lundi 7 janvier 2019

Réflexion sur les Attitudes dans le Maintien de l'Ordre Fin 2018 et début 2019

Réflexion sur les Attitudes 
dans le Maintien et le Rétablissement de l'Ordre
suite aux dernières émeutes en France 
Fin 2018 et début 2019


>>> en cliquant ici <<<

Mise à jour: 02/05/2019

Gendarme mobile durant les émeutes sur l’Ile de la Réunion fin novembre 2018
Voici une réflexion, avec de nombreuses vidéos, sur l'attitude qu'ont adopté les Forces de Maintien de l'ordre françaises, suite à différentes émeutes, ainsi que des vidéos d'autres Forces Européennes sur des gestions identiques de violences.
En effet, ces derniers mois en France, ont eu lieu des émeutes de plus en plus violentes, dans de nombreuses villes françaises. Voici un lien sur "Qui étaient les casseurs du 24/11/18 et du 01/12/18 ?"




Vidéo d'une caméra piéton d'un Policier de la CSI le 01/12/18 à Paris
Des RETEX de ces journées ont été faits suite aux comportements de violence extrêmes rencontrées, 

>>> Cliquez ici <<<



Vidéo de Manifestations contre la loi travail du 15/09/16
et qui se reproduisent depuis plusieurs années, comme ici lors de manifestations en 2016 contre une loi.



Vidéo des progressions lors du 08/12/18 dans les rues de Paris
Les gestions des journées de manifestations qui se sont déroulées par la suite avaient donné une accalmie dans les agressions.


Gestion des manifestations 
du 08 et du 15/12/2018 en France
>>> Cliquez ici <<<



Vidéo de trois policiers pris à partie par des personnes violentes le 22/12/18
Alors que des réponses gouvernementales ont été données, on assiste à une continuité de ces violences physiques, comme on a pu le voir fin décembre, contre 3 motards de la Police Nationale qui venaient de lancer des grenades de désencerclement sur des personnes qui s'en prenaient à des véhicules de CRS sur les Champs Elysées. 
On peut voir sur cette vidéo d'ailleurs l'utilisation de pointeurs laser vert pour aveugler les motards de la Police...



Vidéo d'un individu s'en prenant physiquement et sans raison à des gendarmes mobiles le 05/01/19
Des actions violentes ont également continué début janvier 2019, comme ici, sur le Pont Edouard SANGOR à PARIS, le 05 janvier 2019.



Vidéo du début du mouvement sur le Pont Edouard SANGOR du 05/01/19
On peut voir, sur cette autre vidéo plus longue, le début de ces violences. Les Gendarmes mobiles tenant un pont de manière statique. 
Pour information, la manifestation était déclarée, ainsi que son parcours, mais ne devait pas emprunter ce pont.


VBRG déblayant une petite barricade dans Paris le 08/12/18
Pour faire face à ces mouvements de violence, les autorités utilisent divers moyens pour rétablir l'ordre:


Moyens utilisés durant les émeutes de fin 2018 et début 2019
>>> Cliquez ici <<<





La doctrine du Maintien de l'ordre à la Française est de tenir à distance les personnes les plus violentes. Pour rappel, il existe un principe de gradation dans le rétablissement de l'ordre. Vous pouvez voir les raisons de cette technique française, plutôt que le corps à corps dans d'autres pays, où le risque est accrue aussi bien pour les manifestants que pour les policiers au contact.


Les autres pays européens, vont au contact en dernier recours, pour le rétablissement de l'ordre, comme vous le verrez sur les vidéos à la fin de cet article...


Individu avec un masque à gaz, relançant une grenade lacrymogène lors d'une manifestation de Gilets jaunes
Une loi a été adoptée, le 30 janvier 2019, sur la création d'un nouveau délit de "dissimulation partielle ou totale du visage dans les manifestations": "Le fait pour une personne, au sein ou aux abords immédiats d'une manifestation sur la voie publique, de dissimuler volontairement, totalement, ou partiellement son visage (...) est puni d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende". Une loi similaire existe déjà comme circonstance aggravante en matière de violences. Par exemple, exercer une violence légère est une contravention qui devient, en dissimulant ses traits un délit passible de 3 ans et de 45.000 euros d'amende, selon l'article 222-13 du Coe pénal.
>>> en cliquant ici <<<



Compilation de différentes confrontations entre personnes violentes et policiers 
sur Décembre 2018 et janvier 2019
On peut voir sur ces vidéos, avec différents heurts entre personnes violentes et Forces de l'Ordre, CSI, CRS sou Gendarmes Mobiles, comment les violences sont gérées.


FRANCE

Les forces Anti-émeute françaises





Vidéo d'accrochages entre individus et forces de l'ordre à Paris 
lors de l'acte 14 des Gilets Jaunes le 16/02/19
Les manifestations ont continué chaque samedi du mois de février 2019 un peu partout en France, délivrant en fin de manifestations sont lots de violences sur Paris et dans quelques villes de province, avec des casseurs masquant leur visage.


L'action de bandes masquées dans les manifestations
>>> Cliquez ici <<< 



Encadrement de gendarmes mobiles de manifestants descendant une rue de Paris le 16/02/19
A partir de la fin janvier 2019, sur de nombreuses manifestations, les Forces de l'Ordre ont encadré les manifestants, pour éviter le contact avec les vitrines de commerces, mais aussi pour bloquer l'accès à certaines rues pour éviter des débordements sur des lieux sensibles.



Encadrement de manifestants à Hambourg par les Forces de l'Ordre Allemande
Cette méthodologie est réalisée depuis plusieurs dizaines d'années en Allemagne, et dans plusieurs pays scandinaves: le but étant de contrôler au mieux les risques de débordement.


Les Forces allemandes de maintien de l'ordre 

Vandalismes dans les rues de Clermont Ferrand lors de la Manifestation des Gilets Jaunes du 23/02/19
Depuis quelques samedis, des rendez vous sont donnés dans une ville de province en particulier, en plus de Paris, pour montrer une mobilisation toujours présente de l'action des gilets jaunes. Cependant, à chaque fois, en fin de manifestation, des émeutiers sont là pour que la situation dégénère.


Pompiers se protégeant derrière leurs camions contre des jets de projectiles de personnes violentes
lors d'une manifestation de Gilets Jaune à Clermont Ferrand le 23/02/19
Ce qui donne parfois des images incompréhensibles comme ci-dessus, à Clermont Ferrand, le 23 février 2019, où des casseurs s'en étaient pris à des pompiers qui venaient éteindre des feux de poubelle...

Lien sur un article de "France 3 Auvergne Rhône Alpes"
sur les violences rencontrées
en marge de la manifestation des Gilets Jaunes du 23/02/19
>>> en cliquant ici <<<




Etablissement bancaire incendié lors de l'Acte 18 des Gilets Jaunes le 16/03/19 à Paris
Un regain de violence s'est produit le samedi 16 mars 2019, lors de l'acte 18 lors d'une manifestation des Gilets Jaunes sur Paris.


Individu masqué s'en prenant à des véhicules de Gendarmerie le 16/03/19 à Paris
Des personnes masquées, estimée par la Police à 1.500 individus, s'en sont pris aux Forces de l'Ordre et saccageant les abords des Champs Elysées, à Paris.

Vidéos de scène d'attaques par des personnes masquées 
lors du 16/03/2019 à Paris







Restaurant saccagé sur les abords des Champs Elysées le 16/03/19 à Paris
Plus de 80 magasins ont été détruits ou saccagés sur Paris. Plus de 220 interpellations, suivis de 185 Gardes à vue ont été effectuées. L'arme "LBD 40", décriée par son utilisation importante les semaines précédentes, n'a été utilisée ce jour-là sur Paris, une cinquantaine de fois...


Pour avoir plus d'effectifs, le gouvernement a décidé de mobiliser des militaires de l'Opération SENTINELLE pour garder des bâtiments officiels le samedi 23 mars 2019, avec pour les épauler les DAR (Dispositif d'actions Rapides) de la Police, qui interviendraient pour disperser des personnes violentes à l'extérieur des enceintes de ces bâtiments.


Déploiement de militaires français dans le contrôle des foules
>>> Cliquez ici <<<



Policiers devant l'Assemblée Nationale le 09/02/19
Face à ce déferlement de haine, on ne peut négliger cette violence permanente qui s'est installée au fil des manifestations, aussi bien en France, que dans d'autres pays occidentaux:


>>> Cliquez ici <<<


Manifestation contre le site d'enfouissement de déchets nucléaire à Bure le 15/08/17
Une réponse apportée dans le cadre de la gestion des conflits, comme sur la ZAD de "Notre Dame des Landes" en 2018, ainsi que sur la zone de "BURE" depuis plusieurs mois, et sur la préparation au Référendum d'autodétermination de la Nouvelle Calédonie en novembre 2018, peut être une des réponses pour calmer ce type d’évènements par une doctrine supplémentaire, en plus "de tenir à distance les casseurs sans blesser", et adoptée en juillet 2018 :  
« la judiciarisation des fauteurs de troubles »

>>> Cliquez ici <<<



Individu masqué arrêtés par des CSI lors d’une manifestation le 01/12/18
Trois principes sont pris en compte :
1 – Mieux préparer et anticiper les manœuvres d’ordre public
2- Garantir l’application pleine et entière du droit
3- Mieux expliquer et toujours communiquer sur le sens de l'action engagée.





Motards de la Garde Républicaine lors d'un renfort pour les BRAV-M le 20/04/19
Depuis le 20 avril 2019, des "BRAV-M" ont été mis en place. Il s'agit de binômes à motos qui permettent de projeter rapidement des Forces de Maintien de l'ordre dans des endroits violents:

 >>> Cliquez ici <<<




Mais "Comment les autres pays européens gèrent les violences dans les manifestations ou lorsqu'il y a une pression de la foule ?".
 Voici des vidéos récentes de 2018, dans d'autres pays européens, où l'on peut voir leurs méthodes employées pour, soit disperser la foule, soit faire des arrestations, soit être en position statique face à une foule hostile:



Vidéo du 17/08/18 à Maravillas de Irun
comme ici en Espagne, au Pays Basque Espagnol,
avec les Forces de maintien de l'ordre de la Police Fédérale et Basque,


ESPAGNE
Les forces anti-émeute espagnoles

UIP
Unidad de Intervencion Policial
>>> Cliquez ici <<<


>>> Cliquez ici <<<



Vidéo du 25/03/2018 à Barcelone
ici à Barcelone, avec les Forces de Maintien de l'ordre de Catalogne,


 
>>> Cliquez ici <<<


Vidéo du 16/04/18 à Athènes
ici à Athènes, avec les Forces de Maintien de l'Ordre Grecs,


GRECE
Les forces anti-émeute grecques



Vidéo du 08/12/18 à Bruxelles
ou là, à Bruxelles, avec les Forces de Maintien de l'Ordre Belge,


BELGIQUE
Les forces Anti-émeute Belges



Vidéo du 01/05/2018 à Berlin
et ici à Berlin, avec les Forces de Maintien de l'Ordre Allemandes.


ALLEMAGNE
Les Bereitschaftspolizei allemandes


Vidéo d'émeute à Hambourg le 07/07/17
Dans le cas de figure de l'Allemagne, on peut se rappeler qu'ils avaient vécu des situations analogues, mais moins longues dans le temps, lors du G20 qui s'était déroulé à Hambourg en 2017.


>>> Cliquez ici <<<


On peut voir que les violences de personnes, venues pour en découdre avec les Forces de Police, sont identiques à travers chaque pays.
 Vous pouvez retrouver également d'autres unités et méthodologies de Maintien de l'Ordre dans d'autres pays européens sous ce lien:


>>> Cliquez ici <<<





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire