vendredi 1 juillet 2016

Mobiele Eenheid

Mobiele Eenheid
L’unité mobile de la Police Néerlandaise

 
Les « Mobiele Eenheid » (ME), qui signifie « unité mobile », sont des unités présentes pour le maintien de l’ordre lors de manifestations sportives aux Pays-Bas.

ou sociales, 

ainsi que lors d’émeutes.

Les « Mobiele Eenheid » sont constitués de policiers qui habituellement ont un travail dans la police locale et sont détachés 
pour des missions de maintien de l’ordre. 

Ils ont une formation complémentaire et s’entraine régulièrement 
sur différentes simulations…

Aux Pays-Bas, il existe 25 forces de police régionales. Toutes ont des ME. Les trois plus grands ME se trouvent à Amsterdam, Rotterdam et Haaglanden.
L'une des doctrines du maintien de l'ordre néerlandais est la désescalade: rechercher la minimisation des violences et avoir un dialogue permanent avec la foule. Pour cela ils utilisent des officiers appelés "Peace Units" pour être en contact avec les manifestants...

 
Pour Amsterdam, la présence d'un grand "Mobiele Eenheid" est en raison du nombre important de cérémonies, rassemblements et manifestations.

On peut voir ici des supporters violents à Amsterdam
avec l'intervention des ME

 
Pour Rotterdam, cette ville regroupe 3 clubs de football.

Enfin Haaglanden, proche de la Haye, qui est la capitale politique néerlandaise et où se concentre de nombreuses manifestations…

Sur cette vidéo, l'intervention des ME pour repousser des manifestants

Il inclut aussi des unités spécialisées comme l’unité « Aahoudingseenheid » (UA) qui est une unité qui interpelle les émeutiers et est composée de petites unités de 8 policiers en civil 
qui se mêlent aux manifestants .


de l’unité « Brand en Traangaseenheid » (BraTra), chargée des gaz lacrymogènes et des jets de projectile incendiaire de type cocktail Molotov pour les éteindre.

La Bereden (la police montée) 

Vidéo avec intervention avec chevaux


et les « Hondengeleiders » (l’unité canine) sont aussi utilisés 
dans le maintien de l’ordre

Il est aussi utilisé l’Eenheden te water, l’unité des camions pompe.

Ici une vidéo lors d'une rencontre en 2005 entre 2 clubs de football

 
La création du Mobiele Eenheid remonte aux émeutes de 1934.

Cependant des unités de l'armée intervenaient encore
 dans les années 60 comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessus

C’est dans les années 70 et 80, avec les interventions pour des évacuations de squats que le développement rapide et la professionnalisation du métier de maintien de l’ordre se sont organisés.

Vidéo qui montre des barricades et interventions des ME en 1980

Ces interventions montrèrent la nécessité de posséder des unités qualifiées 
face à toutes sortes d'imprévus

"Capelle ana den Ijssel" - 04/01/1984
Dans les années 80, ils vont aussi intervenir dans différentes banlieues 
pour ramener l'ordre.

"Capelle ana den Ijssel" - 04/01/1984
Lors d'évacuations d'habitations d'un quartier de la ville de "Capelle ana den Ijssel" en janvier 1984, des heurts violents vont avoir lieu.

"Capelle ana den Ijssel" - 04/01/1984
Les forces de l'ordre, dépassées par les violences, vont sortir leurs armes pour faire reculer les manifestants...

"Capelle ana den Ijssel" - 04/01/1984
Ceci est une situation extrêmement rare. Et qui le restera.

Sur cette vidéo, on voit des images de l'époque de cette histoire.

Les opérations pour évacuer les squats sont des opérations difficiles mais maitrisées avec l'expérience acquise au fil des années.

Comme on peut le voir sur cette vidéo ci-dessus.
 
 
Voiture de police incendiée lors d'émeutes à ROTTERDAM le 19/11/2021
Le 19 novembre 2021, des émeutes ont eu lieu à ROTTERDAM suite à une manifestation contre les mesures sanitaires. Plusieurs voitures des forces de l'ordre ont été vandalisées et des tirs avec des mortiers d'artifices ont eu lieu contre la Police. Des coups de feu de sommation ont été tirés et certains policiers ont tiré en légitime défense...
 
 
On peut voir sur cette vidéo cette nuit du 19 novembre 2021 où la tension était extrême à ROTTERDAM.
 
Membres de la Mobiele Ennhied déployé début novembre 2021
Une semaine auparavant, des heurts avaient déjà éclatés dans plusieurs villes des Pays-Bas, nécessitant le déploiement des Mobile Eenheid. pour éviter que ne se reproduisent les violences faites en début d'année 2021.
 
Membres de la Mobiele Ennhied déployé début mi-janvier 2021
En effet, en janvier 2021, profitant de l'annonce de mesures sanitaires imposant un couvre-feu à 21h00 pour lutter contre la résurgence de la COVID19, de nombreuses personnes ont profité de ces manifestations pour créer une violence extrême durant plus de trois nuits d'émeutes, également dans plusieurs grandes villes des Pays-Bas dont ROTTERDAM, AMSTERDAM et la HAYE.
 
Arrestation d'un émeutier par la police néerlandaise en janvier 2021
Des affrontements violents avec la Police, des dégradations de mobiliers urbains, des pillages de magasins et plusieurs centaines de personnes furent arrêtées. Mais au-delà d'une colère contre les restrictions, les profils arrêtés par la Police ont montré d'autres indications: ce sont surtout les faits de personnes issues de la mouvance d'extrême droite néerlandaise, d'hooligans connus des services de police, de casseurs d'ultra-gauche et de pillards issus de quartiers réputés sensibles, qui par opportunisme, ont profité de ce moment loin d'une lutte pour la liberté de mouvement...

Les ME encadrent également les manifestations sportives avec toutes sortes d'unités en amont et possèdent des véhicules adaptées


Leurs véhicules sont renforcés contre des jets de projectiles et sont utilisés pour faire barrage comme ici un Mercedes sprinter

Ici un Mercedes VARIO

Ces véhicules permettent aussi de dresser des barrages 
pour canaliser des manifestants comme on peut le voir 
sur cette vidéo ci-dessus.

ou les disperser comme avec ce camion pompe

que l'on voit en action en 2019 lors d'une rencontre de football
Comme dans de nombreux pays européens, un hélicoptère survole les manifestations pour permettre de surveiller et d'organiser des arrestations ciblées.

Les Pays-Bas utilisent la logique de la désescalade 
comme expliqué ci-dessous: 


Les Pays-Bas ont participé au projet GODIAC dans l'analyse et la recherche de nouvelles méthodes de maintien de l'ordre et de dialogues avec les manifestants.


Le Projet GODIAC
>>> Cliquez ici <<<

Cependant les actes d'agression de plus en plus violentes posent une réelle réflexion comme vous pouvez le découvrir sur le lien ci-dessous:  

Voici des véhicules de ME à travers les ans:





Voici des vidéos de leurs interventions:



Même scène mais sous un autre angle


 vidéo de leurs entrainements





Découvrez aussi sur ce blog:

Rubrique: Les forces Anti-émeutes







DIORAMAS AU 1/87








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire