Quelques vidéos de leurs interventions:






Découvrez aussi sur ce blog:


DIORAMAS AU 1/87





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire